Communauté Multi-Games
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Les Momificateurs : campagne interactive

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Les Momificateurs : campagne interactive   Jeu 12 Juil 2007, 14:56

Ce sujet est une annexe du topic intitulé Karle .
Lorsque j'ai crée le BG de KARLE , j'ai placé le décor du drame en y instillant volontairement des histoires paralleles tournant autour de la campagne principale des Momificateurs .
Mon but est que tous ceux qui aiment le RP et qui adherent à ma campagne puissent interagir et la faire évoluer .

Bien entendu je me reserverai le privilège d'accepter et de refuser certains ecrits si je ne les trouve pas en lien avec le sujet ou s'ils ne respectent pas le style RP .

Ainsi pour tous ceux qui sont interesses , j'ai créé cette rubrique pour la campagne nommée " les Momificateurs "
Vous pourrez y poster vos ecrits . Toute histoire en lien direct ou indirect avec les Momificateurs , respectant l'univers de gw et les histoires de tous les intervenants sera ajoutée au BG de Karle , que je compte faire evoluer avec votre aide .
Ce projet est ambitieux et 100 % RP . Je sais que vous n'etes pas nombreux dans l'alliance à vous y interesser mais de toute façon la quantité ne fait pas la qualité .

Si vous y amenez de nouveaux personnages je vous prierai de bien les presenter . Veuillez egaelement transposer une eventuelle présentation de votre personnage sur la rubrique de la campagne si vous l'avez deja ecrite .

Pour ceux qui voudraient s'exprimer Hors Rp concenrant ce sujet , faire des demandes particulieres , proposer une nouvelle idée concernant la campagne , que sais-je encore , j'ai ouvert un topic intitulé " les momificateurs : HRP " à cet effet.
Ici ne seront postés que les messages rp .

J'ai transposé l'integralité du BG de Karle ici meme , donc vous n'aurez pas à faire la navette entre les topics . Tout ce qui concerne les momificateurs rp sera désormais transposé ici . Je compte verrouiller le topic Karle ce lundi 16 juillet .

Voila j'espere bien que vous serez nombreux . J'espere repondre aux attentes de ceux qui apprecient le rp .

Si je parviens à mener à bien ce projet je finaliserai tous vos ecrits en les rassembler sous un seul topic .

Au fait je voulais rajouter que l'histoire de ce contrat se poursuit dans la campagne des momificateurs . Ainsi si vous désirez publier faites le la-bas . On aura ainsi un topic 100 % RP .

Ne vous inquietez pas , si vos ecrits ne correspondent pas au rp , je les enregistrerai et les placerai dans une autre rubrique " en quarantaine " . Ce que vous pourrez ecrire ne saura pas ainsi perdu .
De meme je vous enverrai un mp pour chaque recit que je ne ne conserverai pas sur la campgne en vous en explicitant les raisons .

Voila , j'espere avoir ete clair .

Bon jeu et bon rp à tous

............Karle


Dernière édition par le Jeu 12 Juil 2007, 18:50, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Momificateurs : campagne interactive   Jeu 12 Juil 2007, 15:30

C'est ainsi que tout débuta .........



Ascalon , 28 eme jour du mois de la Wyverne 1988 , dans une école privée pour futurs chevaliers .....

-Levez vous , gamin , cela fait dejà 10 minutes que tous vos camarades sont au garde à vous ..... LEVEZ VOUS gredin , C UN ORDRE , continuez et vous allez comprendre ce que le MOT COLERE signifie pour moi ...
Apportez moi une bassine d eau glacée .....
Prenez ça insolent gosse , ( lui lancant le seau dans la figure ) , si vous n etiez pas son fils , je vous aurai deja reveille avec mon epee ....

-Capitaine , il ne réagit pas , et si je puis me permettre , avant votre arrivée , cela faisait deja 1 heure que nous essayions de le lever .... son haleine est quelque peu ...enfin voyez par vous meme ...
Le capitaine s approchant , pointa le nez au niveau de la bouche du jeune endormi , declara " Fort bien , je vois , c deja la 3eme fois ce mois-ci que vous jouez avec notre patience et que vous déshonorez nos concpets premiers ..... vous n 'etes qu une merde ... et vous aurez beau etre son fils , cette fois cela ne vous sauvera pas ..." puis lui crachant dessus et retournant son matelas , declara " au cachot ".." foutez moi ce misereux avec les rats , qu ils se familiarise avec ceux de son espece ...

1 mois plus tard .....

-"Capitaine , vous etes mandé , c au sujet , euh , au sujet de l'enfant qui se trouve au cachot ... "
-"Oui ? qui me mande ? qui s interesse a cette crevasse ? qu a t il fait encore ? Dites le lui que personne ne doit s approcher de lui , qu il reste seul jusqu a ce que la folie le gagne ..cela lui apprendra a se moquer de la " Main du destin " et répondez au passage à celui qui me demande que je ne perds pas mon temps en palabres inutiles , surtout concernant cette chose ..
-"Mais .... mais"
-"MAIS QUOI , n ai je pas ete assez clair ? qu on ne m importune pas pour ce crevard , à moins que ce ne soit pour m annoncer sa mort ( rires )"
-"Capitaine , son père est revenu de campagne un peu plus tot , l armee de sa seigneurie a forcé cette faction de Charrs à capituler plus tot que nous ne pouvions l esperer .... et Il , pardon , Le General vous a mandé dans ce but précis ... il vous attend dans son bureau dans 5 minutes ( et regardant ses pieds ) ; il n est pas de tres bonne humeur ...."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Momificateurs : campagne interactive   Jeu 12 Juil 2007, 15:31

Général Rockerfield , le Capitaine Betternia est à la porte ..
-"Fort bien , faites le attendre " ..... 2 heures plus tard " Entrez Betternia "
-" Capitaine Betternia , officier en chef du régiment de la chevalerie des Mains du destin , A vos Ordres mon General ...
-"Repos , Asseye ... restez debout Betternia ..... quelles sont les nouvelles a l école , comment se comportent nos futuRs chevaliers ? "
-" Fort bien seigneurie , je suis fier de la quasi - totalité de nos recrues , je pense notam..."
-"Il SUFFIT BETTERNIA , OU EST MON FILS , OU EST LE CHEVALIER KARLE ? "
-" J ai le regret de vous annoncer que .."
-" VENEZ EN AUX FAITS CESSEZ DE ME FAIRE IMPATIENTER , ET JE VOUS CONSEILLE FORTEMENT DE BIEN REFLECHIR AVANT DE REPONDRE ..."
Le capitaine Betternia , regardant au sol puis levant les yeux , fixant le general Rockerfield yeux dans les yeux , riposta aussitôt :
-" si je puis me permettre une réflexion , mon General , et sans vous offenser , je ne connais aucun chevalier du nom de Karle .. et si vous faîtesallusion à ce paresseux et lache Karle que vous nous avez conseillés d integrer dans nos legions il y a 3 mois , et ben il se trouve actuellement à l endroit où il nous sera le plus utile *silence* il git dans sa propore fiente mon general .....
Le genral , foudroyant son capitaine d un regard haineux , se leva et hurla
-"Comment OSEZ VOUS , POUR QUI VOUS PRENEZ VOUS , MAIS POUR QUI "
-" Pour un dévoué serviteur des Mains du destin et des concepts de vos ailleux ... je ne fais que preserver ses interests , en eliminer la raclure et conserver ses meilleurs elements. J'obéis aux ordres de vos ancêtres , ceux la meme que vous venerez general .
Je ne vous ai jamais trahi .... avez -vous jamais eu à vous plaindre de moi ..me suis-je jamais trompé sur la valeur d un combattant ... vous etes un maitre en tactique de guerre , je le suis en matiere d 'armes ... jamais votre fils n apportera quoi que ce soit de bien à votre communauté , bien au contraire avec lui vous perdrez jusqu à votre honneur ...Seigneurie , ecoutez moi , votre fils vous fera honte et devant les soldats , à vouloir le proteger , vous perdrez de votre autorité ... ces derniers temps j ai de plus en plus de mal à rattrpaer ses méfaits et à conserver le respect que tous vos sujets ont pour votre personne .... je vous prie de prendre des mesures rapides , eloignez votre fils de cette Maison , faites le pour vos aileux et si leurs actes ont une quelconque signification à vos ."
-"IL SUFFIT ... VOUS OSEZ ME DONNER DES CONSEILS ... MOI VOTRE SEIGNEUR ... J EN AI ASSEZ ENTENDU ....
FORT HEUREUS (se calmant ) ement , vous jouissez d une grande reputation parmi les chevaliers , et vous m avez en effet rendu de grands services par le passé ...je ne vous ferai donc pas pendre .. vous voyez je suis Homme bon .. je vous laisse repartir ...
-" Entendu mon general .. je vous remercie de m avoir ecouté , et j espere que vous m aurez compris " puis se retournant et posant la main sur la poignee de la porte comme pour sortir , le General lui repondit
-"N ayez crainte , je vous ai parfaitement compris , vous avez 1 heure pour prendre vos affaires et quitter cette Maison . N oubliez pas de recuperer votre petite Aemalivia , je ne garde pas avec moi les affaires de ceux qui sont mes ennemis .. degagez sur le champ que je ne vous revois plus jamais "
-" Fort bien Seigneur , et puisque dorénanvant je suis votre ennemi , alors je peux me permettre de vous avouer que ce départ m arrange en un sens , Aemalivia commencait trop a s approcher de votre Karle , et je n aime pas que la gangrene qui a pris votre raison ne se propage sur ma fille ".... et sur ces mots il claqua la porte et on ne le revit plus jamais en ces lieux ....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Momificateurs : campagne interactive   Jeu 12 Juil 2007, 15:31

-Père , j'ai fait une erreur , je vous prie de m'en excuser . L'entraînement à l'école est dur et j'ai besoin moi aussi de m'amuser . Je sens bien que l'on me tient rancune pour ces quelques misérables fautes , mais la punition du capitaine est hors de propos . 1 mois dans cette cellule humide et puante , pour avoir fêté plus qu'à l'accoutumée le passage en grade du sergeant Rouskov , c'est de la torture gratuite . On ne traite meme pas les chiens comme cela . Je ne suis quand meme pas un rat , mais votre fils , en ont ils simplement conscience ?
Je hais ce Betternia , il est jaloux de mon statut et ne supporte pas de savoir qu'un jour il officiera sous mes ordres .
Père , punissez le comme il se doit . Je jure que je lui ferai regretter cet acte .

- Cesse dont de te lamenter sur ton sort mon fils ou je te remets dans ce trou pour le reste de tes jours . Tu es mon fils et de ce fait , cesse dont de te comporter comme un paysan . Tu es un futur chevalier , pas un laboureur de fumier . Comporte toi comme tel dorénavant .
Je ne veux plus jamais te voir au village sans ordre de ma part ou de celle de tes superieurs . Cesse immédiatement de cotoyer les hommes du rang , ils sont là pour agir sous nos ordres , pas pour les commenter .
Il y a une hiérarchie dans cette école , sache la respecter ou tu perdras tout crédit .
Pour Betternia , ne t'occupe pas de lui . Sois lui gré de ne pas t'avoir humilié devant tes camarades et te t'avoir laissé croupir seul dans ton coin . J'ai beaucoup de respect pour lui et je sais par avance qu'il agit toujours de manière refléchie . Par tes agissements , il a décidé se s'en aller définitivement . Par ta faute , je perds un des mes meilleurs éléments . J'espere que tu en aies conscient et tu jamais plu tu ne me decevras ...maintenant sors d'ici je t'ai assez vu et j'ai une annonce publique à faire .

-Fort bien , père , vous n'aurez plus rien à redire de moi , je serai un chevalier modèle .

Karle se retourna , fit un salut militaire à son père , et lorqu'il eut le dos tourné , esquissa un léger sourire . Ce batard de Betternia , pensait il , est enfin parti . Aemalivia va enfin pouvoir se donnait à lui sans que son capitaine de père ne s'y oppose . Sa haine pour ce capitaine ne venait en rien de sa mise à l'ecart dans une piece grande comme un homme pendant plus d'un mois mais remonte dejà à 2 ans en arriere , lorsqu'il les avaient surpris tous deux en train de bécotter dans la salle d'eau . Betternia l'avait alors rudoyé , alors jusqu'à lui casser le poignet et lui arracher 2 dents .
Le jeune Karle s'était alors réveillé , au milieu d'une taverne , avec un gros mal de tête , et ce furent les soldats de son père qui durent le ramener . Ce fut l'origine et le début de sa réputation de scélérat , de gosse de général sans envergure , incapable de se relever d'une beuverie et de rentrer de ses propres moyens . Le tavernier était certainement dans le cas , expliquant aux gardes qu'ils l'avait vu boire outre mesure et declencher une bagarre sans raison apparente . Pauvre gosse , pour avoir osé touché à Aémalivia il avait du passé pour un moins que rien vis à vis de toute l'école et surtout de son père .
Celà ne l'empecha pas de poursuivre son idylle . Il se doutait bien que le capitaine le soupconnait fortement mais jamais il ne put les surpendre à nouveau . Toutes ces sois disant sorties au village n'étaient que subtterfuges pour echapper à ses yeux . Heureusement qu'il s'était lié d'amitié avec les hommes du rang car pour quelques pieces qu'ils allaient depense dans une taverne ils corroboraient sa presence hors du chateau avec eux alors qu'il se trouvait avec sa belle .

C'est avec cette pensée que Karle alla taper à la chambre d'Aémalivia .
Il tapa plusieurs fois mais personne ne répondit . Il tira alors la poignée , la porte n'était pas fermée . Une lueur d'étrangeté empara brivement son esprit alors qu'il ouvrit la porte .
Il resta stupéfait et anéanti lorsqu'il vit que la chambre était vide . Il n'y avait plus personne . Sa tendre était partie . Elle avait suivi son père . L'évidence sautait aux yeux . Soudainement ses genoux flanchèrent , il martela le sol de ses poings , et sa rage le fit sangloter .
Il se raissaisi tres vite , essuya ses larmes de ses poings meurtris et alla aussitôt demander des explications à son père .
Il frappa à sa porte . Un soldat lui répondit qu'il n'etait pas disponible , qu'il se trouvait sur la place d'armes et qu'en aucun cas il ne pouvait le déranger .
Karle rentra alors dans sa chambre , emplie d'une haine contenue envers lui-même . De l'exterieur , il entendait un grand attroupement . Il ouvrit une des fenetres de sa suite , celle qui donnait sur le balcon de la cour interieure de l'ecole et remarqua que soldats et officiers ,eleves et professeurs , chevaliers et invités avaient été réunis sur la place d'arme . Son pere se trouvait au centre et était en train de s'exprimer à ses sujets .

- .....pour des raisons qui le regardent , le capitaine Betternia , officier en chef de la préparation militaire des futurs chevaliers , a décidé pour des raisons personnelles que je ne me permettrai pas d'évoquer en dehors de sa présence , de quitter l'école pour vivre une nouvelle vie . Vous n'êtes pas sans savoir mon attachement pour cet officier que je considère comme un ami . Il a fait un choix difficile , je le respecte . J'ai accepté sa démission ce matin même . Ma peine est grande de n'avoir pu le retenir mais seuls les dieux peuvent s'opposer au destin d'un Homme . J'espère que vous respecterez vous-même ce choix . Que ses éléves ne lui en tiennent pas rigueur . Conrad Betternia n'avait pas la force suffisante pour vous faire face à tous . Il m'a chargé de vous expliquer ce départ précipité .Ne le jugez pas . Je suis persuadé qu'il nous reviendra riche des enseignements qu'il vivra .Ce domaine reste sa demeure et sa porte lui est ouverte .
En ce jour ,je nomme le capitaine Kerskkek pour succéder à cet homme valeureux . Sa tache reste grande et je suis sur qu'il ne vous decevra pas .
Fidèles chevaliers , soldats , hommes , femmes , enfants , ce jour est celui de notre victoire sur les Charrs . Je vous annonce le recul de leurs légions sur nos terres . Bientôt nous les anéantirons tous , je vous en fais la promesse , de mon vivant . Amusez vous et profitez de ce jour pour faire la fête et me faire oublier ma peine .

[color:c0a0=#ffff00:c0a0]Sur ces mots , il acheva son discours . Une énorme acclamation s'éléva de cette grande place mais Karle rentra dans le salon , ferma la fenêtre . De toute evidence , lui n'était pas d'humeur à festoyer .


Dernière édition par le Jeu 12 Juil 2007, 15:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Momificateurs : campagne interactive   Jeu 12 Juil 2007, 15:32

1 semaine plus tard dans le bureau du général Rockerfield ....
- Mon général , selon nos informateurs , le capitaine Betternia se dirigerait en direction de fort Ranik apres avoir passé quelques jours à Ascalon . Il est néanmoins difficile de savoir quelles sont ses intentions maintenant car il sait rester très discret . Il aurait engagé une bande de mercenaires , plus pour protéger sa fille que lui-même lors de son périple vers Ranik .
En outre il aurait demandé audience auprès du prince Rurik .Nos espions m'ont relaté qu'il y avait peu de chances qu'il l'obtienne tant le prince est accapré en ce moment par la défense du rempart nord . Les charrs que vous avez renvoyé sont venus renforcer les légions dejà présentes .
- Tanakot , cessez donc de l'appeler capitaine , Betternia ne fait plus partie d'aucune armée . Dîtes moi plûtot pour quelle raison il se dirigerait vers Ranik . Il doit s'agir d'un subterfuge . Betternia n'est pas assez stupide pour se jeter lui-même dans la gueule du loup . Il ne ferait pas courir ce risque à sa fille .
- Je ne peux vous dire que ce que je sais . Nos espions sont catégoriques , il compte amener sa fille avec lui vers Ranik .
- Il est probable qu'il veuille s'engager là-bas pour participer plus en avant à la guerre . Le rôle de professeur dans lequel je l'avais cantonné toutes ces années n'a fait que retarder l'inévitable .Il doit se douter de quelque chose . J'ai peut etre fait une erreur en l'excluant de l'école . Moi qui craignais qu'il ne découvre le pot aux roses , voilà que peut etre le soupconne t'il réellement et oeuvre maintenant pour découvrir la vérité .
Tanakot , je crois que j'ai relaché un fauve . En aucun cas je ne puis me permettre qu'il y parvienne . Il n'anéantira pas tant d'années d'effort .
- Mon général , quand bien même il aurait de forts soupçons , les preuves d'un pacte avec les charrs n'existent pas . Vous n'avez rien à craindre . Jamais la vérité ne surgira .
- Vous ne comprenez pas bien le danger qui nous pointe au nez Tanakot . Vous manquez encore d'experience , ca risque de vous nuire . Réfléchissez un peu . La raison du départ de Betternia vers Ranik est fort simple . Il a vu qu'il n'ontiendrait jamais audience aupres de Rurik , il va donc là où le combat fait rage , à Ranik . Il se doute que je le fais suivre , il essaie donc de brouiller les pistes en y amenant sa fille .
Une fois arrivé en ces lieux , il s'engagera , fera état de ses services dans cet école , ce qui lui permettra de commander un bataillon . Vous savez , Ranik n'est pas aussi loin que cela , le nom de Betternia leur est deja venu aux oreilles . Sa réputation l'a devancé et lorsqu'il aura fait ses preuves lors de son commandement ,il sera vite promu . Je ne lui donne pas 6 mois pour faire partie des conseillers de guerre d'ASCALON . Si cela arrive , certaines affaires tres secretes lui seront revelées et il comprendra pourquoi les charrs ne sont jamais parvenus à prendre possession de notre bastion alors que nous ne sommes qu'une ecole de chevalier , plus à meme d'instruire que de combattre .
Je sais que les conseillers de Rurik lui ont deja mis la puce à l'oreille quant à ce paradoxe mais l'absence de preuve l'a fait abandonné toute représailles à notre égard . Tanakot , la Main du destin doit survivre . Et s'il faut pactiser avec les charrs pour cela , c'est le prix à payer . Je n'ai qu'un remords , ne pas l'avoir fait plus tôt lorsqu'aucun soupçon ne pesait sur nous car j'aurais pû agir plus librement et les charrs auraient pû nous permettre de renverser le pouvoir sur Ascalon . Il s'en est fallu de quelques années . Maintenant les troupes sont trop organisées autour de la capitale pour que je puisse faire quoi que ce soit sans l'aide de ces merdes de charrs .
- Oui je comprends mon général , mais vous avez bien fait d'attendre . La Main du Destin n'agit jamais directement .Nous ne sommes pas à meme d'affronter une armée . Par contre nous savons tres bien semé le trouble dans les rangs ennemis et déclencher des affrontements . Nous sommes là pour ramasser les blessés , soutenir les vainqueurs et leur proposer notre aide afin de mieux prosperer .
Vous avez raison quant au fait que Rurik est trop protege . L'assassiner est mission impossible . Par contre les charrs y arriveront certainement et personne ne nous en tiendra rigueur . Nos espions en poste sur Ascalon alimentent d'informations les rangs des charrs . Votre plan se déroule comme convenu .
- Certes , mais une tache vient noircir le papier . Je n'avais pas prévu que mon crétin de fils provoque son départ précipité .
- Mais , mon général , ne l'avez pas vous même congedié et forcer à partir sur le champ ?
- Oui , mais pour une seule raison .
- Je comprends , l'affront qu'il a fait à votre fils . De votre position vous vous deviez de ne pas flancher , quand bien même cela devait vous couter .
- Vous n'y êtes pas du tout . Mon fils n'a rien à voir là dedans , enfin presque . Si cet imbécile ne s'était pas amouraché de la petite Aémalivia , Betternia n'aurait jamais enqueté sur mon fils pour l'empecher qu'il ne poursuive son idylle . Depuis ce jour , il y a 2 ans , où Karle a ete pris en flagrant délit de consommation de son amour avec cette salope , Betternia est sur ses gardes .
- Vous étiez donc au courant ....
- Evidemment , voilà pourquoi je n'avais pas agi à l'époque . Je comptais pactiser alors avec les charrs , prévoyant que ces derniers se préparaient à déclarer la guerre à Ascalon . Cela aurait du se faire . Mais j'ai du renoncé et remettre à plus tard ce pacte . 2 ans , j'ai perdu 2 ans , 2 ans qui peut etre seront fatals à mon projet .
- Pourquoi ne pas l'avoir eliminé si vous craigniez tant qu'il ne découvre le projet de la Main du Destin .
- Pour la simple raison que si j'entreprenais quoi que ce soit à son égard , cela me décribiliserait aupres de mes soldats et je n'aurais jamais pu amener mon projet à terme . Betternia jouissait d'une réelle popularité . Il était dejà sous les ordres de mon père . Je ne pouvais tenter quoi que ce soit dans l'enceinte meme du chateau . J'ai donc décidé de lui donner la responsabilité de l'enseignement des futurs chevaliers afin d'etre sur de l'avoir pres de moi , de sortes que jamais je ne les quitte des yeux .
- Il est vrai , maintenant que j'y songe , qu'à l'époque , le retirer des troupes actives avait ete considéré comme une faveur de votre part afin de le laisser vieillir surement . Tout le monde pensait que vous teniez tellement à lui que vous ne vouliez pas risquer le voir périr au combat .
- Ce n'était qu'une mise en scène . Il m'était difficile d'agir autrement . Il avait même reussi à se faire respecter des membres de la Main du Destin . J'avais les main liées . Je n'ai fait qu'attendre que les noeuds se relachent .
- Pourquoi ne pas l'avoir converti ?
- Parce qu'on ne place jamais quelqu'un de plus malin que soi à un poste important .Si je l'avais terré ici même , ce n'était pas pour qu'un jour il prenne ma place . De toute façon il n'aurait jamais accepté . Il a une conscience trop faible . Quand un de vos officiers prefere laisser les prisonniers en vie afin de les faire travailler pour vous plutot que de les pendre haut et court pour faire étalage de votre puissance , vous pouvez etre sur qu'un jour il flanchera . En tout cas , jamais il n'aurait accepté de provoquer l'extermination des ascaloniens .
- Mon général , je vous jure que jamais Betternia ne déjouera les plans de la Main du Destin .
- Je n'en doute pas . Faites les assassiner !
- Vous voulez dire " faites le assassiner " ?
- Non mais vous êtes sourd ? J'ai dit " FAITES LES ASSASSINER " . Sa fille doit suivre son père dans la mort . Son idylle avec mon fils doit définitivement cesser .

- A vos ordes .

Sur ce , le commandant Tanakot salua son général et sortit du bureau . Il ordonna immédiatement une réunion des membres de la cellule secréte des Mains du Destin afin de trouver la personne qui mettra l'ordre à exécution .
En sortant il croisa le jeune Karle , lequel marchait péniblement . Il se mit à regretter qu'aucune maladie n'eût venu emporter cet enfant qui de toute évidence n'était pas de la trempe de son père et digne des Mains du Destin .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Momificateurs : campagne interactive   Jeu 12 Juil 2007, 15:34

sur un sentier marchand , quelque part entre Ascalon et Ranik....

-Capitaine !!!!!!!!!! faîtes attention !!!!

Une dizaine d'hommes encapuchonnés sortirent des buissons et encadrèrent le petit groupe formé du capitaine Betternia , sa fille Aémalivia , Grandrocher , élémentaliste de terre , Synthia , moine guerrisseuse , Tanir , colosse de 2 mètres maniant la hache comme peu et Muip , guide rodeur accompagné de son fidèle Morsure , un grand loup .
- " Des bandits de grand chemin ", fit Tanir avec un sourire aux levres prevoyant le combat qui allait venir tout en s'étirant les muscles du cou .
- " Ne bougez pas d'une pointure ou la fille est morte " s'exclama un des agresseurs que rien ne distinguait des autres , appareillé qu'il etait de la tête aux pieds d'un habit noir profond serrant au corps . Son visage etait cache par une cagoule tout aussi sombre . A la difference de ses comperes , il ne portait apparemment aucune arme sur lui .

Au même moment les assailants avaient tous degainé un arc et armé une fléche . Tous pointaient la jeune fille ,la fille du capitaine .
D'un geste de la main Betternia fit signe à Tanir de ne pas avancer .

-"Que nous voulez-vous ?" demanda t'il . " Nous avons pres de 1000 pieces d'or . Prenez les ainsi que nos armes , votre butin en sera décuplé .Evitons une empoigne inutile . Nous ne sommes pas ennemis . En ce moment les seuls à devoir etre combattus doivent etre les charrs . Notre mission est importante et est de plus forte portée que vous ne vous l'imaginez . Si vous deviez nous éliminez vous mettriez à mal la défense de la région . Nous sommes en direction de Ranik , nous devons rejoindre ce bastion pour apporter le soutien de notre armée au seigneur du fort . Ne faites pas de betises , si jamais vous nous éliminez mon armée ne cessera de fouiller cette region à la recherche des auteurs de ce méfait et votre vie deviendra un enfer .

L'homme sans arme reprit la parole
-"Rassurez vous , ma seigneurie ( tout en mimant une révérence ) , nous ne désirons en aucun cas voir les charrs detruire cette belle region qui nous apporte chaque jour de si belles proies et fait notre fortune . Déposez donc vos armes à vos pieds , et toi rodeur si ton loup bouge d'un centimètre vous etes tous morts .
A ces mots chacun des membres du groupe se trouva viser par une fleche , Aemalivia , Betternia et Synthia par 2 .
Tous s'exécuterent et laisserent tomber au sol leurs sacs .
-"Maintenant , reculez de 4 pas "
Ils obéirent et 2 autres personnes surgirent des fourrés pour s'approprier le butin .
"Voyez par vous meme , vous aurez suffisamment pour vous garantir de tres belles soirées en perspective . Il y en a pour plus de 10000 pieces d'or . Maintenant laissez nous repartir car nous sommes attendus en haut lieu et tout retard engendrera des recherches . Si vous ne voulez pas en être l'objet je vous conseille de nous relachez sans plus attendre . Nous avons tenu parole , faites en autant et nos 2 camps s'en retrouveront gagnants " s'exprima Betternia .
" En effet vous avez tenu parole . Sachez que nous avons également un code d'honneur et qui si nous pouvons eviter de tuer pour nous enrichir , nous ne refusons jamais . " répondit le meneur des hommes aux visages cachés , lequel reprit soudainement la parole coupant net le capitaine dans son élan ....
-" Nous n'avons qu'une parole et nous respectons toujours nos engagements , soyez en convaincus , mais votre problème c'est que nous avons dejà donné notre parole il y a fort longtemps . Elle ne saurait etre reprise par quiconque , et surement pas par vous ....
Sur ces mots les archers décocherent leurs fleches .
Betternia vit s'en figer 2 dans le coeur avant d'avoir eu le temps de faire un seul mouvement et s'effondra sur le sol . Une autre fleche se logea au niveau de la tete de Morsure et vint transpercer son crane . 1 autre atteignit le cou de Muip , qui mourut étouffé quelques minutes plus tard . Grandrocher n'eut pas le temps d'esquisser un mouvement pour faire se lever la terre qu'une fleche lui transperca l'abdomen et le laissa pour mort . Synthia eut à peine le temps d'hurler avant de recevoir la fleche en pleine poitrine . Aémalivia recut une fleche dans la jambe et l'autre au niveau du sein gauche . Elle s'écroula aussitôt . Tanir recut une fleche mais cette derniere ricocha sur son armure de plaques .
Seul à etre encore debout , il se rua vers le groupe de brigands . Il n'eut pas le temps d'arriver sur ses assaillants que 10 fleches eurent raison de sa tentative désesperée .

En moins de 20 secondes tout le petit groupe était hors d'etat de nuire .
Leur chef fit rassembler les corps .
-Prenez Betternia et Aemalivia , achevez les autres .
Aémalivia et Betternia furent mis à l'écart des autres . Betternia était dejà mort tandis qu'Aémalivia saignait abondamment et n'allait pas tarder à rejoindre son père aupres de Balthazar .
Les autres membres du groupe furent égorgés .
2 autres membres du groupe de brigands , jusque là cachés , sortirent pour prévenir qu'une troupe de soldats portant les armoiries de la famille d'Ascalon approchait .
Le chef du groupe fit une grimace .
-"Bon laissez leurs affaires sur place , occupez vous de ramener le corps du capitaine , je m'occupe de la fille ". Aussitot les autres membres s'exécuterent et le chef sortit une dague et d'un geste vif lui sectionna une artère , puis tous s'enfuirent .

"Halte , fit un des gardes . Commandant , je crois que des charrs sont passés récemment par ici . Regardez ce carnage . "
"En effet, restez sur vos gardes , ils ne sont peu etre pas loin . Décidement les rafles sont de plus en plus fréquentes . Ascalon n'est plus sûr . Que Balthazar nous garde .Pretresse occupez vous des éventuels survivants . Quant aux morts ,groupez les à l'arriere de la caravane , ils auront une sépulture décente . "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Momificateurs : campagne interactive   Jeu 12 Juil 2007, 15:35

-Général , les assassins sont revenus avec apparemment un franc succès .
- Tanakot , faites les entrer dans la salle des prieres , faites leur servir un de mes meilleurs vins et demander à faire servir le repas . Ce succès mérite d'accueillir nos hôtes comme il se doit . Ce soir ils seront mes invités de marque . Demain ils seront des étrangers . N'oubliez pas de convier les membres du conseil de la Main du Destin . Je veux que tous comprennent comment je traite mes invités . ( finissant ses mots avec un sourire aux levres ) . Je vous rejoindrai d'ici 1 heure , j'ai à faire .

- Fort bien mon général , il sera fait comme vous l'ordonnez .

Le commandant sortit et alla accueillir le groupe d'assassin . Ces dernieres s'étaient changés . Une suite avait été mise à leur disposition pour qu'ils se présentent convenablement devant le général et le conseil de la Main du Destin .
Les 15 membres de cette équipe de mercenaires assassins , appartenant à une caste d'assassins discidente d'une guilde ascalonienne qui oeuvrait pour la famille royale d'Ascalon , étaient tous semblables . Apparemment leur rituel consistait à s'arracher un doigt et une oreille .

-" Entrez donc mes amis ", s'exclama le commandant Tanakot . Vous êtes ici chez vous . Profitez de cette soirée , elle vous est entièrement dédiée .Nous vous ferons honneur comme il se doit .Le général est soumis à quelques obligations mais il nous rejoindra sous peu .
-[color=#ffff00]" J'apprécie beaucoup votre hospitalité et l'accepte volontiers .

Entrerent alors à la suite des assassins les 10 autres membres du conseil suprême de la Main du Destin . 10 Hauts notables oeuvrant chacun secretement dans chacune des 10 grandes cités de la vallée d'Ascalon . On ne les voit que 4 fois l'an à l'école , lors de chaque session plénière du haut conseil présidé par le général , au rythme d'une fois par trimestre , toujours le soir du solstice . Ils sont alors considérés comme des invités de marque . Nul ne sait à l'école à l'exception du commandant Tanakot et évidemment du général qui ils sont vraiment . Les membres de la Main de Destin eux meme n'ont pas notion de leur existence . Ils sont les yeux et les oreilles de la Main du destin en tyrie . Mise à part le palais d'Ascalon , aucun bastion stratégique de la région n'échappe à leur vigilance .
Ce groupe se compose de Karrek , maître d'armes émérite de 42 ans maniant à merveille la hache et l'épée , Vanya , guérisseuse au génie incontesté de 34 ans , Tlessa , le vagabond toujours accompagné de Lumiere , son phoenix , Nadeige , élémentaliste de l'eau et du feu de 40 ans , spécialiste dans le declenchement d'éruptions volcaniques , Reanardt , dit le sans visage car à l'instar des envouteurs il se cache toujours derriere un masque , sauf que celui - ci est à même la peau et represente un portrait d'une goule . A part le général , aucun ne sait que ce masque est en fait un tatouage d'une extreme perfection realisé par l'envouteur lui-même sur sa personne lors de son intronisation dans le haut conseil . Il est parmi les 12 certainement le plus mysterieux . On le dit sans passé . Il parle tres peu , s'exprime souvent par gestes . On le dit capable de lire dans les pensées . Il est une sommité en matiere d'interrogatoire . Peu soutiennent son regard . A ses côtés se trouve Harrg , un ancien haut lancier du continent du nord de 54 ans , toujours armé d'une lance et vêtu d'une armure d'un blanc immaculé . En face de cette troupe , un homme vetu d'une toge ample sombre qui se promene encapuchonné . Une faux à la main , Josh crée la terreur aupres des paysans qui le voient et est un des rares à pouvoir fixer Reanardt sans sourciller . On dit ses pensées impenetrables . Il ne devoile jamais aucune émotion . Il est tres imprevisible et peu , meme parmi les membres du conseil , se sentiraient à l'aise s'ils devaient se trouver seul avec lui . On le dit sans paroles et il est le seul à ne pas saluer le général à chaque session mais la Main du Destin , seul entité à qui il est dévoué .
Attablé aux cotés du groupe hote de ce soir , on peut distinguer un petit homme de pas plus de 1m50 . Il s'agit de Pol , contorsionniste , équilibriste hors pair qui n'a pas son pareil pour se faufiler derriere vous en vous laissant comme présent une lame dans le dos ,empoisonnée bien sûr . On le dit immunisé contre tous les poisons . C'est une légende qu'il tient d'un de ses plus fameux coups . Il etait attablé avec 21 autres dignitaires qui devaient statuer sur la culpabilité d'un chef de guerre considéré comme espion . Les 21 jurés furent tous retrouvés morts le lendemain , tous empoisonnés . Hors il y avait 22 verres autour de la table et tous avaient ete contaminés . Faute de preuve , le chef de guerre se retrouva libéré et evita la pendaison . Quant au 22 eme juré , il siege aussi au haut conseil de la main du destin . A sa gauche , un homme habillé de bandelettes de la tete aux pieds , muni d'un simple baton tortueux . Il s'agit de Moe , un maitre des rituels en tous genres .Il est un spécialiste des hautes cours royales . Pas un détail n'echappe à sa perception hors norme . On dit que ses bandelettes cachent des brulures , mais ce ne sont que des rumeurs sans fondement .
Enfin , tres à l'écart du groupe et de la fete organisée , se tenait assis , en train de fumer dans une sorte de calumet , Xzyong , tres certainement le plus craint parmi les membres du conseil . Son visage est recouvert de cicatrices . Ses yeux sont globuleux et sans paupieres . Il porte une unique tresse faite des cheveux de ses victimes sur son crane décharné . Ses dents sont aussi tranchantes qu'une lame . Du sang provenant des coupures de ses levres qu'il se fait avec ses dents coule en permanence dans sa bouche afin que jamais il n'oublie le gout du sang . Il est le plus insociable des membres du haut conseil , mais egalement son plus fidele serviteur . Pour des raisons qui lui sont propres le général le tient en haute estime et ne se permet jamais une réflexion à son égard , ni meme d'eventuelles mises en garde . Xzyong oeuvrait deja lors du couronnement du grand pere du general . D'aucun ne prefere savoir d'où il tient sa longevité . De toute facon il est peu probable qu'il livre son secret . Certains le soupconnent d'etre deja mort .Mythe , réalité ? peu importe pour le général car il est le membre le plus efficace de toute l'assemblée .Il agit toujours indirectement mais ses actions sont toujours couronnées de succes . Quand on est capable de faire parler les morts , peu de secrets vous resistent .

Toute cette assemblée profita des victuailles . Les assassins s'amusaient grandement . Rarement , ils avaient du avoir l'occasion de prendre part à de telles tables . Leurs armes laissées dans leur chambre pour question d'étiquette , ils se sentaient réellement en securité pour une des rares fois de leur vie . En ce lieu de détente et de savoir immense , entouré de ces etranges convives , ils se sentaient etrangement à leur aise .
L'élémentaliste usait de ses talents pour offrir sur commande du thé bouillant aux saveurs inoubliables . Le rodeur laissa Lumiere , son phoenix , prendre son envol dans cette immense salle et tous virent la piece s'illuminer au passage de cet animal mythique . Tous étaient relachés , aucun n'etait sur ses gardes en ce moment de fête ,sauf un .En effet Xzyong restait dans son coin à scruter chacun des assassins . Il était le seul des 10 à connaitre la raison pour laquelle le Général les avaient tous reunis en dehors d'une session pléniaire . L'affaire etait de la plus haute importance et la discretion etait de mise . La non connaissance du pourquoi de cette session n'avait d'ailleurs pas l'air de tracasser le reste du conseil .

Pres de 2 heures apres le debut des festivités , le General fit son entrée .
Tous se leverent alors pour le saluer , mis a part Josh qui comme à l'accoutumée demeura assis et ne se leva qu'apres pour louer " Gloire à la Main du DESTIN " .
A ce moment meme où il prononça ces mots devant les invités , les autres membres du conseil le fustigerent d'un regard accusateur . Seuls le général et Xzyong ne firent mine d'aucune réaction .
Le commandant Tanakot était lui-même indigné de cet égarement de la part d'un des membre du haut conseil . Pour quelle raison Josh avait-il énoncé le nom de la Main du destin devant des étrangers , des assassins mercenaires aux mulptiles contrats et aux mutliples employeurs . Il remarqua que le général n'avait pas réagi . Tout cela était étrange .Lui d'habitude tellement à cheval sur le respect des regles , ne pouvait laisser passer une telle faute . Peut etre ne voulait - il pas le mettre à défaut devant ces assassins . Il l'esperait fortement car tous savaient que le General n'hesite pas à remettre à sa place n'importe quel membre du conseil , à l'exception de Xzyong .

Une ambiance etrange engendrée par cet ecart stupide de Josh fut rapidement balayée par le général qui leva son verre en l'honneur de ses hotes .

" Mes amis , ce soir est un grand jour . Je vous ai fait venir ici pour vous annoncer une merveilleuse nouvelle . Le capitaine Conrad Betternia n'est plus . Notre projet va enfin pouvoir passer à l'action . Je ne remercierai jamais assez mes invités d'avoir réalisé un tel exploit . N'ayez crainte mes chers conseillers , vous pouvez parler sans ombrage . J'ai entiere confiance en nos hôtes . Ils sont nos alliés éternels . "

Une telle nonchalance surprit grandement Tanakot , lequel avala de travers en entendant son général prononcer de telles paroles . Etait-il devenu fou ? Pour quelle sombre raison la Main du Destin ferait-elle confiance à des mercenaires ? Il n'y comprenait plus rien . Il doutait meme de ce qu'il avait entendu et se pinça pour etre sur de ne pas rêver ,mais il devait se résoudre à l'évidence , le général avait changé de comportement , et sans meme le prevenir , lui ,son bras droit . Puis le général reprit :

" Comme je vous l'avais promis , une fois cet individu hors d'etat de nuire , nous pourrons oeuvrer efficacement . Dans exactement 2 heures , les 12 coups de la nouvelle journée seront donnés . Je veux que cet date reste gravée dans l'histoire de la Main du Destin comme souvenir du début de notre période de gloire . GLOIRE A LA MAIN DU DESTIN ET MORT A LA FAMILLE ROYALE D'ASCALON " .

Le commandant ne pouvait plus se retenir et se surprit lui meme à prendre à parti celui qu'il venerait au plus haut point .
" Mon général , cessez donc cette mascarade . Vous ne pouvez ....".
Le general s'approcha aussitot de son subordonné , lui mit une main sur l'épaule et forca Tanakot à s'asseoir .

" Que t'arrive t'il donc mon ami ? Ne vois-tu pas que nous sommes en famille ici ? Qui pourrait craindre ceux qui ont eliminé notre plus fervant opposant ? Prends ce verre et prends part à la fête . On ne celebrera pas tous les soirs l'élimination d'un ennemi .Regarde autour de toi , tu es le seul à gacher la fete . De quoi as tu donc peur ? Fais moi confiance , la nuit n'est pas terminée et demain le soleil se levera sur notre succés ."

Tanakot etait totalement perdu . Une telle confiance de la part de son général ne pouvait laisser planer de doutes . Il tenait les rennes de la soirée et pour la premiere fois il n'etait pas mis au courant de la suite des festivités , ce qui avait tendance à l'ennuyer . Il espérait que le general ne lui ait pas trouvé de remplaçant , surtout pas parmi cette bande d'assassins . Il prit alors le verre que lui tendit le général et but sans modération .

Le soirée se poursuivit sans ombrage lorsque le general reprit la parole :
" Mes chers amis , dans 10 minutes seront entonnés les 12 coups annoncant le jour nouveau . Suivez moi dans l'autel , j'ai une surprise pour vous . "
Tanakot , bien éméché ,ne remarqua pas le regard complice que le général échangea alors avec Xyzong .
Toute l'assemblée suivit alors le général , Xzyong ferma ce somptueux cortège de personnalités .
Tous virent alors le cadeau de la soirée . Sur l'autel , allongé , reposait le corps sans vie de Betternia .

"Voici donc celui qui a osé s'elever contre les Mains du Destin .Voici ce qu'il est devenu . Betternia , tu seras à jamais mon serviteur "
Sur ces dires , il se decala legerement , cédant sa place à Xzyong .
Ce dernier s'approcha du défunt , et se mit à entonner un chant d'un autre temps , d'une autre époque , d'un autre monde . D'aucun ne saurait dire quelle langue fut alors enoncée mais tous en virent le résultat .
Betternia se releva , son abdomen commença à se scinder en 2 , laisser ses entrailles jaillir et tous virent alors une immense créature de 4 metres de haut prendre vie du corps meme de Betternia .
Les membres du conseil etaient stupéfaits , les assassins reculèrent d'un pas , horrifiés .
Le général recula légerement , et susurra à l'oreille du commandant " allez fermer la porte , nous arrivons au clou du spectacle "
Au moment où le commandant referma la porte , retentirent les 12 coups et le general annonça :
" Mes tres chers conseillers , je vous avais dit que l'on pourrait eternellement faire confiance à nos nouveaux alliés . Jamais il ne nous trahirons . Oui ,mes amis , jamais les créatures d'outre tombe n'ont desobéi à leurs maitres "

....et sur ces entrefaites , Xzyong lacha l'immense creature sur nos 15 hotes d'honneur .
Il ne fallut que quelques minutes pour que la créature de chair ne viennent à bout des 15 invités sans armes et à demi ébréchés .Leur souffrance fut courte et apres quelques minutes seulement Xyzong disposait d'une armée de 16 serviteurs . Ce dernier fit alors etalage de son immense talent .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Momificateurs : campagne interactive   Jeu 12 Juil 2007, 15:35

" Mes chers conseillers , et surtout vous Tanakot , vous ne pensiez quand meme pas que j'allais laisser repartir les uniques témoins de cet assassinat .La main du DESTIN ne laisse jamais de trace derriere elle . Elle agit dans l'ombre et toujours indirectement . Non , mes amis , jamais je n'ai oublié ses concepts premiers . Ce soir tous les témoins de cet assassinat qui n'adhèrent pas à notre clan ne font plus partie de ce monde et "
Xyzong alors coupa la parole au général ,fait rarissime qu'aucun autre ne serait permis de réaliser :

" Erreur Rockerfield , tous n'ont pas été tués . Sa fille est encore en vie . Aemalivia respire toujours "

Ces mots retentirent très fort aux oreilles du général . " Aemalivia respire toujours " Sur ces 3 mots se termina cette sinistre soirée .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Momificateurs : campagne interactive   Jeu 12 Juil 2007, 15:36

Le lendemain , dans l'antichambre de la suite du général , lors d'une réunion informelle du haut conseil ....

-Xzyong , etes vous certain que sa fille soit encore de ce monde ? Ne vous trompez vous pas ?
-Ecoutez Rockerfield , je puis etre persuadé d'une chose , celle que l'ame d'Aemalivia n'a pas passé le rivage de la Fissure . Elle n'est pas arrivée dans la zone du repos éternel , la Mort ne l'a pas accepté . Je ne sens pas sa présence sur mon territoire , j'AFFIRME .
Avalant sa salive , le général repris
-Fort bien Xzyong , ne vous énervez pas , je pensais juste que les assassins avaient fait leur travail comme ordonné .
- Ils l'ont fait , mais le destin en a décidé autrement , et nul ne peut le prévoir . Si les Dieux pouvaient controler le Destin cela fait longtemps que la Main du Destin aurait été anéantie .
-Mais les Dieux ne s'occupent pas des affaires des mortels ....

Xzyong replia ses mains son menton , leva la tete , scruta chacun des 11 membres du conseil et fixa l'horizon en prononçant tres solennellement :
-C'est parce que le dieux ne s'interessent jamais aux affaires des mortels q'ils vont bientot porter les yeux sur notre groupuscule .
-Comment cela ? Que voulez vous dire ?
- Tout simplement que lorsque votre ailleul , Jonrad de Rockerfield ,il y 8 générations , décida de lutter contre son cousin , alors Seigneur d'ASCALON, c'était en attendant ce jour-ci .
-Xzyong , soyez plus clair . Pourquoi me parlez vous aujourd'hui de ce Jonrad ? Je connais parfaitement ma généalogie et ce Jonrad n'en fait pas partie . Je puis aller chercher les archives du chateau si vous voulez une preuve . Xzyong , si vos plans basent leur structure sur des fausses données , nous courons à notre perte . EXPLIQUEZ VOUS .
- Ne me donne pas d'ordres ROCKERFIELD !!! Quand j'ai décidé il y a plus de 2 siècles d'effacer mon nom des archives et mon portrait de la gallerie familiale , c'était pour que jamais personne ne découvre que mon mausolée aurait été vide d'ossements et ne comprenne ce que je suis devenu . Les dieux n'aiment pas partager leur immortalité .

Un silence mortuaire pesa alors sur la salle . Les 11 membres du conseil scrutaient maintenant cet homme qui n'en était plus un . Qu'était-il d'ailleurs ? A quel monde appartenait-il réellement ? Le leur , celui des défunts ou bien aucun des 2 , voir les 2 à la fois ?
Aucun ne put s'exprimer , tous avaient les levres scellees par la révélation , mais Xzyong reprit .

-La main du Destin devait me permettre de survivre toutes ces années . Elle doit me permettre de mener à terme mon projet . Grace à elle , mes sens sont en éveil partout .
Subitement , alors qu'l ne le fait qu'exceptionnellement , Reanardt , maitre envouteur , prit la parole .
-"Seigneur Jonrad , je comprends mieux maintenant pourquoi durant toutes ces annés , vous restiez le seul des 11 dont jamais je n'ai pu percé les pensées . Je dois vous avouer que je vous soupçonnais fortement d'etre un imposteur , un espion à la cause d'une autre organisation , et j'en avais fait part au général . Je sais que le général ne vous avait jamais mis en doute , qu'il vous faisait entièrement confiance . Je voyais en vous le bélier qui allait faire s'effondrer notre objectif alors que vous en étiez la pierre angulaire . Seigneur Jonrad , je ne puis percer votre barriere mentale , certainement parce que vous n'en avez pas . Vous avez quitté le monde des vivants ..."
"Il y a fort longtemps , oui , Reanardt .Si mes pensées avaient pu etre lues je savais que jamais je n'aurais pu mener mon projet à termes . Il me fallait pour cela quitter votre monde et entrer dans le royaume des morts , le seul que les mortels ne comprennent pas et que les dieux laissent de coté . Je n'avais pas le choix . J'ai donc choisi tres tot la necromancie pour ce faire , et en l'associant avec des techniques moniales de guérison , j'ai pu retrouver le secret de la momification . "

Vanya , la guerisseuse émérite du conseil , prit alors la parole :
-"La technique de momification est connue pour avoir ete utilisée il y a de cela pres de 2 millénnaire par les Sricks , un groupuscule déviant qui avait décidé de s'approprier le pouvoir à l'Arche du lion , esperant en quelques siecles étendre leur pouvoir sur toute la tyrie . Leur quartier général se situait à Beetletun , un petit bastion au nord de l'Arche du lion . La momification permettait à leur intellectuels de travailler sur de nouvelles techniques et de peaufiner la leur sur des centaines d'années . Leurs combattants devenaient extremement resistants . A terme , une fois la tyrie conquise et mise en momification , ils escomptaient défier le pouvoir des dieux .Et ils ne sont pas loin d'avoir réussi . Ce sont eux qui ont mis à nu l'outremonde , vulgairement appelé de nos jours uw par ces groupes de barbares qui veulent faire fortune . Ils l'ont découvert , y ont pénétré et l'ont cartographié .Ils y ont amassé de nouveaux materiaux qui furent utilsés pour améliorer leurs techniques de magie , pour corrompre les puissants et pour s'acheter le silence des discidents .
La momification connut alors son apogée . Les erudtis comprenant en 1er qu'elle seule permettait de penetrer les entrailles de l'autre monde et d'en ressortir sauf , l'utiliserent pour eux-meme puis l'enseignerent dans leurs ecoles . Ce mouvement de pratique s'etendit tres rapidement sur le continent et ce fut certainement cela qui causa la perte des Sricks .
Ces derniers dominaient certes de plus en plus de territoires , mais leur pratique de momification étant tellement reprise qu'elle se dilua et perdit en qualité . Tous s'y adonnèrent , du savant au simple sujet et enormement y perdirent la vie et la raison . Alors que cela devait rester secret , les dieux eurent vent que quelque chose se passait .
Ils firent alors enqueter des emissaires parmi les mortels et découvrirent ce qui se passait . Avant que le groupe ne parvienne à ses fins et viennent à les défier , ils ordonnerent à leurs emissaires de rassembler toutes les armées du continent sous une seule bannière afin de lutter contre ce qu'ils appelaient " le mal " qui les menaçait eux .
Une guerre froide alliant manipulations, assassinats , espionnage , malversations , complots , double-jeu débuta et durant pres de 2 siecles . Une armée fut alors levée et mit à mal le camp des "Momificateurs" comme il se fit appeler .
Ces dernieres durent se replier jusqu'a leur quartier général à Beetletun , devenue une immense capitale , la plus puissante de tyrie mais qui ne put rien faire contre l'alliance des " Rédempteurs" .
Beetletun devint leur tombeau "

Jonrad poursuivit alors :
-"Votre culture est impressionnante Vanya . Vous avez tout à fait raison . Rares sont ceux qui sont au courant de la réelle histoire de la Tyrie . Les dieux ont tente d'effacer toutes les recits à ce sujet relatés à l'epoque afin de faire oublier à jamais ce pouvoir de momification , pour que jamais leur puissance ne soit mise en danger .
En effet les commanditaires de ce mouvement des Momificateurs furent reclus à Beetletun et anéantis là-bas . Les dieux punirent alors ces Hauts Momificateurs à une éternelle souffrance . Il firent d'eux leurs serviteurs et les gardiens de leurs secrets . Ils savaient que le sortilege de la momification avait ete gravé quelque part en Beeteltun , mais malgré leurs recherches jamais ils ne parvinrent à le trouver pour le detruire .
Ils firent alors de cette capitale un village maudit . Les momificateurs se reveilleront à chaque intrusion d'etranger dans ce village . Des dizaines de momificateurs se reveillent ainsi chaque fois qu'un quidam penetre ce lieu , et ceci pour empecher le quidam de mettre la main sur ce sortilege extremement puissant .
Ce jour qui vit l'extinction de tous les Momificateurs à Beetletun marqua l'entrée dans la nouvelle ère de la tyrie . Ce jour symbolise l'an 0 du calendrier tyrien .
Ce sortilege j'ai réussi à en trouver son emplacement il y a plus de 2 siecles . 95 % de mes partenaires ont alors péri dans la bataille mais je pus entrepercevoir une bribe du sortilège , suffisamment pour me lancer dans son etude .
J'ai alors suivi une formation intensive dans la recherche double que contituaient la nécromancie et la guérison . Une fois que je me sentis pret , je decidai d'exécuter le sortilège sur ma personne . Je fis assassiner toutes les personnnes survivantes ayant participe à cette expédition et celles qui m'aidèrent à completer l'autre partie du sortilege .
Personne ne devait etre au courant . Je baptisai alors la naissance d'une nouvelle organisation , les Mains du Destin et j'exécutai sur ma personne le sortilege . Ce fut ma premiere experience avec l'outre-monde , et je compris alors pourquoi les Sricks voulaient en faire leur quartier général . Là ou vous vous trompez Vanya , c 'est que Beetletun n'était qu'une place forte des Momificateurs , leur capitale se trouvant quelque part dans l'outre-monde , et c'est cette capitale que je veux retrouver .Car un Srick a survecu et oeuvre dans le secret depuis pres de 2 millénaires . Je sens sa présence mais ne faisant confiance à personne , il refuse de rentrer contact avec moi . J'ai meme du cesser toute tentative de cet effet car j'ai failli etre detruit . Il etait tres pret de s'appoprier mon ame afin de sortir de l'outre-monde par mon biais . Cet individu , ou devrais-je dire cette entité est devenue tres puissante et extremement dangereuse . J'essaie de trouver un moyen afin de l'approcher et d'en faire notre mentor .Je dois gagner sa confiance et le retrouver
La tache s'annonce ardue mais nécessaire à l'accomplissement de notre projet . Les Mains du Destin doivent le retrouver .Par elle et son ancien chef de guerre nous feront renaitre les Momificateurs ."

Sur ces paroles , Xzyong se leva :
"Mes amis , je suis las , j'ai besoin de me reposer . Nous poursuivrons cette conversation en temps et lieux utiles . Pour le moment,restez discrets et sachez que je m'attendais à ce que la fille de Betternia rese en vie . C'est un signe que le Destin la protège et une preuve qu'elle est tres certainement cette personne que je recherche depuis toutes ces décennies ."

et il prit conges dans ses appartements ....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Momificateurs : campagne interactive   Jeu 12 Juil 2007, 15:36

Un long silence prolonge la sortie de Jonrad de Rockerfield , alias Xzyong . Le plus touché par toutes ces révélations fut certainement le général . Il se doutait que Xzyong manigançait quelque chose mais il ne s'imaginait pas qu'il remettrait en cause sa propre conception des Mains du Destin.
Le général avait pour projet de s'allier aux charrs afin que ces derniers , en les aidant à prendre cette région grace aux informations stratégiques de ses espions sur le déplacement et les forces en place dans le camp ascalonien ne le laissent prendre le pouvoir sur Ascalon . Il esperait en fait remplacer de droit le roi d'Ascalon avec pour espoir de voir toute la famille royale decimée par les charrs . Légalement il aurait alors droit de monter sur le trone et personne ne pourrait ne lui en tenir rigeur , amenant ainsi la Main du destin à dominer toute la region .
L'organisation en place sur Ascalon , il comptait bien profiter de son nouveau statut pour aller etendre ses relations du cote des cimefroides et des nains .Il savait qu'une vie entiere n'y suffirait pas . Karle devait prendre sa releve et c'est pour cela qu'il donna l'ordre d'exécuter Aémalivia , afin que Karle se détourne de cet amour qui rendrait impossible la prolongation de son projet .
Mais la fille etait toujours en vie . Rockerfield aurait voulu que les assassins ramenassent en plus du corps de Betternia celui de sa fille pour que Karle ait la preuve qu'elle fut assassinée . La mise en scene aurait ete facile alors pour faire croire à Karle qu'elle fut assassinée pour avoir rencontré une bande d'assassins avide d'argent et son père aurait gagné son estime eternelle en lui amenant quelques jours plus tard le corps des 15 assassins qui oserent commettre ce crime .
Karle pourrait alors sérieusement se tourner vers l'art de la tactique et succeder un jour au général .
Aémalivia posait probleme . Il sait que son fils , remis de ses émotions , ,ne cessera de la chercher , et tant qu'il ne lui aura pas montré son cadavre , jamais il ne cessera .
Tout cela aurait du l'anéantir mais le général se souvint des paroles de son ancetre Jonrad . Si Jonrad pouvait user du pouvoir de momification sur sa personne , alors peut etre qu'il pourra mener son projet à bien lui-meme , au fil des siecles . Cette idée lui rechauffait le coeur, d'une part parce que l'idée de laisser à son fils la suite de son projet en laissant la mort le prendre et l'empecher de le voir mener à terme le chagrinait , d'autre part parce qu'il n'avait nulle confiance quant aux capacités de commandement et de stratège de Karle . Il est trop émotif , jamais il ne parviendra à se concentrer sur ce projet qui demande enormement d'abnegation et le sacrifice total de sa vie privée .
Rockerfield avait deja cette idée étant jeune officier chevalier . Il était un loup pret à dévorer quiconque se mettrait sur sa route . Karle , au meme age ne lui a montre qu'un profond désinteret pour les affaires politiques . Le pouvoir lui importe peu et il lui prefere l'amour .
Toutefois , Rockerfield semblait désabusé . Par ce discours , Jonrad avait definitivement pris la tete des Mains du Destin . Il avait dévoilé son secret au haut conseil en dehors d'une session plénière certainement pour dire au général que maintenant que Betternia était mort et persuadé qu'Aémalivia était la fille tant recherchée , il devait reprendre les rennes de son organisation .
Le projet de Xzyong était tout autre que le sien , à plus haute portée . Alors que lui ne désirait que s'approprier par cette organisation une grande partie de la tyrie , Xzyong désirait apparemment s'attaquer aux dieux . La raison , la façon de procéder , ce qu'il y aura à gagner à éliminer les dieux de ce monde , tout cela lui echappait et il n'aimait pas avancer les yeux bandés . Mais il n'avait pas le choix .

Ce fut Vanya qui rompit le silence :
-"Que comptez vous faire maintenant général ? Selon toute évidence , les dieux sont la cible ultime de Xzyong . Si ce Srick dont il parle est toujours en vie , on aurait fort à gagner à l'enroler parmi les notres .J'avoue que l'idée de devenir un momificateur et ainsi de voir ma chair se putréfier pour gagner l'immortalité me pose question .Je crois que de toute façon nous n'aurons guere le choix . Soit nous devenons tous des momies et restons ainsi au sein de la Main du Destin , soit nous sommes éliminés . Général , aucun de nous ici présent n'est dupe .
Nous avons accepté beaucoup de sacrifices pour gagner la confiance des Mains du Destin . Pour la plupart nous avions deja abandonné une vie prospere pour vous rejoindre et sommes devenus par là-meme des personnes visées par les espions des autres royaumes . En tant que commanditaires exécutifs , nous nous devons de vouer tout notre temps aux Mains du Destin . Quant aux autres ils etaient deja recherchés et leur tete mise à prix pour crimes et n'ont de ce fait aucune raison valable de quitter l'organisation .
Général ( tout en regardant chacun des membres presents ) , je suis intimement persuadéé que tous ici vous suivront dans cette aventure .

Elle se leva , rejoignit le centre de la salle , posa un genoux à terre et leva le bas gauche . Les 9 autres membres la rejoignirent et mimerent la meme gestuelle . Le général se placa alors alors au centre du cercle ainsi formé et tous s'écrièrent :
" Mains du Destin , aujourd'hui nous nous rallions aux momificateurs . Que la mort devienne le début de notre domination et que trépassent les dieux "

Au meme instant que furent prononcés ces mots , un eclair transperça l'horizon bleu azur sans nuages . La guerre était déclarée .......
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Momificateurs : campagne interactive   Jeu 12 Juil 2007, 15:37

Autour des appartements de Xzyong , en plein milieu de la nuit suivant la révélation ....

Un homme s'avança lentement de la suite . Il fit tres attention que personne ne le remarquat . Son appartement n'était qu'à quelques 100 mètres de celui de Xzyong mais il avait pris toutes les précautions pour que personne ne remarque sa présence ici meme .
Arrivé en face de la porte , tremblant quelque peu , il alla pour tourner la poignée .
Comme convenu , la porte avait été laissée ouverte . Il n'eut aucun mal à l'entrebailler sans faire de bruit et pénétra les lieux .
En entrant , la piece etait plongée dans le noir . Les fenetres fermées et rideaux tirés , il n'avait aucune perception des lieux et se sentit tres mal à l'aise . Cette piece etait trop sombre pour que ce soit naturel . Les rayons de la lune ne parvenaient meme pas à penetrer ce lieu .
Une vague odeur de putréfaction parvint à ses narines et il eut du mal à ne pas tousser . Il mit un genou à terre pour reprendre ses esprits et mener à bien sa mission .
Au moment de se relever , une main décharnée se posa sur son epaule droite , serrant suffisamment pour lui faire mettre genou à terre .
Il tenta de lever la tete et aperçut 2 yeux briller dans ce noirs total , 2 yeux globuleux qui ne sourcillaient pas . Il vit alors des dents aiguisées faire leur apparition en un sourire sournoi .
L'homme à terre mit le 2eme genou au sol et s'exclama :
- Seigneur de Rockerfield ...
- Relevez-vous , Moe , vous etes en retard . J'ai bien cru que vous m'aviez trahi . On n'a pas idée de ne pas etre ponctuel pour de tels rendez-vous . Vous seriez venu quelques minutes plus tard , vous auriez ete recu tout autrement .
Il relacha alors son emprise sur Moe et au meme moment se fit entendre un grognement bestial à quelques metres de lui .
Xzyong alla allumer des chandeliers et Moe put se rendre compte de la presence de la meme monstruosité qui avait surgi du corps de Betternia en ces lieux .
Tout en riant , Xzyong ajouta :
"-Je ne dors jamais seul ."
Il fit alors un signe à la créature et cette derniere alla se poser dans un coin sombre afin qu'elle n'inonde pas la piece d'une laideur supplémentaire .
Moe , encore peu remis de ses emotions , tenta de parler :
-" Ou avez vous trouvé le corps pour faire renaitre cette creature ? Vous savez , je suis originaire de Cantha , je sais que les fondements de ce sortilège meme se trouvent la-bas , révélé par un maitre nécromancien . Etes vous jamais allé sur Cantha ? "
-"Mon fidèle ami , je n'ai tué personne d'autre . Il s'agit toujours du cadavre de Betternia . Quand on trouve un corps d'une telle qualité , on n'en change pas ." La créature repondit à son évocation par un autre mugissement .
-Mais c'est impossible . Le sortilge ne peut s'utiliser qu'une seule fois sur un meme cadavre et de plus il ne dure éternellement . Comment faites vous pour rescussiter votre serviteur plusieurs fois dans la nuit . Votre sommeil doit s'en trouver grandement perturbé .
-SACHEZ MON JEUNE AMI que je n'ai nul besoin de dormir . Cela est bon pour les mortels . J'ai quitté le monde des vivants il y a de cela 2 siecles en m'astreignant par la meme du besoin sommaire de fermer les yeux . Voyez vous , lorsque les tyriens dorment , les momies experimentent et reflechissent . C'est un autre avantage de ma position . En outre je ne rescussite mon golem qu'une fois par jour , toutes les 12 heures approximativement . Betternia est resisatant . Avec lui je peux le laisser 18 heures sans qu'il ne cede .
Pour vous répondre , non , je ne suis jamais allé en Cantha . Le pouvoir dont vous me parlez est un dérivé batard de celui que j'ai mis au point . Mon serviteur , tant qu'il conserve son coeur et son cerveau continue de me servir . Croyez-vous que j'ai pu mettre au point la momification sans pouvoir faire mieux que vos nécromants canthiens ? Je n'ai nul besoin de voyager pour mettre au point des sortilèges efficaces . Ce n'est pas avec des sortileges comme ceux dont vous me parlez que j'ai pu parcourir seul l'outre monde . Voyez-vous mon sortilege fonctionne sur les morts comme les vivants . Je sais tres bien ce qui se fait dans les autres pays . Je suis tres bien informé quant aux nouveautés concernant la nécromancie . Je me sers de certaines decouvertes pour améliorer mes sorts ou en mettre d'autres au point . De plus si cela peut me permettre de trouver un necromancien hors du commun , alors il rejoindra nos rangs . Je ne suis pas contre une augmentation du nombre de hauts conseillers , tant qu'ils restent tres performants en leur domaine , et en ce moment je recherche des necromants et des guerisseurs , peut etre meme des protecteurs .
A ces mots il fit un signe et Moe put voir s'avancer 3 autres golems provenant des 3 autres coins de la piece rendus invisible par l'ombre inhabituelle du lieu .
-En effet seigneur Xzyong , votre connaissance de la nécromancie depasse toutes celles que j'ai eu à voir à l'oeuvre .
-Cela vous etonne t'il ? Cela ne devrait pas . Apres plus de 2 siecles de pratique , jour et nuit , il est heureux que je fasse mieux que vos soit disant maitre necromants . Quand je vois ce que les nécromants actuels sont capables de faire ,je me dis que la mortalité a ses limites . Si vous désirez gagner en puissance , vous savez ce qu'il vous reste à faire mon ami . Ce qui est vrai pour les nécromants l'est tout autant pour les ritualistes . "
"Je n'en doute pas seigneur . Croyez en ma fidélité . Je suivrai vos preceptes . "
" Je le sais mon eleve . Cela fait deja 7 années que tu les suis sans savoir qui je suis réellement . Reanardt aurait lu en toi comme un livre ouvert et aurait risqué de me compromettre si je t'avais dévoilé mon identité réelle avant ."
" Je sais que vous oeuvriez pour mon bien . Je vous le repete , jamais je n'ai douté de vous . "
"Sais tu qu'un ritualiste peut devenir extremement puissant en passant momificateur ? Cela fait seulement quelques années que je m'interesse à cette voie particuliere de la magie et deja j'ai trouvé de tres bonnes utilisations des rituels . Regarde par toi-meme ce que j'ai appele la danse de la mort . En associant ta profession à la mienne tu supplenteras les ritualistes les plus imminents ."

Il s'avança alors au centre de la piece ,fit venir les 4 créatures de chair par un simple signe de la main autour de lui et se mit à danser . Sa danse rappelait celle des contorsionnistes . Moe voyait les membres du necromant se luxer de sorte que devant ses yeux on aurait cru voir un pantin désarticulé . Etrangement les 4 golems se mirent à suivre leur maitre dans cette danse macabre . Quelques secondes plus tard , du cercle formé par les 4 golems surgit une fumée noiratre tellement insoutenable que Moe dut se boucher les narines pour ne pas vomir .

"-Moe , prends donc ce morceau de viande sur la table et jette le dans le cercle ."
Assez surpris , Moe s'exécuta et fut épaté de voir la viande se putréfier sous ses yeux alors meme qu'elle pénétrait le cercle .
"-Comme tu le vois , tout matiere vivante qui entre dans ce cercle subira le meme sort . Ce sortilege combine rituel et pouvoir de mort . Si jamais tu venais à y mettre les pieds tu deviendrais une chair putréfiée en quelques secondes . Seuls les morts peuvent franchir sans crainte cette barriere .
Moe était fort impressionné :
-"Maitre , j'ai tellement à apprendre à vos cotés ."
-Ne t'inquietes pas nous avons l'eternite devant nous pour cela . Mais il suffit , je ne t'ai pas fait venir ici pour discuter magie .
Il cessa alors de danser , les 4 golems s'ecroulerent sur le sol et le nuage se dissipa . Xzyong entonna alors un chant et 1 minute plus tard , pas plus , les 4 golems etaient de nouveau debouts sur leurs gigantesques jambes .

L'air un peu déçu par cette derniere phrase mais émerveillé à la fois par l'etalage de compétence de son maitre , Moe répliqua :
-"J'avoue ne pas savoir exactement pour quelle raison vous m'avez convoqué ce soir , dans le plus grand secret qui plus est ."
-"Ecoute Moe , cela fait 7 ans que personne ne sait que je t'enseigne l'art du rituel couplé à celui de la nécromancie . Je sais de quoi tu es capable .."
-Merci
-Ne me remercie pas . Tu es la seul responsable de tes capacités . Je ne suis seulement là que pour les mettre à jour et maintenant que je sais ce que tu vaux je puis te demander un service pour une mission tres délicate et de la plus haute importance pour les Mains du Destin .
"Maitre , je vous écoute "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Momificateurs : campagne interactive   Jeu 12 Juil 2007, 15:37

-Je n'en attendais pas moins de ta part .
Xzyong fit alors signe à Moe de s'asseoir . Il s'approcha de la porte d'entrée , l'ouvrit soudainement et en inspecta les exterieurs . Apres s'etre assuré qe personne ne viendrait l'interrompre et ne le faisait suivre , il rentra dans ses appartements rejoindre Moe .
-"Suis-moi Moe , ce que j'ai à te dire doit rester secret ."
Il fit alors entrer Moe dans une piece adjacente , plus petite .La piece etait toutefois haute de plafond . Un feu de cheminée rechauffait les interieurs . D'enormes chandeliers parcouraient en longueur la piece .En scrutant mieux les alentours , Moe put s'apercevoir que sur le sol etait tracé en rouge sang une main serrant une planisfere , le symbole de la Main du Destin . La planisfere representait la carte complete de l'outremonde , mais cela seuls les 12 membres du conseil etaient censés le savoir .
Xzyong fit alors s'avancer les 4 monstruosités . 2 furent placées devant la porte tandis que les 2 dernieres resterent de l'autre cote , dans la meme piece que nos 2 hauts conseillers .
-"On ne prend jamais assez de precaution . 2 siecles ont oeuvré pour amplifier ma paranoia ". Et tout en esquissant un sourire , il ajouta "si j'avais pu tuer tous les habitants de Tyrie pour m'assurer que personne ne vienne à m'espionner , je ne me serais pas géné ."
Cette derniere phrase énoncée avec une telle désinvolture remplit d'effroi Moe qui comprit alors véritablement que son instructeur était pret à tout pour parvenir à ses fins . Cela n'etait pas fait pour le rassurer .
La piece etait sombre malgré la cheminée et les feux des chandeliers . Xzyong alla fermer la porte clé et laisse cette derniere dans la serrure .
Moe osa une réflexion :
-Craignez vous que je ne m'échappe , maitre ?
Pour unique réponse , Xzyong esquissa un sourire .
-Vous prenez beaucoup de précautions pour me reveler ma mission , maitre .
- Ce n'est pas pour te reveler ta mission que je prepare ainsi la salle mais pour m'assurer de son exécution ici meme .
- Vous comptez sur moi pour que je réalise sur le champ cette mission , dans cet espace réduit ? J'avoue etre troublé . Comptez-vous me transporter hors de ce lieu par la magie ?
- Ne dis pas de sottises , mon eleve . Mes pouvoirs sont grands mais n'excellent pas ceux des dieux . Si je pouvais les egaler , je ne me serviraiS pas de la Main du Destin ni du Srick encore en vie pour mener à bien mon projet . De meme , ce Srick , qui oeuvre en nécromancie depuis 10 fois plus longtemps que moi et qui de ce fait a atteint un niveau extraordinaire en la matière n'est pas capable de sortir de l'outre-monde en echappant à la vigilance des Dieux . S'il se sentait lui aussi leur egal il n'aurait pas hésité à les combattre de front , ne crois-tu pas ? Alors reflechis avoir d'énoncer des inepties . J'ai besoin de cerveaux intutifs pas d'un ramassis d'idiots autour de moi .
Lorsqu'il prononcait ces paroles , son ton s'etait nettement aggravé . Moe n'osa meme pas repondre tellement l'emprise de Xzyong à ce moment précis était grande . Simplement en parlant cet etre degageait une force peu commune . Tout autour de lui d'ailleurs , la piece s'etait encore un peu plus assombrie .
-Ne t'impatiente pas mon jeune eleve , tu vas vite comprendre quel sera ton role avant meme que j'en vienne à te l'expliquer .

-Ici tu n'as besoin d'aucune protection , alors retire ton armure et aucune arme ne te sera utile donc depose egalement ton baton la-bas .
Moe , dubitatif ,s'exécuta malgré tout sans rechigner . Il alla poser son baton tortueux dans le coin droit de la piece et commença a retirer les bandelettes qui constituaient son armure .
Il mit alors à nu sa peau brulée quelques années plus tot lors d'une experience malheureuse alliant un rituel avec le feu . En fait cet experience ne fut pas totalement malheureuse .
Il s'agissait d'une idée de Xzyong qui avait découvert un nouveau sortilege et il voulut le faire tester par son eleve . Ce fut par ce sortilege que Moe exécuta sur sa personne sans savoir de quoi il s'agissait qu'il prouva sa loyauté envers la Main du Destin et la confiance qu'il eut alors en eux ainsi que sa competence à exécuter cet acte sans périr avait convaincu le Haut Conseil de l'accepter en son ceint . En fait , maintenant qu'il y repensait , Xzyong et le général furent les uniques témoins de cet acte incensé par lequel Moe acqurérit une quasi immunité contre le feu . A part tomber dans une mer de lave il ne craignait pas grand chose . Le sortilège n'aurait du laisser aucune trace sur son corps mais il ne l'avait peut etre pas exécuté dans son exactitude ou peut etre aussi ce sortilège ne fut-il pas completement au point à cette époque . Peu lui importait . Il avait pu intégrer le Haut Conseil par ce biais et rien d'autre ne comptait .

-Fort bien, maintenant avance toi au centre du symbole de notre organisation
Moe s'exécuta . Xzyong s'approcha alors de lui , prit 4 cordes et lui attacha les 4 membres au 4 piliers soutenant cette piece .
-Que faites-vous maitre ? Si je ne puis esquisser un seul mouvement pour me défendre , comment pourrais-je mener à bien ma mission ?
-Tu n'auras pas à bouger . Ce n'est pas physquement que je te demande d'etre fort mais mentalement . Tu devras garder ta concentration jusqu'au bout si tu veux survivre à cette mission .
Moe commençait deja à palir . Il ne s'attendait pas à une telle mise en scene et la non connaissance du but precis de sa mission l'inquietait davantage .
-Maitre , dites mois au moins en quoi consistera cette mission . Si je ne sais pas ce que je dois combattre , comment trouverais-je le moyen de vaincre ?
-Ecoute Moe , connaitre l'identité de l'entité qui te fera face ne t'aidera en rien dans l'exécution de ta mission . Cela aura pour seul effet de te perturber . La peur ne doit pas prendre possession de ton esprit , sans quoi tu es perdu . Reste dans le doute mais débarasse toi de cette peur . Aies confiance en moi , je ne te t'aurais pas demandé de réaliser toi-meme cet acte si je savais que tu n'en étais pas capable . Tu vaincras . Agis comme tu l'as toujours fait par le passé et tout se passera bien . Surtout , ne laisse pas la crainte embrouiller ton esprit . C'est la seule chose qui pourrait t'etre fatale . Si tu gardes cette confiance en toi comme tu l'as toujours fait , tu seras couronné de succes . Fais moi confiance , je sais ce que je fais .
-Fort bien .
-Es-tu pret ?
-Je le suis , maitre .
-Alors que le rituel débute .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Momificateurs : campagne interactive   Jeu 12 Juil 2007, 15:38

Xzyong sortit alors un baton d'environ 2 metres de haut , noué telle une racine , cerclé de fer doré aux extrémités . Le corps du baton était de couleur verte et il s'y degageait une forte odeur de moisissure .
Il entra lui aussi dans le cercle formé par la planisfere gravée sur le sol de la main du destin representant l'outre-monde .

Il commença par entonner un chant qu'il reconnut comme de l'ancien canthien , utilisé par les ritualistes d'alors . Peu de rituels utilisent ce dialecte presque oublié . Lui-meme n'en connait que quelques bribes et il ne comprit que quelques mots parmi la centaine que prononça Xzyong pour effectuer son rituel . La teneur de ces propos lui echappait totalement . Xzyong effectuait dans le meme temps une danse qu'il reconnut comme celle réalisés lors d'une transposition . Les ritualistes l'utilisent pour rentrer en contact avec les animaux et prendre possession de leur pensée pour leur faire réaliser des actes précis .
Moe vit alors les alentours se faire plus flous . Une sensation d'étrangeté s'empara de lui , comme s'il oeuvrait dans un reve . Il ne saurait dire s'il dormait , s'il etait en transe ou s'il etait encore parfaitement conscient tellement il se sentait hors du temps .
Petit à petit , les contours se firent plus distincts , l'air plus chaud et irrespirable . Il prit une bouffée et faillit cracher . L'air etait brulant et avait une odeur immonde . Le sol tout autour de lui avait changé . Il avait pris une teinte grisatre , et etait jongé par un amoncellement extraordinaire d'ossements . Un silence de cathédrale régnait en ces lieux . Il scruta autout de lui mais aucune trace de Xzyong .
Ses liens avaient disparu . Il etait libre de ses mouvements mais demeurait toujours nu et sans armes .
Il entama alors une marche à la recherche d'une ame qui vive dans ce lieu austere . Apres un temps qui lui parut des heures , il vit à l'horizon ce qui ressemblait à un temple gigantesque , qui refletait de brillantes couleurs argentées . Il eut du mal a soutenir le regard et dut se couvrir les yeux pour ne pas etre aveuglé .
Durant tout son parcours , il ne sentait etrangement aucune fatigue , aucun besoin primaire ni de boire ni de manger ni de se soulager . A part respirer rien ne pouvait faire croire qu'il était encore en vie .
L'immense batisse était enfin à quelques encablures qu'il franchit alègrement . Durant tout son parcours il ne rencontra aucune opposition . Comme le lui avait dit son maitre , il n'avait pas eu à combattre , jusqu'ici tout au moins car il s'attendait en ces lieux à devoir user de sa force psychique et à faire étalage de ses competences de ritualiste .
Il penetra les lieux et s'engagea dans un long couloir , aussi long que haut . Quelques centaines de metres plus loin, il fit son entree dans une salle aux dimensions titanesques . Des galleries immenses etaient accrochées aux murs representant des personnes qui avaient du etre tres importantes en des temps ancestraux aujourd'hui révolus .De somptueuses fresques repesentant des scenes de bataille recouvraient le plafond . Il y reconnut sur certaines d'entre elles les representations de Lyssa , Grenth et Balthazar , ainsi que d'autres divinités moins connues . Il scruta alors mieux ces scenes de guerre et se rendit compte que certaines representaient des momies en train de combattre contre une armée .
Il suivit les fresques des yeux pour se rendre compte que plus il en regardait plus les momies semblaient en difficulté .

-QUI VA LA ?
Ces mots resonnerent fortement en ces lieux et glacerent d'effroi Moe tellement ils furent soudains et inattendus .
Moe mit quelques secondes pour réagir . Rapidement il se rappela les conseils de Xzyong . La peur causera sa perte . Il inspira alors profondement , sur de son fait et de sa victoire . Il etait pret à combattre .
Moe tenta alors d'apercevoir son interlocuteur , certainement l'hote de ce lieux .
Il vit alors devant lui , comme volant à quelques centimetres au dessus du sol , un etre de pas plus d'un metre de haut , déparaillant fortement avec l'impression d'immensité et de puissance de ce lieu . Cet etre avait la chair en putrefaction d'ou sortait encore des vers . En guise de tete il ne lui restait que le crane . D'yeux , il n'en avait plus . Ses mains etaient egaelement completement decharnées . L'homme tenait une faux 2 fois plus grande que lui .
Moe se risqua alors à lui repondre , voyant que son adversaire le scrutait tout autant que lui . Mais au moment d'ouvrir la bouche ses levres refuserent de lui obeir .Il n'arrivait à sortir aucun son de sa bouche .
Comme il ne répondait toujours pas , l'etre reprit la parole .
- C'est la deuxieme fois que je te vois ici . La derniere fois a failli t'etre fatale . Est-ce la folie qui t'a ramené dans mon antre ?
Moe sentit malgré lui ses levres bouger mais il n'entendit aucun son .
L'homme nain répondit toutefois comme s'il l'avait entendu .
- Serais-tu pret à faire cela ? Certes les vivants font de tres bons intermediaires . J'ai senti la derniere fois que tu étais comme moi . Le problème c'est que tous ceux de mon espece ont péri sur Beetletun , tu ne peux etre l'un des miens . Pourquoi te ferais-je confiance ?
Les levres de Moe se remirent à bouger mais aucun son n'en sortit une fois encore mais pourtant le nain semblait entendre quelque chose car il répondit :
-Tu dis avoir les meme ambitions que moi , cette meme haine envers Grenth , mais que peux-tu m'apporter car de toute evidence tu n'es pas de la trempe de mes généraux et d'ailleurs tu n'as meme pas le courage de venir m'affronter en personne . Pourtant tout porte à croire que tu connais parfaitement l'outre monde et que l'on pourrait se rencontrer sur un territoire neutre . Aurais-tu peur que je ne te laisse pas repartir ? Tu es bien pitoyable pour quelqu'un qui ose pretendre s'elever contre les dieux . Crois-tu que des etres aussi faibles que toi puissent m'apporter une quelconque aide ?
Moe reprit alors apparemment la parole , apparemment car comme les fois precedentes aucun son ne sortit .
L'homme nain poursuivit , apres un bref instant de reflexion :
-Maitre momie , tu es faible mais censé . Tu connais effectivement mes faiblesses . Tu pretends ainsi pouvoir me faire sortir sans risquer de compromettre ma presence aupres de Grenth . IMBECILE , pourquoi crois tu que je ne t'aie pas exterminé lors de notre précédente rencontre ? J'aurais pu t'utiliser pour passer de l'autre cote mais si j'utilise un mort , Grenth , qui me cherche depuis des lustres , saura ou me trouver . Il me faut quelqu'un de vivant et suffisamment fort pour que mon esprit puisse passer sans risquer que je ne compromette et ne m'amenuise .
Moe parla encore sans savoir ce qu'il disait et l'homme nain lui répondit .
-Interessant , es-tu sur que cet etre soit digne de recevoir mon esprit et capable de le faire passer sans mourir . Effectivement si je redevenais vivant , Grenth ne pourrait plus me retrouver . Maitre momie tu es plus subtil que ta faible psyché ne me le faisait penser . Soit , j'accepte ton offre . Je prendrai les rennes de ton organisition et ensemble nous feront payer à Grenth ses outrages à l'égard des Momificateurs .
Moe voulut alors s'enfuir , comprenant qu'il avait ete dupé et que son maitre s'etait servi de lui . La panique le gagna lorsqu'il se rendit compte qu'il n'arrivait pas à bouger le moindre membre .
Petit à petit il perdit connaissance .
Lorsqu'il la retrouva , il fut horrifié . Il ne mesurait désormais plus qu'un metre de haut , ses mains etaient decharnées . Sa peau etait en putrefaction et il ne parvenait plus à respirer . Il était perdu dans un monde qu'il connaissait tres peu et dans un corps qui lui était étranger . L'eternité et la folie l'attendaient .

-Merveilleux Maitre Momie . Votre entreprise est couronnée de succes , je vous en félicite . Qu'il est bon d'avoir un corps de nouveau en vie .
Xzyong s'approcha alors du corps de Moe pour lui détacher les liens . Mais avant meme qu'il les eut touchés , les liens s'enflammerent et Moe fut de nouveau libre .
-Appelez moi plutot Xzyong . Je prefere qu'on evite le terme de Maitre Momie . De toute facon , à ma connaissance je reste la seule momie encore presente sur le royaume des mortels . Si vous voulez me donner un titre , nommez moi de Rockerfield .
-Fort bien , si cela vous arrange . Je ne suis plus tres coutumier des us de cet époque . J'ai été absent si longtemps .
-Oui , ne vous inquiétez pas , j'ai pris mes dispositions avant que je ne vous appelle . J'ai prevenu que je serais absent une dizaine de jours , le temps que je puisse vous expliquer en détail les grands changements qui ont eu lieu depuis ce jour funeste lorsque tous vos alliés périrent .N'ayez crainte , je n'oublierai rien . Politique , stratégie militaire , géographie , magie , je maitrise tous ces domaines et j'ai des conseillers hors pair dans les autres . Croyez-moi , dans 10 jours , lorsque je vous presenterai au Haut Conseil , peu se rendront compte que vous avez été absent 2000 ans . Peu se rendront compte que vous n'etes pas Moe . Au fait , par quel nom dois-je vous appeler ?
-Par le meme nom que j'ai toujours porté depuis que j'ai crée la momification et que je suis devenu immortel . Appelez moi donc Mort , seigneur des Sricks .

C'est sur l'énoné ce son identité que Mort sortit de la chambre et alla se restaurer car dorénavant il avait retrouvé VIE .


Dernière édition par le Ven 13 Juil 2007, 03:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Momificateurs : campagne interactive   Jeu 12 Juil 2007, 15:38

Au meme moment , 1 étage au dessus des appartements de Xzyong ....

3 coups brefs à sa porte firent réagir le général .
-Entre donc mon fils
Karle penetra les lieux . La derniere fois qu'il fut invité dans la suite privée de son pere remontait deja à plus de 10 ans . Son pere lui expliqua alors longuement la vie d'un chevalier , ce que cela representait pour les habitants du village . Il lui enseigna le comportement modele de la chevalerie , ce qu'il devait faire , ce qu'il avait le droit et surtout ce qui était interdit . C'est surement cette derniere partie qu'il a eu le plus de mal à intégrer , et aujourd'hui beaucoup le lui ont fait savoir , à commencer par ce Betternia .
Son pere était assis sur un grand fauteuil qui tronait pres de la fenetre , surplombant la cour interieure de l'école . Il n'etait pas seul . A ses cotés , assis sur un divan en train de siroter un verre de Citrus , un des meilleurs sepages de toute la vallée d'Ascalon , il vit un homme aux allures etranges . Il était habillé d'une ample toge vert éméraude , qui le rendait élégant , mais qui déparaillait enormement avec ce masque de goule qui cachait son visage . Comme Karle le scrutait , l'homme masqué lui fit un sourire et leva le verre en sa direction avant de se lever et se lui tendre la main .
- Je me nomme Reanardt . Je suis un ami de longue date de votre pere . Je viens de Fort Ranik et j'entretiens avec votre pere des relations amicales tant sur le plan militaire que commercial . Je suis enchanté de faire enfin la connaissance de son fils . J'envie votre position , noble Karle . Mon pere m'a tant parlé de vous . Il vous apprécie énormément . Vous devez etre homme de valeur pour faire l'exemple de votre pere . J'ai hate de commercer avec vous lorsque vous serez intronisé chevalier et que vous vous occuperez d'une partie de la vallée est d'Ascalon .
Son pere lui coupa la parole :
- Les presentations etant faites , je te prie de t'asseoir mon fils . J'ai des nouvelles tres importantes à t'annoncer . Avant tout , sache que comme je l'ai fait auparavant , j'oeuvre pour ton bien . Ce que je vais te demander de faire nécessitera de ta part des sacrifices , mais si , tout comme moi il y 30 ans tu aimes et respecte ton pere , alors tu feras ce que je te recommenderai .

Karle demeura tres intrigué . Il pensait que son pere ne le voyait que comme un fardeau , un boulet à trainer derriere lui . Karle ne s'etait jamais distingué au ceint de l'ecole , bien au contraire , ses frasques ont fait le tour des tavernes des environs .
En fait il n'en etait rien . Son general de pere le tenait en haute estime . Pour une raison qu'il ne s"expliquat alors pas , il sentit que tout cela sonnait faux . Mais il ecouta attentivement son pere .
De meme il semblait connaitre ce Reanardt . Il l'avait deja vu ici à plusieurs reprises mais jamais il ne lui adressa la parole .
Karle s'avança alors pres d'un fauteuil orné de dorures et fait de bois de Maguuma , et y reposa son royal posterieur .

-Ecoute moi bien mon fils . Récemment des evenements inattendus sont venus entacher le déroulement des affaires courantes de l'ecole . Le depart du capitaine Betternia a précipité certains evenements malheureux .
Karle était tout ouie . Il essayait de comprendre ce que disait son pere , lequel prit une respiration et pousuivit son discours .
- Récemment , ce matin meme pour etre precis , j'ai appris pourquoi le capitaine Betternia t'avait enfermé et pourquoi il a quitté l'école .
-Ah oui ? repliqua Karle avec une pointe de défiance , craignant que son pere n'ait decouvert sa relation avec Livia .
-Oui mon fils , et je m'excuse de t'avoir mis en cause lors de notre derniere conversation à ce sujet .J'etais alors mal informé . Ecoute moi bien , je ne le repeterai pas . Mes espions m'ont informé de l'assassinat du capitaine .
Karle ne put se retenir de repliquer :
-COMMENT ? Assassiné ? Mais par qui ? Et pourquoi ?
En guise de réponse, le général se leva et penetra dans la salle adjacente .
Karle , interloqué , jeta un regard interrogatif à l'encontre de Reanardt , lequel lui fit un signe de tete affirmatif .
Il se leva alors et rejoignit son pere dans l'autre piece , piece dans laquelle il n'etait jamais entré auparavant .
-"Ceux-là mon fils ...." et désignant du doigt le fond de la salle , Karle aprecut 15 corps décharnés , 15 cadavres atrocement mutilés . Le regard lui etait insoutenable .
-Qui sont-ils père . Que font-ils ici ?
-Ils font partie de la " Rose noire " , une guilde de contre assassins qui oeuvrait pour nous depuis pres de 2 ans . Ils ont recu pour ordre d'assassiner Betternia . C'est par le capitaine que je me laissais convaincre il y a 2 ans de faire de la " Rose Noire " ma garde personnelle en matiere de contre espionnage . Je m'etais bien fourvoyé . Si j'avais su , jamais je ne l'aurais laissé quitté les lieux . Au lieu de ce discours honorifique à son egard , je l'aurai fait pendre en place centrale . Mon plus fidele élément m'a trahi .
Sache mon fils que Betternia pactise depuis pres de 2 ans avec les Charrs .
-Avec les Charrs ? Mais c'est impossible ....
- Je le croyais aussi mais les evidences sont là . Pendant que j'étais en campagne il y de cela 1 mois , pour repousser cette faction Charr qui menaçait notre domaine , il t'a fait enfermer dans cette géole pour pouvoir faire infiltrer l'ecole et rechercher les plans de defense du chateau ainsi que l'organisation de nos troupes .
Mais je suis revenu plus tot que prevu et il a du revoir ses plans à plus tard . Son objectif etait de profiter de l'absence de la majorité de notre force de combat pour infiltrer le chateau et renverser mon pouvoir . Il voulait le trone . Les Charrs voulaient le placer à la tete de cette place forte pour y faire leur quartier général .
Que Balthazar soit loué car en revenant plus tot j'ai compromis ses plans . Il a alors paniqué et a quitté precipitamment le chateau . Les Charrs ont eu vent de cet echec et l'ont fait assassiner alors qu'il tentait de rejoindre Ranik .
Ce sont les espions de Reanardt qui ont assisté à la scene . Ils n'ont rien pu faire pour empecher ce drame . La Rose Noire n'a pas fait de détails . Betternia a péri dans une embuscade , emmenant sa fille dans l'autre monde . "

Karle ceda alors sous le poids de l'émotion .
-" NOOOOOOOOOONNNNN . PAS AEMALIVIA . POURQUOI ?"
-Sois fort Karle .La vie est injuste . Les félons amenent souvent le danger aupres des innocents . Je sais que tu étais proche d'Aémalivia . Tu la connaissais depuis si longtemps . Elle était comme une soeur pour toi .
A ce moment , Karle n'écoutait plus . Il était effondré .

-Releve toi mon fils . Reste digne dans le desespoir . Fais honneur à Aemalivia de là où elle est .
Grace aux espions de Reanardt , nous avons decouvert le quartier général de la Rose Noire , et par sa garde privée , le réseau a ete demantele et ses commanditaires éliminés .Les 15 assassins d'Aemalivia gissent devant toi . Ils ont eu une mort atroce , lente . Ils ont payé pour leurs méfaits au centuple , sois en certain mon fils .
Toutefois des membres discidents demeurent dans ce chateau . Ils ne se risqueront plus a tenter de prendre le pouvoir mais ils tenteront surement d'assassiner leurs dirigeants , ce qui signifie que toi et moi avons un contrat de mise à mort portant sur nos personnes .
Je suis le maitre de ce chateau , je ne peux pas par ma position quitter les lieux . Jamais je ne cederai au chantage . Je découvrirai ces espions et les ferai pendre . En attendant , je ne peux risquer qu'ils s'en prennent à mon successeur . Tu vas donc quitter les lieux dès aujourd'hui . Tes affaires ont été préparées . Tout ce dont tu auras besoin est deja sur place . Un cheval a ete prepare dans les ecuries . Récupère ton armure et ton épée car les routes sont peu sures la nuit .
Un homme t'attend aux ecuries . Il s'agir de Karrek , ancien chef de guerre à Rin , qui oeuvre désormais au temple de la Serenité , non loin de Fort Ranik . C'est un ami . C'est là qu'il t'enseignera l'art du combat , les strategies guerrieres , tout ce dont tu dois apprendre pour me succéder une fois l'ecole saine des espions des Charrs . Ecoute le bien , son enseignement t'es indispensable .
Le temple est un lieu protégé par l'aura de Dwayna . Tu y seras en sécurité . C'est un des rares bastions de la région de Ranik à n'etre pas tombé sous les assauts des Charrs . Pars mon fils et reviens moi digne de la confiance que j'ai placé en toi et de l'amour qu'AEMALIVIA avait pour toi .

Karle se releva et essuya ses larmes d'un geste de la main . Il prit une profonde inspiration :
" Je jure de venger Aémalivia . Je ferais périr cette race maudite jusqu'à son dernier individu .Ma LIVIA je ferais s'agenouiller ceux qui ont osé PORTER UN JOUR LA MAIN SUR TOI . "

Sur ces paroles , Karle sortit des appartements de son pere en direction des écuries sans meme saluer son pere .
Il venait juste de faire son entrée dans le monde du pouvoir .
20 minutes plus tard il n'etait deja plus qu'un point à l'horizon depuis la fenetre de la suite du général , lequel le regardait s'en aller un sourire de soulagement et du devoir accompli aux levres .

- Reanardt , je savais que Karle avait des ressources insoupçonnées . Il sufisait de trouver les mots justes , les mots qui le touchent , ceux qui le fassent reagir . Tout compte fait il me ressemble . Maintenant que Kerrek l'a sous sa coupe , je peux légitimement penser qu'il fera bientot partie des notres et qu'il prendra ma suite lorsqu'on annoncera ma mort , lorsqu'en enfin je deviendrai momie .
-La haine est grande en lui . Elle va vite le transformer et en faire un etre digne de prendre les rennes des Mains du Destin . Général , son regard ne mentait pas . Il est pret à tout pour anéantir les Charrs . Il n'hésitera pas à vous affronter si jamais il decouvre que vous avez vous meme commandité l'assassinat d' AEMALIVIA . J'espere que ces 2 là ne se rencontreront jamais car la haine qu'il a envers les Charrs se retournera vite contre vous et notre organisation s'il découvre la vérité .
- Ce jour n'arrivera jamais .

Reanardt fixa alors son général droit dans les yeux .
- Général , au fond de vous , vous esperez qu'il la découvre . Jamais vous ne pourez laisser les rennes de la Main du Destin à une autre personne que vous-meme .
Le général se retourna alors vers la fenetre .
- Sortez , Reanardt , j'ai besoin de méditer sur ce que je ferai prochainement . Je vous remercie de votre soutien ce soir , et bien que votre dernier jugement à mon égard soit faussé par une quelconque émotion , vous avez vu juste en mon fils . Il developpera son ame guerriere à notre profit .
- Tres bien mon général , je vous souhaite bonne réflexion .

Sur ce , Reanardt quitta les appartements du général tout en gardant avec certitude qu'au fin fond de lui , Rockerfield esperait que son fils en vienne à découvrir la vérité et ne l'affronte ....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Momificateurs : campagne interactive   Jeu 12 Juil 2007, 15:39

Un matin , dans une ruelle malfamée de Shing JEA ....

La demoiselle rentra exténuée de sa journée . Le vol à la tire n'etait vraiment pas sa distractin favorite . Les actes de nuit lui convenaient mieux . L'ombre était son alliée . Agir en pleine lumiere est une faiblesse et elle savait qu'il lui fallait un contrat pour remonter la pente .
2 Mois deja qu'elle mit fin aux jours de cet herboriste un peu trop scrupuleux qui empietait sur le terrain de chasse des " Ames brisées " .
Cela commençait à lui peser .

Elle ouvrit la porte d'entree de sa modeste batisse , juxtaposant une auberge appartenant à ce tavernier qui fut son amant . Elle avait perdu son amour mais conservait le privilege de la couche . Ne pas payer son logis etait deja un poids en moins pour elle .

Elle s'allongea sur son lit apres avoir retiré ses vetements et deposé son arc sous les 3 planches de bois qui lui servaient de reposoir .
Lorsqu'elle leva les yeux , elle remarqua qu'une missive avait été accrochée au pan de la porte de sa chambre à coucher .
Aussitot elle se rhabilla , se sentant observée . Elle reprit son arc qu'elle serra contre son sein gauche , descendit les marches menant au rez de chaussee , et inspecta les lieux .
Elle ne trouva personne mais cela ne la rassurait en rien . Quelqu'un avait penétré ses appartements privés .
Ellle verifia alors le mobilier , ses effets personnels . Apparemment rien n'avait ete fouillé . Tout demeurait à sa place habituelle .

Elle remonta alors et ouvrit la missive scellée par un sceau de cire representant une main enserrant une planisfere . Elle n'avait jamais vu ce symbole auparavant . Cela n'etait pas le sceau d'une des nombreuses guildes d'assassins qui peuplaient Shing Jea .

" Mademoiselle Kaleena , vos états de service nous sont parvenus . Vos talents nous interessents . Voici 500 pieces d'or qui vous permettront de vous rendre sans encombre au temple de la serenité , pres d'Ascalon , capitale de Tyrie . 500 autres pieces vous seront données lors de votre arrivée .
Nous avons un contrat important à vous proposer . En esperant vous le conter de vive voix , je vous y attends pour le 26 de ce mois "

Pol ......

Nous étions le 19
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Momificateurs : campagne interactive   Jeu 12 Juil 2007, 15:39

( Ecrit par Dvorak )

-Par Lyssa ? Mais Ascalon, j'y suis jamais allé ...
La jeune Assassin se demanda bien vite comment serait-il possible d'atteindre Ascalon en si peu de temps.
-Bon et bien, je dois dire que la somme à gagner n'est pas négligeable, c'est toujours ça de gagner. Mais ... Il faut que je trouve quelqu'un qui puisse m'escorter à Ascalon.

Aussitôt, la jeune femme partit, en bateau avec quelques amis marins, en direction de l'Arche du Lion, ville la plus proche des Cimefroides, passage obligatoire pour passer à Ascalon. Elle se demanda : Mais pourquoi ne pas passez par le Désert de Crystal ?
Le chemin serait bien trop long, donc elle resta sur sa première idée. Elle interpela quelques personnes au coin de l'Arche du Lion.
-Mes amis, je cherche à atteindre la charmante région d'Ascalon, pour quelques affaires personnelles. La personne qui m'y amènera gagnera ne serait-ce que 250 pièces d'or et un petit pourcentage non-négligeable sur les bénéfices que je tirerait de l'affaire.
Aucune réponse, si ce n'est que des insultes.
-Alors disons, 500 pièces d'or ?
Aucune réponse. Dvorak Kaleena se demandait bien pourquoi si peu de gens répondaient à sa demande. Les Cimefroides étaient aussi dur que cela ?
Elle repartit donc bredouille vers un hôtel prestigieux de la région. Elle pouffa de rire, puis elle placarda une affiche sur la porte de l'hôtel, en l'absence de la gérante ou du gérant de ce charmant hôtel. Dvorak Kaleena partit donc dans sa chambre, en attendant des réponses à sa demande. Un premier homme arriva très tôt. Elle était habillé avec une tenue très légère, et le jeune homme se jeta sur elle. Ce qu'il n'avait pas remarqué, c'est que la jeune femme avait des dagues autour de la jambe. Elle en dégaina soigneusement une, puis la planta dans la nuque du jeune homme. Elle l'acheva d'un coup de Chakram, qui lui ouvra entièrement la peau du dos. Le client avait l'air assez riche, aussitôt elle trouva ne serait-ce que 5000 pièces d'or.
-Tiens donc. Est-ce que ça vaut réellement le coup de partir à Ascalon, ou pourrais-je continuer à égorger des pauvres riches en manque de jolie fille ?
Elle rigola d'un rire sournois, puis elle enleva l'affiche. Elle laissa 250 pièces d'or sur le contoir, puis elle partit s'endormir, en attendant de faire un choix. Il lui resterait 5250 pièces d"or, ce qui fut largement suffisant pour partir accomplir sa mission. Elle savait que cet homme avait à tout prix besoin de ses services macabres, mais il n'avait pas mis un prix raisonnable pour une femme de cette envergure.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Momificateurs : campagne interactive   Jeu 12 Juil 2007, 15:39

5 jours plus tard , dans une arriere piece de la " Croupe esanglantée " , chef lieu de l'organisation criminelle dirigée par Pol .....

-Maitre Pol , le message a bien été envoyé au lieu-dit .
-Oui ? Fort bien Galik , tu as fait du bon travail .
-Dans 2 jours exactement elle sera aux portes de temple .
-Je l'espere Galik . Mes engagements aupres du général ne peuvent laisser place à la moindre faute . Il me faut quelqu'un avant la fin du mois pour exécuter ce contrat .Je fais confiance à votre competence pour avoir choisi la bonne personne .
-Elle était celle qui convenait le mieu à cette tache . Vous avez vous-meme approué ce choix .
-Je le sais . Je n'aime pas me tromper .
-Vous ne vous etes pas trompé . Elle fera la travail .
-Je compte bien le lui obliger , Galik . On ne refuse pas un contrat de la Main du Destin .
-Maitre , comme prévu , nous ne lui avons fourni que les 500 pieces qe vous nous avez preconisé . Une somme triple aurait peut été plus appropriée . Si vous vouliez vous assurer sa presence ici , 1500 pieces lui auraient permis de voyager en sécurité sur ce long périple .
-Je sais ce que je fais Galik . Je ne veux justement pas que cette assassine voyage comme une princesse aux frais de notre organisation . Qu'elle se débrouille pour venir à vous . Qu'elle nous prouve qu'elle a les compétences pour mériter notre attention .
-Et si jamais elle venait à périr lors de son long périple ou meme si elle refusait de venir , que feriez-vous maitre ? nous n'avons pas d'autre personne pour s'accomplir de la tache à sa place .
-En ce cas , et je n'ose imaginer que cela ne se produise , tu t'exécuteras de cette tache .Je n'aurais d'autres choix qu'envoyer un de mes elements , meme si cela me deplait fortement ..... puis je m'occuperai de faire retrouver cette miséreuse .

Sur ces mots , Pol se leva , ramassa ses 2 dagues et se dirigea en directin du rempart nord . Il avait le soir-meme une réunion importante
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Momificateurs : campagne interactive   Jeu 12 Juil 2007, 15:40

Le soir meme , au sein meme de l'ecole des chevaliers de la Main du Destin , dans la salon privé de la suite du général .

- La fille devrait se trouver aux portes du temple apres demain mon général.
- Comment ça "devrait " ? Vous n'etes point sur qu'elle y soit ? Pol , vous m'avez habitué à plus de certitudes par le passé .Il me faut accomplur ce contrat avant la fin du mois . Je ne vous donnerai pas davantage de délai .
- Ne vous inquiétez pas général , le contrat sera exécuté . Je m'y suis engagé et je n'ai qu'une parole .
- Je prefere vous entendre parler ainsi . Comment se nomme cette fille et où l'avez vous dénichée ?
- Elle se fait appeler Kaleena , Dvorak-Kaleena pour etre précis . Elle est parfaite pour cette mission et ce sur plusieurs points .
-Ah bon , vraiment ?
- Tout à fait général . Tout d'abord il nous fallait une femme . Elle saura plus facilement approcher la victime . Les femmes , entre elles , ne se suspectent jamais . Question d'affinités . Les guildes actuelles n'ont en leurs rangs que tres peu de femmes . Elles sont un atout non négligeable pour un contrat ponctuel .
-Mais encore ?
- Elle est jeune et plutot séduisante . Voyez son portrait .
Pol tendit alors un parchemin griffoné des traits de Kaleena au fusain .
-En effet elle est resplendissante . Quel age a t'elle ?
- L'age d'etre la grande soeur de la victime mon général .
-Parfait . Il lui sera ainsi plus aisé de s'approprier sa confiance .
-Exactement général . Qui plus cela fait pres de 2 mois qu'elle est sans contrat et ...
-Par manque de compétence ? Vous nos avez déniché une fille qui n'a pas oeuvré dans son domaine depuis 2 mois . Pol , vous avez perdu le sens commun ? Je n'engage pas sur le physique . Je veux du concret .
- Ne vous méprenez pas général . Elle n'a aucun contrat car il est tres difficile de trouver des contrats , lorsqu'on oeuvre seul .
- Vous voulez dire qu'elle n'appartient à aucune guilde , à aucune organisation ?
- Aucune mon général . Kaleena est vierge de toute attache . C'est la raison pour laquelle nous l'enrolerons aisément .
- Pol , qui vous dit qu'elle acceptera de se faire enrolé si de toute évidence , d'apres ce que vous m'énoncez , elle a pour habitude de n'agir que pour son propre compte .

Pol , alors , esquissa un léger sourire et ajouta :
- Ne vous inquietez pas mon général , je ne lui laisserai pas le choix . Elle obéira , vous pouvez en etre garanti . Par le passé j'ai eu à convaincre des personnes autrement plus féroces , et j'y suis parvenu . Je sais comment m'assurer les services de quelqu'un , sans meme qu'il ne demande à etre payé en retour . Cela je vous l'assure et je serais pas devant vous ici meme à cet instant si je n'avais fais preuve de telles compétences par le passé .
- Vous m'intriguez Pol . Vous devenz soudainement tres mysterieux . Par quel moyen vous assurerez - vous les services de cette fille ? Comptez-vous la faire chanter en mettant un contrat sur ses proches si jamais elle refuse ?
- Elle n'a aucune attache familiale ni amicale général . Je vous l'ai dit cette fille est parfaite . Aucun lien avec notre organisation ne sera fait si jamais elle échoue . On n'aurait pas pu trouver personne plus approprié pour ce travail .
- Mais comment comptez-vous faire alors ? Vous ne comptez quand meme pas l'ensorceler ...
- Oh non mon général , je n'ai pas ce talent . Nul besoin de magie pour faire vous servir quelqu'un . Permettez moi de garder pour moi certains secrets .
- Tant qu'ils ne vont pas à l'encontre de la Main du Destin ...
- Ils agissent en ce sens .
Puis finissant son verre d'un trait , et essuyant de sa main le vin qui coulait sur son menton , il ajouta , en fixant le général Rockerfield droit dans les yeux :
" Mon général , si je l'avais voulu , j'aurais pu pendant notre conversation , sans que vous ne vous en rendiez compte , vous obliger à agir pour mon compte . "
Le général le toisa du regard .
- Fort bien Pol , je veux ce contrat exécuté avant la fin de ce mois . Vous pouvez vous retirer .
- A vos ordres , mon général .

Pol sortit de la piece . Le Général resta songeur .
- Veuillez sortir Reanardt .
Caché derriere le mur arriere de la piece , muni d'un double fond , sortit l'homme au visage de Goule , Reanardt le maitre envouteur .
- Qu'en dites-vous mon conseiller ?
- Que Pol est tres malin . Qu'il aurait en effet pu s'assurer vos services s'il avait voulu agir contre vous . Il ne compte pas vous trahir . Sa seule crainte réside par la non venue de cette fille car alors il devra s'acquitter de la tache lui-meme et risquer de mouiller la Main du Destin dans cette affaire .
Il est tres ingénieux et vous n'y auriez vu que du feu .
- Ah bon ? Interessant . Racontez-moi donc comment il comptait me faire chanter .

Reanardt s'approcha alors de son général et lui dévoila les projets de Pol pour s'assurer les services de Kaleena ...


Dernière édition par le Dim 15 Juil 2007, 08:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Momificateurs : campagne interactive   Jeu 12 Juil 2007, 18:04

2 heures plus tard ....

- Entrez Tanakot , et veuillez verrouiller la porte derriere vous .
Tanakot s'exécuta . Sans attendre il vint s'asseoir sur un divan faisant face à son général . Tous 2 se connaissaient bien . Il n'eut pas à attendre que Rockerfield le lui intime l'ordre pour répondre à ses attentes . Il se servit un verre de Citrus qui remplissait cette carafe de cristal .
- Les affaires prennent un tour inattendu Tanakot . Il me faut devancer mon ailleul .
- Ah bon , que s'est-il passé ?
- J'ai beaucoup réfléchi depuis que Xzyong nous a fait entendre ses projets . Sur le fond je ne peux qu'acquiesser ce fantastique projet . Je ne remets pas en cause les Momificateurs . D'ailleurs la totalité du Haut Conseil s'est déjà déclarée prete à réaliser le rituel .
- En effet nous avons tous juré fidlélité à votre ailleul ce soir là . Mais qu'est ce qui vous gène alors ?
. La forme Tanakot . C'est sur la forme que nos avis divergent .Xzyong veut faire de nous des momies alors que nous ne dominons pas encore la cité ascalonnienne . Soit il met la charrue avant les boeufs et commet une erreur en occultant la menace de la famille royale d'Ascalon , soit il a un tout autre projet dont aucun de nous n'a encore connaissance . Connaissant Xzyong depuis plus de 40 ans , je sais qu'il a toujours agit ainsi , meme aupres de mon pere et de mon grand-pere .
Ses plans ont toujours ete audacieux et ont toujours permis à la Main du Destin de prospérer mais il les dévoilait toujours au dernier moment . L'idée d'excétuer les 15 assassins de Betternia est sienne . L'idée d'éliminer Betternia est sienne . L'idée de collaborer avec les Charrs est également sienne . L'idée d'envoyer Karle au temple de la serrenité est ENCORE sienne . Mais l'idée de tenter à nouveau de faire passer à trépas Aémalivia est MIENNE .
- Vous craigniez tellement qu'elle ne rencontre Karle et que votre fils ne vous haisse ?
- Pas exactement Tanakot . Rappelez - vous ce que nous dit Xzyong lors de sa révélation . Ils nous a révélé qu'il pensait qu'Aémalivia était la fille qu'il recherchait tant depuis des decennies . Je ne sais meme pas ce qu'il entendait par là . Encore une fois il garde ses mysteres . Quelle est cette personne qu'il recherche et qu'il pense etre Aemalivia ? Je ne resterai pas les bras croisés . J'avais pour objectif de mener la Main du Destin au firmament d'Ascalon puis de conquérir les Cimefroides , et Xzyong sera bien obligé de me suivre .
- Que voulez - vous dire ? Comment comptez-vous vous y prendre ? Si me je souviens bien , Xzyong avait relié cette fille au Destin .
- Oui , pour lui le Destin l'avait protégée lors de l'embuscade réussie contre son père . C'est apparemment cela qui l'a convaincu de son identité . Je compte lui prouver le contraire .
- En l'assassinant ?
- Tout à fait . En lui prouvant que le Destin ne l'a pas choisi et qu'elle n'est pas celle qu'il recherchait .Il changera ainsi de projet immédiat et je pourrai mettre les miens en place .
- Et si elle était celle que le Destin protège ? Si elle échappait à la Mort ?
- Elle mourra .Pol s'occupe de l'affaire . Il lui reste 5 jours pour la rayer de ce monde .
- Pourquoi 5 jours ?
- Parce que le lendemain de sa révélation , Xzyong m'a fait savoir qu'il devait s'absenter une dizaine de jours . Il m'a fait entendre que lorsqu'il reviendrait il aurait une grande nouvelle à m'annoncer , une nouvelle qui bouleverserait la destinée de la Main du Destin . Je pense qu'il compte nous annoncer l'identité d'Aemalivia , en tout cas de ce qu'il pense qu'elle représente . Il me reste 5 jours pour lui prouver qu'il se trompe . C'est peu mais j'ai confiance en Pol , il est extremement compétent et le mieux positionné pour mener à bien cette mission . Le crime est son domaine . S'il s'était occupé du cas du capitaine la 1er fois , Aémalivia ne serait deja plus en vie .
- 5 jours c 'est peu .
- Largement suffisant pour éliminer une légion entiere , alors une seule personne , pensez-vous .
- Si vous le dites.
- Dois-je vous rappeler que Pol a éliminé 21 personnes en une nuit ? Vous vous rappelez de cette histoire de chef de guerre qui avait été accusé d'espionnage au sein du palais d'Ascalon .
- Parfaitement mais ce n'est qu'une rumeur lancé par le palais pour passer l'envie à quiconque de venir enqueter sur la famille royale d'Ascalon .
- Pas du tout . Cette histoire est vraie . C'était il y 19 ans . Ce chef de guerre c'était moi . Mon père m'avait demandé de me positionner sur Ascalon . Je devais devenir alors le 13 eme haut conseiller de la Main du Destin , celui placé en plus haut lieu , dans le palais d'Ascalon .
- Mais nous n'avons toujours été que 12 .
- Parfaitement . J'ai alors échoué . La place du 13eme conseiller à Ascalon a toujours été laissé vacante depuis ce jour . Mon pere a abandonné l'idée de mettre quiconque en place là-bas . Le lieu est trop protégé , autant par une guilde de contre espions extremement efficace que par une guilde de mages protecteurs tout aussi performante . La mission est vouée à l'échec , en tout cas mon pere ne voulait pas compromettre la Main du Destin . Il a prefere laissé ce bastion symbole hors de son controle . Et à sa mort il m'a mis en garde contre le fait de le faire .
- C'était donc vous ?
- Oui . Pol , qui s'était infiltré parmi les 22 jurés , est parvenu à faire en sorte que le procès n'ait jamais lieu . Bien entendu sa tete est mise à prix à Ascalon depuis ce jour . D'apres les dernieres nouvelles , sa tete vaut 150 000 pieces d'or . Cela fait 19 ans qu'il agit dans l'ombre . Son organisation d'assassins a prospéré depuis . Il est à la tete de plus de 200 hommes de main officiant sur les 3 continents . Il a déniché celle qui devra officier sur mon projet sur Cantha , dans l'ile de Shing Jea , suffisamment loin pour qu'aucun rapprochement ne puisse etre fait avec nous si jamais Aémalivia survit .
Pol agissait alors pour le compte de mon pere . Ce coup de génie lui assura la place au ceint de notre organisation . Je lui dois la vie . Je lui fais entierement confiance quant à ses capacités à éliminer cette gene . Si lui n'y parvient pas je vois mal qui le pourrait .
- Je comprends mieux maintenant . Je m'étais toujours demandé pourquoi avoir engagé un assassin , qui plus est chef d'une organisation criminelle , dans notre institution secrète .
- Mais ce n'est pas tout . J'ai des projets pour la Main du Destin . Des projets tres secrets qui vous surprendront .
- Je crois avoir deviné général .
- Ah oui ? Et à quoi pensez-vous Tanakot ?
- Vous comptez faire de Karle le 13 eme haut conseiller , celui qui siegerait au palais d'Ascalon .
- Vous lisez dans les pensées maintenant Tanakot ? Vous m'étonnez .
- Je ne lis pas dans les pensées mais je sais lire sur les levres général .
- Vous me surpenez agréablement . Il est bon d'avoir autour de soi des conseillers aussi intuituifs . En ce moment j'ai besoin de chacun d'entre vous . Vous m'etes d'un tres grand soutien .
- Vous m'en voyez tres honoré général , mais pourquoi choisir Karle ? Il n'a aucune connaissance des réelles intentions de notre organisation . Vous ne lui avez jamais avoué la vérité , et pour cause , je sais que vous n'avez aucune confiance en lui quant à garder un tel secret . Vous me l'aviez dit vous-meme . La Main du Destin est un fardeau à porter bien trop lourd pour les épaules de KARLE . Aurait-il pris du poids depuis ?
- Oui et non Tanakot . Karle a effectivement pris un peu de force depuis qu'il a un objectif , celui d'anéantir ce qu'ils croient etre à la source de la mort d'Aémalivia ; je veux parler des Charrs .
Non parce que Karle n'acceptera jamais de pactiser avec eux , quand bien meme il découvre la vérité . Je ne lui avouerai jamais les réelles intentions de l'organisation dont il prendra les rennes .
- Général , jusque là je vous comprenais mais maintenant j'ai du mal à vous suivre . Karle à la tete de notre organisation ? Mais il la dissoudra .
- Non Tanakot . Lorsque je deviendrai Momie , je controlerai toujours l'organisation , mais dans l'ombre de Karle et sans qu'il le sache . Vous , mes conseillers , etes les seuls à savoir les réelles intentions de la Main du Destin . Betternia était tout proche de le découvrir et il lui en a couté la vie . Notre secret demeurera .
Karle est l'agent idéal pour etre placé au palais d'Ascalon . N'ayant conscience aucunement des liens de notre organisation avec les Charrs et les guildes criminelles , il ne risque pas de dévoiler notre secret si jamais il echoue .Et s'il parvient à mener à bien sa mission , nous en recevrons les dividendes . Bref nous n'avons rien à perdre et tot à gagner en l'envoyant là-bas .
- A part votre fils , en effet , vous n'avez rien à perdre .
- Ne soyez pas sournoi Tanakot , je n'ai pas l'intention d'envoyer Karle à l'abattoir .
- Vous aimez donc votre fils ?
- Je ne ferai pas l'erreur de mon pere qui me plaça la-bas en me mettant au courant des secrets de l'organisation au risque de la faire tomber si j'échouai . Je ne commettrai pas la meme erreur .

C'est sur cette non réponse pleine de significations que le Général Rockerfield prit congès de son commandant Tanakot ....


Dernière édition par le Jeu 12 Juil 2007, 18:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Momificateurs : campagne interactive   Jeu 12 Juil 2007, 18:18

La jeune Kaleena se posa une question : Est-ce que cela vaut le coup d'atteindre Ascalon ?
Elle savait que c'était un contrat de plus sur son parcours. Si son employeur était quelqu'un de respectueux en Tyrie, elle sait qu'elle pourra se faire une place parmi les plus grands assassins de Tyrie (Peu ont tenté l'aventure en ces lieux ...)
Hélas, du fait qu'elle n'avait aucune famille et aucune amitié avec qui que ce soit, le voyage était à ses frais. Elle n'avait que quelques pièces d"or, sans compter l'argent du pauvre homme. Mais personne n'aurait la folie de la faire voyager dans les Cimefroides.
Par contre, elle savait que sa beauté naturelle pouvait faire tourner la tête de quelques fous. Elle pourrait profiter de son charme, et assassiner la pauvre personne assez sotte pour croire qu'une Assassin laisserait la vie à quelqu'un attiré par elle. La jeune femme était solitaire et très froide : Cela est un atout de taille dans son métier, qui n'est, certes, pas facile tout les jours. Se faire injurier, se faire traiter de "tueuse", de "putain", cela lui fit verser quelques larmes en pensant à cela. Mais elle le savait : Sa destinée, c'est d'être une femme de l'ombre. En pensant à cela, elle revérifia ses dagues autour de sa jambe.
-Mais j'y pense ... Il y a des Nains qui viennent ravitailler la Kryte en Lingot de Fer de Deldrimor. Je pourrais chevaucher leurs Dolyak et atteindre assez rapidement Ascalon. Elle enfila donc une tenue d'espionne très discrète, teinte avec des teintures noires qu'elle avait acheté lorsqu'elle croulait sous l'or, avant l'assassinat de ses parents lors d'une attaque Kurzick.
Elle profita de l'obscurité dans les rues pour atteindre rapidement le Portail Sacré de Deldrimor, qui mène vers les Cimefroides.
-Alors disons six-cents lingots de platine ?
-Attend ? Tout cela pour seulement deux-cents lingots de fer de Deldrimor ? Vous voulez pas non plus qu'on vous offre le Bâton Sacré du Blanc-Manteau ?
Le Nains et le garde se disputèrent puis le garde partit se calmer dans un coin.
-Erreur mon ami.
Elle se faufila très discrètement dans le dos du garde, lui trancha l'artère jugulaire, puis elle jeta le corps de la falaise. Lorsque le Nain se retourna, la jeune femme se jeta à sa gorge, puis elle planta une dague qu'elle portait au niveau de sa jambe dans la nuque. Un flot de sang explosa, puis le Nain baigna dans son sang.
Elle chevaucha un Dolyak, puis elle partit en direction des Cimefroides, sans plan ni connaissance de cet endroit peu visité et peu accueillant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: v   Jeu 12 Juil 2007, 19:49

Au milieu de la matinée , à quelques encablures du temple de la Sérénité ....

-Karle , retirez votre armure . La discrétion et la simplicité sont de mise en ce lieu . L'armure de dragon n'est pas à proprement parler un habit commun parmi les paysans .
- Je ne suis pas un gueux quand meme . Vous m'amenez dans un lieu perdu de Tyrie . Qui se rendra compte de ma presence et se souciera de mon existence ?
- KARLE , le temple de la sérennité se situe sur une route marchande tres empruntée . Des voyageurs de toute la Tyrie viennent y trouver le repos . Je ne veux en aucun cas que vous attiriez l'attention sur vous , ALORS VOUS ALLEZ COMMENCER PAR ME RETIRER CETTE FOUTUE ARMURE . Je l'ai promis à votre père . Ici vous etes sous mes ordres , alors vous allez m'écouter .
- Inutile de prendre des airs hautains Karrek , il n'y a personne à impressionner . Pas besoin de hurler , vous risquez tout au plus d'attirer l'attention d'un groupe de ces fumiers Charrs sur nous .
- Karle je vais vous passer l'envie de vous permettre tant d'insolence à mon égard .

Karrek descendit alors de sa monture , attrapa Karle par les jambes et le fit trebucher de son cheval .
-" Si je n'avais pas promis à votre pere de faire de vous un combattant valeureux , je vous laisserai à terre croupir sous le soleil en attendant que les Charrs viennent à vous faucher ."
En effet , Karle , malgré une colere noire , ne parvenait pas à se relever . Le poids exagéré de son armure de dragon le clouait au sol et il ne parvenait pas à bouger .Incapable de faire le moindre mouvement , à l'instar d'une tortue retournée sur le dos ,il se sentit profondément humilié .
-" Vous etes fier de vous Karrek ? Voila comment vous traitez votre futur général .Relevez moi sur le champ ."
Karrek posa alors un pied sur la tete de KARLE et appuya fortement pour lui faire gouter la terre environnante .
- Pour le moment , je ne vois qu'une larve en train de lecher mes bottes . Nulle part je ne vois de général . Continuez comme cela et je vous enterre vivant . Maintenant excusez vous . Je ne le répéterai pas .
Tout en parlant il appuyait de plus en plus sur la tete de Karle .
- Pardon , pardon . Je m'Excu
- Vous quoi ?
- Je m'Excus
-Articulez bordel je ne comprends rien à votre charabia .
- Je m' M " EXXCCUUSSSSSSSSSSSSSEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE
- Voila qui est mieux . Mais ne hurlez pas si fort , vous allez attirer l'attention des Charrs , et il me serait fort regrettable de vous voir périr si pres du temple . Vous avez tant à apprendre . Oh oui réellement énormément à apprendre , à commencer par la courtoisie et le respect .
Tout en lui parlant , Karrek releva Karle .
- C'est bon Karrek , j'ai compris . Je ne suis pas un gamin .
- En effet Karle , je vous rejoins sur ce point . Les gamins sont obéissants , eux .
- Je vous écoute Karrek mais vous me bassinez les oreilles à me repeter sans cesse les meme choses .
- Si vous vous exécutiez derechef comme tout bon soldat , peut etre alors ne repeterai-je pas les meme choses .
- JE NE SUIS PAS UN SOLDAT .
- En effet vous n'en etes pas encore un , mais je compte bien par mon enseignement vous faire devenir chevalier . Jamais je n'aurais eu mission plus délicate . Qu'il était bon le temps où je devais mater une rébellion pour le compte de la couronne . Je ne pensais pas qu'apres l'annonce de ma retraite on me donnerait des missions plus dure encore ; dit-il avec un leger rictus .
- Cessez de vous foutre de moi Karrek . Vos sarcasmes ne font rire que vous .
- Nous avons perdu assez de temps ...
- Tout à fait , dirigeons nous vers ce temple.
Karle remonta sur sa monture et se mit a trotter vers le temple .
-KAAAAAAAAAARRRRRRRRRLLLLLLLLLEEEEEEEEEEE
- Quoi encore ?
- RETIREZ MOI CETTE ARMURE AVANT QUE JE NE ME METTE REELLEMENT EN COLERE .
- Je pensais l'avoir levée .Apparemment vous parlez trop . Vous m'avez distrait Karrek .
Karrek , fixa alors Karle d'un regard noir , et le regarda lever son armure et la placer sur les sacs portés par les 2 chevaux porteurs .Il murmura doucement , afin que le gosse ne l'entende pas .
- S'il continue je l'écartèle .
Puis il reprit distinctement :
-Karle , attendez un peu avant de penetrer les lieux . Personne ne doit découvrir qui vous etes ici . ( bien malin qui pourrait imaginer que ce dadet a pour vocation de devenir chevalier , pensa t'il tout bas ) ,vous serez mon élève , un enfant abandonné que j'aurais pris sous mon aile . Vos parents sont morts lors d'une attaque de Charrs dans un village non loin du rempart nord . Je vous ai ramené ici pour vous instrure au combat . Vous serez Rick .
-J'aurais préféré un nom plus royal .
-BORDEL MAIS VOUS LE FAITES EXPRES ? Vous serez Rick , un point c'est tout .
- Ne vous énervez pas Karrek je plaisantais . J'ai bien compris rassurez vous . Je suis Rick , orphelin depuis peu et adopté par le génialiiissssiiiime , le grandissssssiiiiimmmmme , le ...
- Il suffit . Continuez à couiner et je vous mets mon poing sur la gueule .
- Décidement , grade et sens de l'humour ne vont de pair .
- Tout autant que pere et fils . La qualité a parfois tendance à sauter une génération.

C'est sur ce compliment que Karle et Karrek pénétrèrent , tels de modestes cavaliers en quete de repos , dans l'enceinte du sacro-saint temple de la sérénité .


Dernière édition par le Dim 15 Juil 2007, 08:55, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Momificateurs : campagne interactive   Ven 13 Juil 2007, 00:49

14 heures , lors du déjeuner , autour de la table du général Rockerfield ...

-Mes conseillers , j'ai décidé de tous vous réunir . Je ne vous mentirai pas , je me suis entretenu personnellement avec certains d'entre vous . J'ai peu dormi et beaucoup médité ces 2 derniers jours . J'ai pris certaines décisions et je voudrais vous en faire part .
Reanardt , Tanakot et vous Pol , vous savez de quoi il en retourne .
Nadeige , élémentaliste de renom , prit alors la parole :
- Mon général , nous ne sommes pas au complet . Xzyong , Karrek et Moe ne sont pas là . Peut-etre devrions nous les attendre un peu . Peut etre cette reunion pourrait elle etre repoussée au diner de ce soir .
- Je suis navré Nadeige mais ce que j'ai à vous dire ne peut plus attendre . Le temps nous presse .
Karrek est parti ce matin avec mon fils en direction du temple de la sérénité .
Xzyong s'en est allé il y a 5 jours pour je ne sais où . Il a emmené avec lui Moe .

Vanya , la guérisseuse du conseil , fronça les sourcils et s'exclama :
- Pourquoi donc Moe a t'il suivi Xzyong ? Maintenant qu'il s'est révélé à nous , il choisit mal son moment pour repartir . La Main du Destin a pris un tournant différent depuis qu'il s'en est auto-proclamé son nouveau dirigeant .
- En fait , il n'a jamais cessé de l'etre , corrigea Reanardt . Sauf mon respect mon général , Xzyong a oeuvré de la meme façon avec tous vos ancetres depuis qu'il se fait passer pour mort . Rassurez-vous cela ne remet pas en question l'estime que nous avons pour vous . Pour ma part vous etes celui que je suivrai si jamais je devais choisir .
Nadeige reprit
- Pourquoi choisir Reanardt ? Xzyong oeuvre tout autant que le général pour la Main du Destin .S'il s'en est allé c'est que le moment n'est pas venu d'agir .Attendons ses instructions .D'ailleurs je pense qu'il vaudrait mieux que nous repartions dans nos quartiers généraux respectifs au plus vite . Nous avons été retenus 5 journées . Je ne sais pour vous , mais pour ma part , des affaires urgentes m'attendent chez moi .
Le général la coupa :
- Nadeige , tout comme vous autres , vous remettrez à plus tard vos occupations habituelles . La Main du Destin vit un tournant sans précédent . J'ai besoin de vous tous ici meme ces 5 prochains jours , peut etre plus suivant la tournure que prendront les evenements .
Si vraiment vous m'etes fideles , restez .

Un long silence se fit , puis à tour de role , tous dire :
-Général , à la vie et au dela de la mort , je demeurerai à vos cotés .
- Main du Destin , dans mon bastion jusqu'à mon mausolée je te servirai pour l'éternité .

Le Général les salua tous d'un signe de tete , chacun leur tour . Sa garde ne le lacherait pas , il avait un poids en moins sur les épaules .

Pol expliqua alors à l'assemblée son projet ambitieux d'exécuter Aemalivia mais se garda de donner les détails de la facon dont il procedera .
Reanardt expliqua quant à lui les raisons du départ de KARLE et le projet du général d'en faire un 13 eme conseiller .

Vanya poursuivit :
- Je comprends . Beaucoup de suspicions pèsent malgré tout sur Xzyong . Loin de moi l'idée de remettre en question sa position actuelle de leader de l'organisation mais vu la facon dont il procede , qui nous dit qu'il ne va pas dissoudre le Haut Conseil et en éliminer chacun de ses membres ? Peut-etre qu'apres toutes ces années , est-il devenu assez puissant pour se passer de la Main du Destin et agir seul ?
- Vanya , reprit Nadeige , ce sont là des accusations tres graves que vous portez à l'encontre de notre chef . Ne pas apprécier sa facon de procéder dans l'ombre du Haut Conseil est une chose , douter de sa fidélité envers son organisation en est une autre . Vous me decevez ma chère .
Pol ajouta :
- Votre paranoia atteint des sommets Vanya .
- Venant de vous , cela me fait doucement sourire Pol , répliqua derechef Vanya .
- Si nous ne pouvons meme pas nous fier à notre chef , alors autant nous jeter d'une falaise , ne pensez-vous pas ? interrogea Pol
- Alors jetez-vous de cette fenetre . Les effets seront les meme , repondit Vanya .

Tanakot se leva alors :
- Calmez-vous mes amis . Nous n'allons pas nous quereller . Il est certain que nous avons des doutes , que nous avançons dans le noir . Mais restons persuadés que Xzyong nous menera vers la lumiere . Pour ma part je n'en ai jamais douté .
Pensez au général . En vous adonnant à ces joutes verbales sans interet vous ne faites que nuire aux notres . Le général vous la dit tantot . Chacun de nous lui est indispensable . Il a besoin de nous tous . Il nous le demande au nom de l'Organistion . Soyons digne de sa confiance .
Le général le coupa :
- Merci Tanakot , ne vous inquietez pas pour moi . Il est normal que certaines tensions resurgissent et je prefere que ce soit maintenant, autour d'une table , plutot qu'au firmament de l'action . Crevons l'abces . Continuez à exprimer vos doutes . Je dois les entendre .
Vanya , partculierement remontée ce midi , fut la premiere à parler :
- En fait , ce qui me tracasse le plus concernant Xzyong et son projet c'est qu'aucun de nous ne sait réellement ce qu'il mijote . Soyons clair la dessus , chacun de nous sait que chaque membre du conseil est irreprochable . C'est le role de Reanardt de déceler les faux semblant ...........
Reanardt se racla de gorge et se sentit obligé de répondre . Vanya avait coupé court à son discours pour l'obliger à s'expliquer .
- Il est vrai que je scrute tous les membres du Haut Conseil régulierement , lors de chaque session pour savoir si votre fidelité est toujours intacte . Il est egalement vrai , si c'est là où vous vouliez en venir Vanya , que Xzyong reste pour moi un mystère . Je ne vous le cacherai pas , je l'ai d'ailleurs énoncé devant l'ensemble des conseillers 5 jours auparavant devant l'intéressé meme . Je ne peux pénétrer son esprit . Je suis envouteur , je ne suis pas coutumier des morts . Xzyong echappe donc à mon controle , alors ....
-Alors nous devons lui faire aveuglement confiance ? reprit Vanya .
Le général haussa alors le ton .
-ECOUTEZ VANYA , à ce sujet vous n'avez rien à craindre , si ce n'est un gros mal de tete du à des reflexions inutiles . Xzyong est mon ailleul . Il a ete le conseiller des 7 seigneurs précédents . Jamais il n'a fait preuve d'une quelconque traitrise . Ce n'est pas aujourd'hui , alors qu'il se sent pret d'accomplir son projet qu'il va nous laisser tomber .
Il a créé cette organisation dans ce but precis . Il a eu besoin d'elle pour parcourir les siecles , il en aura encore plus besoin pour passer à l'action . Sans nous il n'est rien . Il ne nous aurait pas revele son identité s'il comptait nous effacer du conseil .
Je dois vous avouer quelquechose . Xzyong a lui-meme choisi chacun d'entre vous pour faire partie du Haut Conseil . Il en a toujours été ainsi . Il est le Haut Conseiller qui siége depuis ses débuts .
Cela vous rassure t'il Vanya ?
Cette derniere acquiesa . Au moment où tous semblaient avoir retrouvé la sérénité , Nadeige remit le feu aux poudres :
- Général , il reste un point d'interrogation en suspens . Pourquoi Moe l'a t'il suivi ?
Le général releva la tete :
- Moe est son élève depuis qu'il a été intronisé Haut Conseiller .
Tous , à l'exception de Reanardt , furent abasourdis par la nouvelle .
- Tout s'explique alors , répliqua Nadeige .
- Oui , cela doit lever vos doute Nadeige , renchérit Tanakot . Un éléve suit toujours son maitre dans les moments difficiles .
- Général , dites nous tout . Racontez - nous dans quel but Moe a suivi Xzyong .
Le général soupira et leur répondit :
-Sincèrement , je n'en ai strictement aucune idée .
Tous les haut conseillers se tournèrent alors vers Reanardt . Ce dernier , tout aussi gené par cette attention nouvelle ne put que conclure :
- Hélas , mes amis , notre général dit vrai . L'absence de Moe demeure un mystère . Les raisons devraient nous etre révélées des son retour .
- Rien n'est moins sur .

C'est sur ces mots prononcés par le général que se termina ce repas .




-
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Momificateurs : campagne interactive   Ven 13 Juil 2007, 02:42

Dans une suite du palais d'Ascalon , 3 jours plus tot ....

- Pretresse , venez , elle se réveille .
Lamya , guérisseuse élémentaliste de l'eau du palais d'ascalon , ne se fit pas attendre .
- Comment vous sentez-vous mademoiselle ?
- Ou suis-je ? Que s'est-il passé ? Qui etes-vous ? Quel jour sommes nous ?
- Calmez-vous , vous etes ici en toute sécurité . Notre garde vous a recueilli pour morte il y a 4 jours . Vous étiez si faible . Les Dieux ont décidé de vous garder sur leurs terres . Grace leur soit louée . Tenez , buvez .
Lamya aida sa protégée à se mettre en position assise .
-Qu'est donc ce breuvage ?
- Un fortifiant . Il devrait vous faire du bien .
- Je me sens si faible . Où sommes nous et qui etes vous ?
- Vous vous trouvez dans ma suite personnelle , dans une chambre du palais d'ASCALON .
- Le palais ? Le vrai ? Je suis dans un chateau ?
Lamya sourit :
- Oui ma petite , enfin presque . Ascalon ressemble plus à un manoir qu'à un chateau . Les fortifications se trouvent plutot autour de la ville .Mais oui vous etes bien dans la résidence du Seigneur .
- Je dois etre morte alors .
- Non non , vous etes bel et bien en vie , et si vous avalez ce que je vous donnerai , d'ici quelques jours vous pourrez remarcher de nouveau .
- Que m'est-il arrivé ?
- Comme je vous l'ai dit , nous vous avons trouvée sur la route menant à Ranik , à l'agonie .Ce qui précède vous appartient . Vous ne vous rappelez donc de rien .
- Ranik vous dites ?
- C'est exact .Vous étiez accompagné de 4 autres personnes .
Lamya lui fit alors la description des 4 personnes pour aider sa blessée à retrouver la mémoire .
- J'ai le regret de vous annoncer qu'aucun n'a survécu à ses blessures .
- Oui je me rappelle maintenant . Il étaient nombreux et vetus de noir . Ils avaient tous le visage caché .Qu'est devenu mon père ?
La jeune fille tenta de se lever mais elle s'effondra sur son lit avant meme d'avoir posé un pied à terre .
- Répondez moi s'il vous plait . Qu'est devenu mon père .
- Je suis navrée mais je ne vois pas de qui vous parlez .
La jeune femme lui fit alors une description de son pere . Lamya secoua la tete .
- Mademoiselle , je vous le confirme . Aucune personne ne repondant à cette description n'a été retoruvée sur les lieux . Je suis catégorique .
- Ils l'ont donc capturé . Ces bandits ont fait mon pere prisonnier . Je dois les retrouver .
La demoiselle tenta de nouveau de se lever . Lamya la rattrapa avant qu'elle ne s'affale sur le sol .
- Soyez raisonnable . Vous etes encore trop faible . Précipiter les choses ne fera qu'aggraver votre situation et retardera votre guérison . Soyez consciente qu'il y a quelques heures encore vous etiez entre Dwayna et Grenth . Ce dernier a décidé dans sa mansuétude de vous laisser une deuxième chance . Ne la laissez pas passer .
- Oui . Nous devions nous rendre à Ranik . Peut etre mon pere a t'il reussi à s'echapper et siege t'il à l'heure qu'il est la-bas .
- Oui , surement . Rendormez - vous , je vous reveillerai pour le souper .
- Tres bien je vais essaer de dormir .
- Au fait , par quel nom dois-je vous appeler ?
- Aémalivia . Je vous remercie énormément pour vos soins .
- Ne me remerciez en rien Aemalivia . Lorsque les dieux vous rappelle en ce monde , je me dois de leur obéir .
- Comme vous dites , oui.
Et elle s'endormit ....

Quelques 7 heures plus tard ......

- Voila une soupe qui devrait vous remettre d'aplomb . Elle est agrémentée de certaines herbes et racines qui vous revigoreront .
- Je vous remercie . Je me sens tres genée de vous avoir posé probleme . Je me sens tres mal à l'aise .
- Pourquoi donc ? Ici vous n'avez rien à craindre .
- C'est que ...
- Oui ?
- C'est que je n'ai rien pour payer vos services .
Lamya ne put s'empecher alors d'esquisser un large sourire .
- C'est donc cela qui vous inquiete . Je vais vous avouer une chose qui va mettre fin à vos tracas . Vous savez , je sers la famille royale depuis deja 16 printemps . Leur role est de protéger leurs sujets . Quand l'un d'eux vient subitement à etre attaqué dans la zone meme que nous nous devons de proteger , le roi s'en trouve tres embarassé . Ses troupes patrouillent constamment en dehors de l'enceinte de la ville pour ramener l'ordre et éviter que des bandits ne fassent leur loi sur les routes marchandes autrefois sures .
Il est vrai qu'aujourd'hui ce sont les Charrs qui nous posent le plus de soucis . Croyez-moi , nous faisons notre possible pour que cela cesse mais les malversations se sont tellement multipliées qu'une armée entiere ne suffirait pas à rendre la région vierge de tout danger . Vous concernant , nous sommes arrivés quelques instants trop tard . Mais vous etes toujours en vie , c'est là l'essentiel .
-Il faut que je me rende à Ranik rassurer mon pere .
- Ne vous en faites , pas . Dans 3-4 jours , quand vous aurez reganger suffisamment de forces pour voyager , je ferai mettre à votre disposition une caravane qui vous menera là-bas . En fait le cousin du roi doit s'y rendre dans 4 jours . Vous profiterez de l'occasion pour vous y joindre et ainsi retrouver votre pere .
- Je vous remercie infiniment .

Lamya se leva et sembla reflechir . Aémalivia la scruta , troublée qu'elle était .
- Que se passe t'il ?
- Dites moi Aémalivia . Il n'y a rien en vous qui vous choque ? Vous ne sentez pas qu'il vous manque quelque chose ?
Aémalivia était fort intriguée . Elle plissa le front , fort interrogative .
- Que voulez-vous dire ? Qu'aurais-je du remarquer ?
Sans repondre , elle quitta la salle et revint quelques instants plus tard avec un couffin dans les bras .
- Tout compte fait , Aémalivia ,ce n'est peut-etre pas vous que les Dieux ont voulu sauvé mais cet enfant .
Elle lui tendit alors le couffin .
- On a réussi à sauvé votre fille d'une mort certaine .
- Ma fille ?
- Oui vous étiez enceinte Aémalivia . Ne l'avez-vous jamais remarqué ?
- Je n'ai jamais été enceinte .
- La preuve est sous vos yeux . Je pense qu'elle ne souffre d'aucune discussion .
Aémalivia resta pensive . Lamya coupa court à ses réflexions .
- L'enfant est né bien avant terme . Nous avons du provoquer l'accouchement , sans quoi elle n'aurait pas survécu .
Aémalivia n'arrivait plus à parler . Elle venait de subur un 2eme coup sur la tete . De ses yeux vert amande coulèrent des larmes de joie . Elle était dorénavant mère . Quant au père il ne pouvait y avoir de doutes possibles . Comment allait réagir son propre père en apprenant la nouvelle . Peu lui importait en fait car ce tout petit etre demandait protection et rien d'autre ne comptait désormais plus pour le moment .
Elle sortit alors l'enfant du couffin et la serra contre son sein .
- Je vais vous laisser seules maintenant . Aémalivia , l'enfant est tres faible , je viendrai le rechercher dans une heure .
- Faites comme bon vous semble .
- Au fait , comment comptez-vous l'appeler ?
- Nava , Nava Bella .

C'est sur l'énoncé du nom de l'enfant que Lamya sortit de la chambre à coucher ....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Momificateurs : campagne interactive   Ven 13 Juil 2007, 08:20

Pres de 7 mois plus tot , dans une chambre d'hote de l'ecole des chevaliers , tard dans la nuit ...

- Karle , cela fait deja pres d'un an et demi maintenant . Il me pese de me cacher . Allons tout lui avouer .Dormir tous les soirs dans une chambre differente du chateau , au gré des arrivées et départ des invités de ton père , j'en ai plus qu'assez . En plus à cause de cela tu es obligé de mentir et tu passes pour un incapable aux yeux de tous . Par ma faute tu compromets une brillante carriere . Allons tout avouer à mon pere .
- Tu n'y penses pas Livia . Si jamais ton pere apprenait que je lui déobéis depuis plus d'un an je peux dire adieu à mes galons d'officier . Il sera toujours temps que tout lui raconter des lors que j'aurais été adoubé chevalier . A ce moment là je lui parlerai d'égal à égal et il ne pourra pas s'opposer à notre amour . Patiente encore ma chérie , ce ne sera plus bien long .
- Oui mais pour combien de temps encore ? Crois-tu que cela m'amuse de lui mentir tous les jours . Je le vois dans regard . Tous les jours il essaie de me faire dire que je continue à te voir . Il n'est pas idiot Karle . Il sait .
- Ne flanche pas maintenant Livia . Il sait peut etre mais il n'a aucune preuve .
- Son courroux n'en sera que plus grand s'il le découvre maintenant .
- Il ne découvrira rien de tout cela . De toute façon , avec tout le travail que lui donne mon pere il serait bien en peine de perdre du temps à nous débusquer .
- Justement Karle , parlons en de ton pere . Tu n'as pas remarqué un changement ces derniers mois ? Il part de plus en plus souvent en campagne contre les Charrs .
- Oui et alors ? C'est son role de mener les troupes au combat , et en ce moment les Charrs menacent Ascalon . Qu'y a t'il de choquant à le voir souvent en campagne ? Il faudrait plutot s'inquiéter du contraire .
- Ecoute Karle , j'ai quelque chose à t'avouer , mais promets moi de garder cela secret pour toi . Jure le moi .
- Quoi ? Que t'arrive t'il ? Tu m'inquietes Livia . Jamais nous n'avons eu de secrets l'un pour l'autre . Tu me caches des choses ?
- Jure le moi Karle . S'il te plait , jure le moi .
- Je le jure sur notre amour . Je ne dirai rien à quiconque .
- Voila il y a 3 mois , je surpris mon pere en conversation privée avec un sergent qui était de la derniere campagne de ton pere pour repousser les Charrs .
- Tu parles de la campagne où il connut un succes sans précédent .
- Celle la meme . Le sergent , il s'agit de Roskov , un ancien éléve de mon pere , fit part alors à ce dernier d'un comportement quelque peu inhabituel .
- De quoi parles-tu Livia . Je connais bien Roskov , c'est un ami . Jamais il ne me parla de ça .
- Cesse de me couper mon chéri , laisse moi finir , tu vas vite comprendre . Roskov ne voulait certainement pas te mettre mal à l'aise . Vois-tu , lors de cette campagne , quelques heures avant de donner l'assaut aux troupes , le général s'absenta avec son commandant . Je crois qu'il se nomme Kanatot , quelque chose comme ça .
- Tanakot ?
- Oui c'est ça , Tanakot .Ils disparurent 2 heures . Et lorsqu'ils revinrent ils donnerent l'ordre de repli . Les Charrs avaient quitté les lieux . Ils n'étaient plus au rendez-vous d'où on les attendait depuis 2 jours . Voilà pourquoi il n'y eu aucun mort ni blessé lors de cete campagne . Il n'y eut tout simplement aucun affrontement .
- Es tu sure d'avoir bien compris ma douce ?
- Ecoute KARLE , je n'y connais peut etre rien en stratégie militaire , mais une campagne sans combat c'est plutot inhabuel , ne penses-tu pas ? En tout cas c'est ce qui intriga mon pere .
- Il est vrai que c'est peu courant mais mon pere est connu pour etre un génie militaire . Je vais lui en parler .Il me racontera tout et tu pourras etre soulagé . Il y a surement une explication .
- Non Karle , tu as promis . Tu m'as promis . Garde ça pour toi .Je n'ai pas envie que mon père ait des problemes ou que Roskov soit puni .
- Ne t'inquietes pas , je ne suis pas bete , je ne nommerai personne .
- NON Karle , si tu le lui dis , ton pere va chercher à savoir d'où tu tiens ces informations et il risque de remonter jusqu'à Roskov . Je te le repete , ca doit rester secret .
- Tres bien Livia , je ne dirai rien .Mais je pense qu'il doit y avoir une raison toute bete à cela . Tu te tracasses pour rien .
- Je ne t'en aurais pas parlé si cela n'inquiétait pas mon père . Depuis ce jour je le sens sur ses gardes . Au début je pensais que c'était à cause de nous deux , mais en fait il soupçonne fortement ton pere de jouer un double jeu .
- Je savais ton père borné mais je ne doutais pas qu'il était fou . De quoi donc le soupçonne t'il ? D'etre un espion infiltré à la cause des Charrs ? Ca n'a pas de sens .
-Ecoute Karle , ne prends pas la chose à la légère . Mon pere soupçonne le tien mais il ne sait pas encore pour quel motif . Il oeuvre obstinément pour le découvrir .
- Pourquoi donc mon père chercherait-il à nuire à son école ? Il est un chef de guerre . Notre famille combat pour Ascalon depuis des générations , depuis meme peut etre toujours .
- Karle , tu connais mal ta généalogie .
- Oui et alors ? Je n'ai besoin que de connaitre le nom de mes cousins proches . Que je sache , les repas de famille n'incluent pas mes ancetres . Il nous arrive rarement d'aller deterrer nos ailleux pour leur demander de participer à nos réunions familiales .
- Cesse de faire l'idiot Karle , tu serais surpris par ce que je vais t'annoncer .
- Ah oui ? Explique toi ma Livia .
- Mon pere a enquete sur ton pere et il en est arrivé à jeter un oeil dans les archives de ta famille .
- Et qu'a t'il découvert ?
- Que ta famille vit ici depuis un peu plus de 2 siecles ; 8 générations exactement . Karle ton ailleul était cousin direct du seigneur d'Ascalon . Tu fais partie de la famille royale . Tu pourrais prétendre au trone d'ASCALON .Enfin , il faudrait un concours de circonstances exceptionnel pour que cela arrive mais en théorie tu pourrais prétendre à la couronne . Tu vois , si tout la famille actuelle royale venait à etre décimée , ton pere serait de droit le nouvel empereur .
- Et bien , esperons une epidémie de peste .
- Karle , tu ne vois pas où je veux en venir ?
- Tu veux devenir princesse en m'épousant ? Je ne promets pas de venir à bout des quelques 150 prétendants directs au trone . J'espere que tu es patiente car au rythme de 1 tous les mois , tu seras reine le ...
- Karle , je suis sérieuse . Arrete de faire l'idiot .Réfléchis un peu . Toute la famille du roi se trouve cantonnée au manoir d'ASCALON . Mon pere a découvert que le roi garde tous les pretendants aupres de lui pour s'assurer qu'aucun complot ne vienne tenter de l'assassiner pour prendre sa place .
Mon pere pense que le roi a fait une erreur stratégique car si le palais d'Ascalon venait à etre attaqué , la famille royale serait alors décimée dans son intégralité . Le roi Aldebern a la faiblesse de se sentir invulnérable derriere sa légion de soldats . Karle , les seuls actuellement à pouvoir lancer une force suffisante pour prendre d'assaut la capitale sont .......

Elle s'arreta , prit une profonde inspiration et reprit .
... a part les Charrs mon pere ne voit personne capable de lancer une telle armée .Comprends - tu où je veux en venir ?
- Ce que tu dis là est grave Livia . Ton pere est completement paranoiaque . Je pense plutot que le terrain lui manque tellement qu'il en est venu à inventer n'importe quoi pour se trouver une occupation .
- Karle je connais mon pere . Il n'a pour le moment que des soupçons . Il cherche à déceler le vrai du faux . Il est plus qu'attaché à ta famille et agir à son encontre le fait réellement souffrir . Cela fait 3 mois qu'il ne dort quasiment plus . Ses nuits sont hantées par cette histoire . Il craint meme pour ma vie maintenant . Il a peur qu"on s'en prenne à moi pour l'affaiblir . Voilà pourquoi il me surveille autant . Tu sais Karle , ce n'est pas tant pour m'empecher de te voir qu'il m'espionne mais pour me savoir en sécurité . Il craint réellement pour moi . Depuis 2 semaines il multiplie les réunions le soir avec ses sergents .
- Livia , moi vivant , personne ne te fera de mal . Tu ne seras jamais plus en sécurité qu'à mes cotés . Je défie quiconque de toucher à un seul de tes cheveux .
- Je le sais Karle . Je me sens bien aupres de toi .
- Et moi je serais malheureux sans toi .
- Karle , mon pere a decouvert une derniere chose à propos de ta famille .
- Ne te préoccupe plus de ça . Ma famille a ses secrets mais je crois vraiment que ton pere se monte la tete pour rien .
- Surement Karle , surement . Mais il y a un trou dans ta généalogie . Il manque tout une étagere d'archives . 25 années de pouvoir ont été effacées . Il manque les 25 premieres années qui suivirent l'exil de ta famille en ces lieux meme . De meme le nom de celui qui a decidé de quitter le palais d'ASCALON demeure manquant . Il n'est fait nulle part mention de cet individu .
- Surement qu'il a du commettre un crime et qu'on a voulu l'oublier .
- Surement oui .
- Embrasse moi .
Livia se blottit alors tout contre son bien aimé et tous 2 firent l'amour comme pour oublier que celui qui avait été effacé des archives n'avait pas encore commis son crime .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Momificateurs : campagne interactive   Ven 13 Juil 2007, 09:19

Elle arriva dans un endroit mystérieux, où froid et chaleur se mariait à merveille, où neige et terre s'alliait au mépris des voyageurs, et où plusieurs brigands eurent l'idée pas très ingénieuse d'y construire leur repaire. Un grand bateau s'élevait de l'océan, et plusieurs créatures peu attirantes rôdaient autour, en l'attente d'une proie. La pluie battait son plein, et son Dolyak commençait à patiner dans la terre. Elle sentait que sa monture n'était pas très résistante, et qu'elle était déjà en train de rejoindre peu à peu le monde mystique des Brumes. Aussitôt, suite aux souffrances du Dolyak, elle décida de mettre fin à ses jours d'un coup de Lame de Cérémonie dans la nuque. Celui-ci s'écroula lourdement, et la jeune Kaleena adressa une prière aux Dieux en guise de pardon. Elle était seule parmi ses brigands et ses gargouilles peu accueillante. Aussitôt, elle décida d'expérimenter l'une de ses derniers trouvailles dans l'art des Ombres. Un enchantement que Maîtresse Nika lui avait enseigné, lorsqu'elle était au Conclave, mais que Kaleena avait améliorer à son profit. Elle croisa ses mains, et elle hurla une incantation. Elle devint qu'une silhouette, intouchable, invisible, aussitôt elle s'empressa d'éliminer chaque menace.
Elle arriva dans le dos d'un Corsaire, puis d'un coup de chakram, elle vit voler son bras, elle enchaîna ensuite sur un Maître Moine, dont l'artère d'un coup de chakram. Elle vit une Gargouille qui arriva dans son dos. Elle mit un coup de pied dans le ventre de la gargouille, puis une fois ce dernier à terre, la jeune tueuse l'assassina d'un coup de dague dans le ventre. Une fontaine de sang sortit du ventre de la gargouille. Elle vit l'entrée d'une grotte, et elle s'empressa de courir vers ce lieu. Sa Silhouette commença à s'estomper, et lorsque l'enchantement s'acheva, la jeune Kaleena tomba à terre, exténuée. Elle jeta un voile de poussière noire, qui eut le don de faire disparaître ses blessures physiques. Elle vit de vils brigands qui la poursuivaient. Elle vit une pierre fragile au-dessus de l'entrée de la grotte. Elle dégaina son arc, l'ajusta, puis elle tira sur cette pierre. Cela eut le don d'obstruer l'entrée de la grotte.
-Les Dieux sont avec moi : Je vais en profiter.
Elle pénétra dans une grotte. Elle était officiellement, d'après un panneau, dans le territoire de la nation de Deldrimor. Elle avança doucement, car le sol était fragile, et une secousse trop violent pourrait la mener à sa perte.
-J'aurai peut-être dû demandé à un escorteur officiel de m'amener sur place : Tout de même, j'ai 5250 pièces d'or, et je n'en profita même pas. Mais quelle sotte ...
Un bruit sourd retentit, et la jeune femme blottit son arc de jade contre elle-même : C'était un souvenir d'une prêtresse Luxonne, lorsque la jeune Kaleena infiltra la noblesse Von Vasburg. Elle enduit ses flèches d'un liquide verdâtre, et se tint prête à tout affront. Elle vit à ce moment précis un Ettin qui lui balança une lourde pierre à ses pieds. La jeune femme décocha une flèche qui vint transpercer un bras de l'ettin, puis elle rata sa deuxième flèche. L'ettin, tentant d'extraire la flèche de sa fourrure épaisse, se fit attaquer par la jeune Kaleena. Elle planta une dague au niveau de la tête de l'ettin, qui mesurait bien deux mètres, à coté de la jeune Kaleena Dvorak qui ne mesurait que un mètre et cinquante centimètres pour ses 23 ans. Elle s'accrocha farouchement à la tête du pauvre ettin, puis elle trancha le visage du pauvre ettin. Elle retira ses dagues, sauta en arrière, puis elle dégaina très rapidement une flèche qui plaqua l'ettin à terre. Seulement, le vacarme du combat avait réveillé une petite troupe d'ettin qui attaquèrent la jeune Kaleena. Elle fit tournoyer ses dagues, qui lacéra les ettins qui étaient aux alentours. Un ettin saisit Kaleena, puis la jeta à terre. Le monde commença à tourbilloner autour d'elle, et sa vision commença à s'obscurcir.


Kaleena Dvorak se réveilla. Elle ne savait plus où elle était, qui elle était, pourquoi elle était là. Elle était apparemment dans une Taverne, où plusieurs personnes trinquaient en chantant des chansons paillardes. Elle ne comprenait pas. Un petit homme l'accosta :
-Enfin réveillée, demoiselle ?
-Pourriez-vous m'expliquer ce que je fait ici, dit Kaleena, avec son ton froid habituel.
-Vous étiez dans une grotte des Cimefroides, seul passage de la Kryte aux Cimefroides. Lorsque vous avez attaqué par des Ettins. Qu'est-ce qui vous as pris de vous promener seule en ces lieux ?
-Je ne sais plus. Je sais même pas qui je suis, c'est vous dire.
Le jeune Nain fouilla une de ses poches, puis en sortit un papier.
-Tenez, j'ai trouvé ceci à coté de votre corps évanoui. Peut-être que cela vous appartient et vous aidera à retrouver votre rôle.
Lorsqu'elle saisit le papier, plusieurs images revint à ses yeux. Le papier découvert dans sa ruine immobilière, les cinq-cents pièces d'or livré avec, le jeune homme égorgé dans un hôtel prestigieux de la Kryte, l'infiltration pendant un accord pour attraper un Dolyak. Tout lui revint à l'esprit.
-Par Lyssa ! Où-suis-je ?!
-Nous vous avions recueilli au Promontoire, puis nous vous avons ramené à la Descente du Yak, suite à ce que nous avons lu sur votre papier. Nous avons pas de jugement à vous accorder : Être Assassin est un travail comme un autre, et nous n'allions pas vous pénaliser à cause de notre éthique.
Kaleena se réjouit : Elle était donc plus très loin d'Ascalon, encore faut-il traverser la région, qui était infestée de Charrs. Elle savait qu'à Nolani se trouvait des portails, qui pourrait l'aider à se rapprocher d'Ascalon sans trop d'encombres. Mais avant de repartir, elle décida de dormir ici, exténuée par son amnésie et par le voyage. Elle monta un campement, mangea quelques spécialités Krytiennes qu'elle avait emporté dans son sac, puis un Nain lui proposa une bonne Chope de Nain pour faire passer le tout. Hélas, Kaleena n'apprécia pas trop le goût trop acide de la Chope de Nain, puis elle prit une bouteille de Vin de Riz, bien plus facile à digérer et bien plus sucrée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Momificateurs : campagne interactive   Ven 13 Juil 2007, 10:17

Quelques 9 heures plus tot , dans un camp pour voyageurs , quelque part dans les Cimefroides , non loin de la descente du YAK ....

- Regardez ce que j'ai trouvé sur la blessée .
Pielourd montra alors à son chef d'expedition la missive que Kaleena emporta avec elle , celle la meme qui lui proposait un contrat .
- Interessant , tres interessant meme . Cette petite serait donc un assassin . Quelle imprudence de s'aventurer en montagne sans guide .
- Que voulez-vous qu'on en fasse Sire Bord ? Dois-je la dénoncer au chef du clan ?
- Voyez Pielourd , cette missive est cachetée . Il ne s'agit pas d'un contrat habituel . Le commanditaire pourrait etre une personne aux hautes responsabilités .Nous devons savoir ce qu'il en est réellement . Nous allons la laisser repartir . Soignez la bien , notre petite blessée va nous mener elle meme à son employeur .
- Vous pensez vraiment que le commanditaire est un dignitaire .
- Je n'en sais rien Pielourd , mais si je ne fais rien jamais nous ne le saurons . On n'est jamais trop prudent . Je n'aime pas voir des assassins roder sur notre territoire et se servir de nos montagnes pour echapper à la justice .
- Justement , si nous n'étions pas intervenus les Ettin auraient eu raison de son imprudence . Peut etre aurait-il fallu l'y laisser .
- Non Pielourd , si ce n'est elle son employeur trouvera quelqu'un d'autre . Je veux savoir de quoi il en retourne exactement . Je n'aime guere les Hommes , et supporte encore moins les assassins .
Faites envoyer un message à Droknar . Qu'on nous rapporte au plus vite le nom de l'organisation qui porte ce sceau .
- Entendu patron .
Pielourd se dirigea vers la volière du camp , choisit un pigeon dont il connaissait la résistance et lui accrocha au collier la missve accompagnée d'une autre missive portant celle-ci le sceau de la famille Martelfer . Il n'use que rarement de ce sceau mais il devait avoir une réponse des plus rapides et il savait que de cette manière il l'obtiendrait .
Puis il revint au camp .
- La missive est envoyée chef . J'ai précisé de nous envoyer la réponse à Nolani , le temps que le message soit traité , la recherche faite et la réponse renvoyée .
- Fort bien Pielourd , bonne initiative . Depuis que les Charrs pululent au sud , on n'est jamais assez prudent . Et je ne laisserai passer aucun assassin qui porte sur elle un contrat avec un sceau royal .

1 Heure plus tard , la troupe de nains se remit en marche en direction du Yak , emmenant avec eux celle qu'ils consideraient comme une menace potentielle , en l'occurence une jeune assassine répondant au doux nom de Dvorak Kaleena .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Momificateurs : campagne interactive   Ven 13 Juil 2007, 11:16

Kaleena Dvorak se leva à l'aube, profitant du lourd sommeil des Nains pour partir. Elle ne voulait pas encombrer ses Nains qui avaient été très hospitaliers avec elle. Kaleena leur laissa juste un papier avec des remerciements dessus. Cette-fois-ci, elle n'allait pas faire la même erreur. Elle trouva un Moine Mercenaire, qui l'aida dans son chemin vers Ascalon. Elle s'assura avoir gardé sur elle la missive. Elle parcoura lourdement les landes enneigées, tuant quelques Sommets de Pierres excités sur le chemin, quelques Doyak et puis quelques golems de glaces, aidé par la jeune Moniale qui soigna la jeune Kaleena lors de ses combats. La Val du Pélerin était assez calme, avec son lot de Sommets de Pierres et de créatures hideuses. Mais après quelques heures.
-Par Dwayna ! Nous voilà donc à Ascalon !
Kaleena Dvorak n'en crut pas ses yeux : Ce n'était que ruines et désolation. Elle n'avait pas vu de désolation aussi terrible. Les Charrs hurlaient des chansons guerières, à vous glacer le sang.
-Alors, qui êtes-vous réellement ? Que cherchez-vous à avoir ?
-Est-ce que je vous paye pour poser des questions ?
-Oui mais ...
-EST-CE QUE JE VOUS PAYE A POSER DES QUESTIONS !
-Non, Nirina.
Nirina était le nom de code de Kaleena Dvorak en mission. Elle ne voulait pas révéler sa véritable identité au mercenaire ou à d'autres personnes qui ne font pas partie de la mission. Le hurlement de Kaleena Dvorak résonna dans la vallée, et plusieurs Charrs détournèrent le regard sur la pauvre Kaleena Dvorak. Ils se jettèrent sur elle, et la moniale recula pour que les Charrs ne s'attaquent qu'à la jeune Assassin. Kaleena tenta d'égorger un Charr Moine qui lançait des incantation sur les autres Charrs.
Elle le poursuivit, mais le Charr Moine détala en glapissant. Kaleena fit signe à la jeune Moniale de lancer des enchantements de protection sur elle, puis l'Assassin partit à la poursuite du Moine. Elle se téléporta sur lui, et la poussière noire qui apparût au moment de la téléportation rendit infirme le pauvre Charr. La jeune Kaleena n'eut qu'à mettre un violent coup de chakram dans le ventre pour que le Charr Moine se jette à terre en se tordant de douleur. Elle remit ses chakrams à leur place, pui elle dégaina ses dagues.
-A qui le tour, lança Kaleena Dvorak à l'encontre des Charrs.
Ils se jetèrent donc sur elle, puis elle sauta sur un Charr, lui planta la dague dans le dos, puis elle l'acheva d'un coup de pied dans le dos. Elle ressortit ses Chakrams, puis elle tournoya sur elle-même, ce qui lacéra le ventre des charrs adjacents. Ils s'enfuirent, en gueulant à la mort. L'armure de Kaleena était couverte de sang, et elle était essouflée. Elles continuèrent leur chemin vers Nolani. Seuls quelques Charrs s'opposèrent à elles, mais rien de bien grave. Puis ils arrivèrent à l'académie de Nolani.
-Enfin !
-Et bien, le chemin étaient bien longs. Mais comment fonctionnent ces portails ?
Kaleena Dvorak vit des runes par terres : Elle les connaissait bien, sa mère krytienne lui avait apprise à lire les Runes Ancestrales de Tyrie.
-Errata Nirano Karik Dwayna Fu Balthazar Nolani Duplica Lyssa Ikula Grenth Tyria Canthia Elone Abaddon San Melandru !
La terre se mit à tourbilloner, et un cyclone se créa. Kaleena Dvorak comprit qu'elle devait y pénétrer, et qu'elle serait téléporté au lieu de son choix.
-ASCALONIA !
Elle prit la jeune mercenaire par la main, et ils pénètrèrent dans le cyclone.

-Par Lyssa ! Nous sommes à Ascalon !
-Mais quelles étaient vos incantations, Dame Nirina ?
-Pour tout vous dire, c'est de la Magie Noire, une magie qui avait été utilisé par Abaddon.
-Mais ... Abaddon ...
-Cessez de poser des questions. Voilà votre argent, et merci à vous. Puis surtout, ne parlez à personne de Nirina, autrement, vous risquez de sentir mes dagues dans votre nuque.
Elle vit que Ascalon était encore une grande ville marchande, malgré la ruine.
-Quelqu'un ne saurait pas où se trouve le Temple de la Sérénité ?
-Et bien, je vais vous y mener.
Un jeune aventurier fort sympathique mena la jeune Kaleena devant le Temple de la Sérénité, puis elle examina les lieux, pour la journée du rendez-vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Momificateurs : campagne interactive   Ven 13 Juil 2007, 16:16

Au meme moment qu'arriva Kaleena en Ascalon ....

- Sire Bord , la réponse nous est revenue , tenez .
Bord décacheta la missive qui portait le sceau de la bibliotheque de Droknar , une des école de magie les plus en vogue de toute la Tyrie . Il l'ouvrit et la lut .
- Etrange Pielourd .
- Oui ? Vous découvert quelque chose ?
- En effet mais ca ne correspond pas du tout à mes attentes . Le sceau que portait sur elle l'assassine est celui de la Main du Destin , une école pour chevalier qui siege pres d'Ascalon depuis 223 années . Son seigneur actuel est un général humain de bonne réputation et aux états de service exceptionnels , un dénommé Gil de Rockerfield . D'apres leurs renseignements l'Homme lutte contre les Charrs depuis deja plus de 5 ans , lorsque ce derniers commencerent à devenir une menace réelle pour eux .
- Il ne s'agit donc aucunement d'une guilde d'assassins ou d'une quelconque organisation criminelle ?
- Apparemment pas du tout .
- Vous devez etre rassurés alors .
- En fait , Pielourd , mon doute s'en trouve agrandi . Pourquoi donc aurait-il besoin des services d'un assassin ? Si un chef de guerre demande à un assassin d'intervenir , c'est surement pour accomplir une basse besogne, auquel cas il se servirait de son propre réseau d'informateur pour faire taire la personne visée . Je pense plutot qu'il ne veut pas se mouiller et qu'il ne craint qu'un échec ne lui retombe dessus . Je dois savoir ce que ou celui que vise ce contrat .
- Fort bien , nous le découvrirons .
- Ou se trouve t'elle actuellement ?
Sur cette demande , Pielord fit venir une naine vetue d'une fourrure blanche ornée de vert , une besace autour de la taille et un arc dans le dos .
- Maitre Aigle , où se trouve l'humaine actuellement ?
Maitre Aigle se mit alors en tailleur , placa ses mains sur ses tempes , ferma les yeux et murmura des piaillements incompréhensibles . Quelques 10 minutes plus tard , elle rouvrit les yeux :
- Elle vient d'arriver en Ascalon accompagnée d'une autre femme . Elle cherche un lieu où se reposer . Elle se trouve à l'auberge de " la brebis égarée " .
- Fort bien , continuez à le suivre Maitre Aigle . Quant à vous Pielourd , soyez au temple de la serennité le 26 dès l'aurore . Si je me souviens bien c'est le lieu de son rendez-vous .Nous ne la lacherons pas . On découvrira le rapace qui se trouve derriere tout ça et j'espere pour eux qu'ils ne comptent pas menacer l'un des notres .

Alors qu'il prononçait ces paroles , un aigle survolait Ascalon et se posa sur le toit de l'auberge de " la brebis égarée "
Revenir en haut Aller en bas
Hugar
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Momificateurs : campagne interactive   Ven 13 Juil 2007, 18:07

Non loin de là à Fort Ranik, un messager vient faire de nouvelles inquiétantes au Général de guerre du Fort Ranik, Mark, père de Kotika.
(messager)- Général, Général !! Notre espion vient de nous dévoiler que les Charrs prévoyaient une autre attaque sur nous mais lors de la dernière, nous avons perdus beaucoup d'hommes, nous ne pouvons gagner.
(Mark)- Si, nous le pouvons, Fort Ranik restera debout tant que je serais ici ! Dites à tout les hommes sachant manier une épée et un bouclier, y comprit les enfants garçons de s'armer !
(messager)- D'accord, mon Général, j'y vais de suite !
(Mark)- Attendez ! Si je meurs dans cette bataille léguer toutes mes affaires à mon fils, Kotika, il est dans l'école de la Main du Destin, il vous faudrat traverser les CimeFroides si je meurs, mais ne vous inquiétez pas, je suis un brave guerrier.
(messager)- Affirmatif, Général !
Les hommes commencèrent de s'armer de suite car on entendait déjà les tambours de guerre des Charrs.
(Mark)- Mettez des groupes d'hommes à toutes les entrées du fort mais concentrez la plus grosse quantité sur les remparts, je veux beaucoupr d'archers pour repousser les premières lignes et faites-moi part de n'importe quelle comportement bizarre chez les Charrs s'il y en a.
(Le sous-général)- J'y veillerais.
Les hommes se postèrent et les hommes se mirent en place. Le archers étaient prêts à tirer à tout moment.
(Mark)- Archers ! Flèches prêtes ?!? Tirez !!!
Une pluie de flèches s'abatta sur les lignes Charrs qui tombèrent par dizaines. Mais ils commencèrent à assiéger Fort Ranik en préparant un bélier
(Mark)- Renforcez la porte avec tout ce que vous trouvez !
(Sous-Général)- Je vais le faire parvenir à tout les hommes qui ne vous ont pas entendus mon Général.
Mais à peine eurent ils le temps de renforcer la porte que le premier choc du bélier frappa.
(Mark)- Ce n'est pas suffisant, je veux qu'une masse d'hommes poussent la porte pour la retenir !!!!
Une dizaines d'hommes se mirent à pousser la porte mais le deuxième commenca à faire céder la porte
(Mark)- Cela ne sert plus à rien !! Nous allons nous battre , soldats , pour Alderbern !!!
(Tous les soldats)- POUR ALDERBERN !!!!!!!!!!
Les Charrs donnèrent un troisième choc et la porte cassa, les Charrs avaient pénétré le Fort ! Les hommes s'acharnaient à se battre mais les Charrs les faisaient voler, Le Général Mark finit par céder.
(Mark)- Battez-en retraite, on part d'ici, ils nous faut plus d'hommes, allons à Ascalon !
Les hommes survivants et Mark partirent du Fort pour aller à Ascalon.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Momificateurs : campagne interactive   Ven 13 Juil 2007, 18:10

-Servez moi ... deux chopes du chasseurs.
Kaleena avait appris à ne pas réléver sa nationalité canthienne, pour éviter tout conflit. La jeune femme savait que sa vie tenait à peu de chose  : Sa confidentalité, la confiance de ses employeurs, la discrétion ... Ce qu'elle ne savait pas, c'est qu'elle avait fait une bien belle erreur en emportant avec elle la Missive de la Main du Destin.
-Alors, parlez-moi un peu de vous.
-Je suis une jeune Moniale, qui appartenait à la glorieuse guilde des Espoirs de Surmia. La guilde fut éradiquée lors d'une attaque charr sur la glorieuse ville de Surmia, le siège des Espoirs de Surmia. Pour vivre, je me suis faite donc mercenaire, pour aider les aventuriers, en bien ou en mal, à atteindre leur objectif. La nature de leur expéditions m'importent peu. L'argent qu'ils ont sur eux m'intéresse un peu plus. Mais parlez-moi de vous.
-Mes règles de conduite m'interdisent formellement de vous parler de quoi que ce soit. Evitez de poser des questions, et continuons à trinquer. Au fait, quel jour sommes-nous ?
-Le 25 de la Saison du Zéphyr. Pourquoi cela ?
-Par Lyssa ...
-Qu'avez-vous donc ?
-L'enterrement de ma mère a lieu demain. La pauvre, on l'a retrouvé morte dévorer par quelques Charrs sans scrupules. Ces salauds payeront pour leur pêcher : Que le courroux sacré des Dieux s'acharnent à jamais sur eux !
La jeune Kaleena laissa l'argent du le comptoir, et partit, laissant la mercenaire dans la taverne. Elle trouva un hôtel luxueux, où elle y passa la majeure partie de la nuit. Elle se leva, tôt, à l'aube, pour partir au Temple de la Sérénité. Elle attendez avec impatience son employeur
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Momificateurs : campagne interactive   Sam 14 Juil 2007, 03:25

Le 25 , dans une chambre du 2eme sous-sol de la cour ouest du palais d'ascalon....

- Jocq , le dresseur a demande à me voir ce matin . Il semblait fort préoccupé .
- Que lui est-il arrivé encore ? Un de ses fauves s'est encore laissé mourir de faim ?
- Pas exactement . Il penserait plutot à une menace venue du ciel ?
- Qu'est ce que vous racontez là Kraz ?
- Oui , il avait des doutes sur un animal qui survole la cité depuis hier et voulait avoir l'avis d'un des notres pour savoir si la magie oeuvrait sur cet oiseau .
-Ecoutez Kraz , vous , mages , vous vous exprimez toujours par paraboles . Que vous le fassiez lors de vos réunions avec vos pairs , peu m'importe , mais changez votre discours et soyez plus directs lorsque vous vous adressez à de simples gens .
- Jocq , vous , simple gens ? Depuis quand les maitre espions-assassins se sentent inferieurement intelligents ?
- L'intelligence n'a rien à voir la dedans . Vous utilisez simplement un langage qui m'est peu coutumier . Voulez-vous que je me prenne au jeu et que je m'exprime avec vous comme je le ferais avec les membres de mon organisation ? Voulez-vous que je parle en langage codé ? A coup sur vous n'y comprendriez certainement pas grand chose non plus , alors cessez ces palabres inutiles et venez en aux faits .
- Jocq , sachez que le langage des mages utilise la perception et l'intuition . Il est autrement plus codé que le votre , et si j'avais usé de ce meme langage à votre égard , non seulement vous n'auriez rien entendu , mais vous seriez egalement en train de coqueter telle une poule .
- Kraz , vous avez beau etre mage et user de la puissance divine , je puis vous assurer qu'une dague bien enduite agit beaucoup plus rapidement .
- Sont ce des menaces ?
- Vous m'iritez Kraz .Quelle idée de faire collaborer de valeureux espions avec des intellectuels qui n'ont fait qu'étudier et n'ont jamais agi de leur vie ?
- Vous voulez voir si nous n'agissons jamais ? jE VOUS CONSEILLE DE CESSER vos sarcasmes ou vous allez gouter à la puissance de la magie .

Les 2 hommes se leverent , pret à user de leurs armes respectives lorsque entra dans la piece celui à qui tous obéissaient . Ils se rassirent derechef et firent comme si de rien n'était .

- Prince Rurik , soyez le bienvenu , déclarerent en meme temps nos 2 amis , chefs des organisations respectives protégeant le palais d'ASCALON .
- Bonjour mes amis , je n'ai qu'une heure devant moi .Kraz , un de vos conseillers , m'a fait savoir que je devais etre informé de certaines choses . Allez y , je vous ecoute .

Rurik s'assit , prit un verre de cidre et une grappe de raisin dans laquelle il mordit tout en écoutant ses conseillers . Ce fut Kraz , grand maitre élémentaliste , chef du réseau de mages espions protegeant le palais qui s'exprima le premier .
- Depuis hier , prince , un aigle survole la cité . Selon le dresseur de la cité , cet animal n'appartient à aucun habitant de la cité ni à aucun étranger . Les registres sont formels . Aucun aigle appartenant à une des centaines d'etrangers qui transitent chaque jour dans notre ville n'a été déclaré .
- Quel est donc le problème ? Pourquoi avoir peur d'un aigle ?
- Selon le dresseur , il aurait un comportement étrange . Il a essayé de s'en approcher , mais l'animal semblait particulièrement sauvage . Il l'a observé toute la matinée et il en vint à la conclusion qu'il obéissait à quelqu'un . Etrangement , l'animal ne se laissait distraire par rien ni personne . Toute tentative de l'approcher avec de la nourriture , de le faire fuir en lui lancant des pierres fut vaine . L'animal revenait inéluctablement au meme endroit . Cet aigle est dirigé à distance par son maitre .
- Et qu'avez - vous découvert ?
- Le dresseur a voulu savoir si je percevais de la magie autour de cet animal .
- Et quel fut votre constat ?
- Qu'une magie oeuvrait effectivement sur cet animal . Je l'ai nettement ressentie .
Se tournant successivement vers Krash puis Jock , il demanda :
- Que craignez-vous ?
- Que quelqu'un n'essaie d'espionner le palais . Qu'on parvienne par ce moyen à faire un état de nos forces actuelles .
- Ce serait fort regrettable , reprit Rurik . Je ne savais pas les Charrs maitres en ce domaine . Depuis quand usent-ils des techniques de rodeurs ?
- Je ne sais pas prince . Rien ne nous prouve qu'il s'agisse des Charrs .
- Trouvez donc le commanditaire , celui à qui appartient cet aigle . Ou alors faites le suivre .
- Prince , faire suivre un aigle est mission presque impossible . En prenant son envol il echappe facilement à tout controle . Nous ne pouvons le suivre à travers les forets et les montagnes . Le meilleur moyen serait de la capturer . Merry , votre dresseur , pourrait alors tenter de rentrer en contact avec l'esprit de l'animal et le faire ainsi parler . Je doute toutefois qu'il y parvienne car il n'est pas spécialiste des rapaces .Merry s'occupe plutot des fauves .
- Que comptez-vous faire alors ?
- Nous allons mettre fin aux jours de l'animal . Merry a fait venir 6 aigles de Surmia pour lui donner la chasse .
- Pourquoi n'utilisez-vous pas des archers ?
- Prince , vous ne vous rendez pas compte combien il est difficile de cibler un aigle en mouvement . Ces oiseaux ont l'oeil percant et s'envoleront tres haut des lors qu'ils se sentiront en danger . Qui plus est nous ne pouvons prendre le risque qu'un des habitants ne recoive une fleche perdue . Cela ferait scandale et la population s'indignerait . Prince , le moment serait mal venu que vous ayez à mater une rébellion .
Jocq , maitre espion assassin , coupa alors la parole :
- C'est d'autant plus dangereux que cela donnerait l'occassion à vos opposants d'alimenter une haine à l'égard du pouvoir que vous representez . Les guildes criminelles mettront à profit un sembant d'émeute pour l'infiltrer , en prendre le commandement et passer à l'action afin de vous destabiliser . Cela risquerait de vous etes fatal , à vous et à votre pere . Avec les rafles à l'exterieur de la cité , si se rajoutent des méfaits dans l'enceinte meme de la ville , de surcroit commis par vos hommes , nous courons à la guerre civile .
- Je comprends . Ecoutez , je dois m'en aller . Faites comme vous pensez etre le mieux pour le palais . Je vous laisse carte blanche . Faites suivre cet animal , detruisez le , retrouvez son maitre , faites le griller ..peu m'importe du moment que vous parveniez à lever cette menace sans créer d'émeute .
- Fort bien prince , il sera fait selon vos ordres .

Les 2 chefs de clan se leverent alors pour saluer la sortie du prince Rurik fils d'ALDEBERN d'Ascalon , seigneur de la cité du meme nom , capitale de Tyrie .



Dernière édition par le Sam 14 Juil 2007, 08:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Momificateurs : campagne interactive   Sam 14 Juil 2007, 08:39

Le soir du 25 du mois du Zephyr , dans le salon de la suite de Lamya , pretresse guerisseuse elementaliste du palais d'Ascalon...

- Le sanglier est-il à votre gout Aémalivia ?
- Il est divin Lamya . Vraiment si j'en avais eu le droit je serais restée ici meme pour le reste de mes jours . Je vous serais eternellement reconnaissante pour votre aide . Je ne saurais abuser plus longtemps de votre hospitalité maintenant que j'ai récupéré suffisamment de vitalité .
J'ai hate que l'on soit demain pour aller rejoindre mon père à Ranik . Il doit etre fou d'inquiétude le pauvre . J'espere qu'il s'en est tiré avec le moindre mal . J'ai bien cru , Lamya , que notre dernière heure était arrivée .
- Je comprends chere Aémalivia . Vu l'état dans lequel ces gredins vous ont laissés , je doute que l'épreuve a du etre traumatisante . Ces bandits ont été d'une sauvagerie sans egal . D'apres ce que vous m'avez dit , vous avez eu la malchance de tomber en plus sur des bandits sans scrupule , ayant perdu tout sens de loyauté .
- Oui , nous leur avions tout laissé , et malgré tout ils décidèrent de nous éliminer .
- Vous savez Aémalivia , j'en ai discuté un peu avec certains de mes amis au chateau qui sont plus specialistes que moi de ces choses là .
- Ah oui ?
- Et ils m'ont fait comprendre qu'il y avait peu de chance que vous soyiez tombés sur de simples brigands . Cette façon d'agir leur a fait plutot penser aux procédés de certaines guildes d'assassins . Je ne veux pas vous inquieter et je ne vous en demanderai pas davantage si vous ne désirez pas en parler , mais il semblerait qu'un contrat ait été porté sur votre groupe . Des brigands vous auraient laissé repartir .

Aémalivia macha sa viande tout en regardant dans le vide . Elle repensait à son père , aux soupçons qu'il portait vis à vis du général Rockerfield , à cette nuit avec Karle 7 mois plus tot où elle avait vainement tenté de lui faire comprendre que son père ne serait peut-etre pas celui qu'il prétend etre . Tout cela lui revenait en mémoire , mais elle décida de n'en dire mot à son hote , car bien qu'éternellement reconnaissante envers Lamya elle n'en demeurait pas moins une étrangère à ses yeux . Son pere lui avait appris à ne faire confiance en personne et elle découvrirati elle meme la vérité des lors qu'elle aura retrouvé ce dernier à Ranik .

- Vous etes pensive Aémalivia .Quelque chose vous tracasse ?Vous savez , si vous avez des interrogations vous pouvez m'en parler . Je sais garder les secrets de mes malades .Si ca peut vous retirer un poids sur la conscience , n'hésitez pas à partager vos craintes .
- En fait je resongeais à cette attaque , à mes amis qui périrent . J'espere qu'ils n'auront pas souffert . Le monde est tellement cruel .
- Les Dieux nous font passer par des épreuves Aémalivia . Ils agissent parfois severement , surement injustement à vos yeux , mais toujours dans un but précis . Pensez plutot à ceux qui sont encore là . Pensez à Nava .Voilà un etre qui a besoin de vous désormais .
- Je pense à mon pere , Lamya . J'ai grand hate de le retrouver des demain .Puis-je abuser de votre bonté une derniere fois et vous demander un service ?
- Faites donc , je vous écoute mon amie .
- Pourrais-je aller choisir moi-meme la monture par laquelle je rejoindrai Ranik demain .
- Aémalivia , il en est hors de question .
- Pardon ?
- Ecoutez moi . Certes vous avez retrouvé suffisamment de force pour voyager mais vous etes encore beaucoup trop faible pour chevaucher sur une telle distance , qui plus est sur une route aussi peu sécurisée et de surcroit accompagnée d'un nouveau-né prématuré . Je m'en voudrais qu'il vous arrive malheur lors de court périple séparant ces 2 cités militaires .Vous voyagerez donc comme convenu dans le convoi qui emmenera le cousin du Roi ALDERBEN à Ranik . Inutile d'essayer de me convaincre je ne reviendrai pas sur cette décision .
- Vous etes de si bons conseils Lamya . Vous etes une mère pour moi .
- Vos paroles me touchent Aémalivia . Votre mere devait etre femme d'exception pour avoir élevé une fille telle que vous .
- J'ai peu de souvenirs d'elle . La maladie l'a emportée peu avant mon 5eme anniversaire .
- Oh , j'en suis navrée ma petite , je ne savais pas .
- Ne vous inquiétez pas Lamya , j'ai versé suffisamment de larmes à l'époque . Mon passé ne ma hante plus .
- Parlez moi un peu de votre pere . Vous allez l'air de tenir beaucoup à lui . Vous avez beaucoup d'inquiétudes à son sujet . Lorsque je vous veillais , vous ne cessiez de prononcer son nom . Vous lui demandiez de cesser d'enqueter . Avait-il des problemes ?
Aémalivia se sentit tout d'un coup fort génée .
- Si vous me le permettez , je prefere ne pas en parler .
- Je respecte votre silence Aémalivia . Si vous ne désirez pas en parler je n'insisterait pas . Puis-je néanmoins vous demander qui est ce KARLE dont vous parliez tant dans vos reves ?
- Euh .... il est mon ami .
- Un grand ami ?
- Un tres grand ami oui .
Se tournant alors en direction du berceau , Lamya ajouta :
- Oui je crois comprendre de quel type d'ami il peut s'agir mon enfant .

Sur cette pensée se poursuivit le dernier repas qu'Aémalivia prenait paisiblement ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Momificateurs : campagne interactive   Sam 14 Juil 2007, 10:10

2 heures plus tard , au meme endroit , alors que nos 2 amies discutaient des préparatifs du lendemain .

- Pretresse , votre presence est requise au temple . Le prince Rurik vous y attend . Un grand malheur est arrivé .
- PARLEZ Harley , qu'est-il arrivé ?
- Pretresse , le temps presse , vous comprendrez vous-meme sur place .
Lamya se leva alors .
- Veuillez m'excusez Aémalivia mais le devoir m'appelle . Si d'aventure je ne pouvais etre revenue avant votre départ demain , je vous souhaite bonne route et espere sincerement que tous vos soucis se regleront rapidement .
- Merci Lamya .
Les 2 femmes s'enlacerent puis Lamya prit conges de son hote particuliere .

-Qu'est-il donc arrivé de si terrible Harley ? On dirait que les Charrs sont à notre porte .
- Vous n'etes pas lsi loin de la vérité pretresse mais je n'ai pas le temps d'en parler . Venez , suivez moi .
Lamya et son garde se mirent alors à dévaler les escaler 3 par 3 , longerent un long couloir qui traversait les jardins du palais puis arriverent quelques minutes plus tard au pied du temple . La pretresse comprit alors qu'un evenement grave s'etait produit . L'entrée du temple etait gardée par une vingtaine de soldats armés . Des archers avaient été disposés pour l'occasion sur les toits de l'édifice sacré . Lorsqu'elle entra , elle vit le prince Rurik en train de discuter avec Kraz , le maitre élémentaliste , responsable de la protection magique du palais . Non loin de là , en train de discuter avec un cousin de roi , elle vit que Jocq , le maitre assassin , responsable du renseignement du palais et du contre espionnage était également présent .Comme personne ne remarqua son arrivée , elle s'avança alors au centre du temple . Y etaient disposés tant bien que mal des lits de fortune . Pas moins d'une centaine de soldats , certains legerement blesses , d'autres entre la vie et la mort , d'autres encore deja passés à trépas , mais tous fortement traumatisés .Lamya , responsable du culte du palais , passa alors à l'action . Sans s'attarder sur les personnalités présentes , elle donna des ordres à ses disciples pour séparer les vivants des morts , puis les blessés des comateux . 10 minutes plus tard , alors qu'elle y vit plus clair , elle remarqua que Jocq , Kraz , le cousin du Roi et le prince étaient rassemblés autour d'un lit . Elle s'avança du groupe ainsi constitué et prit alors la parole .
- Qu'est-il arrivé prince ?
- Ah vous etes là Lamya ? Occupez vous je vous prie du général Mark . Il a pris plusieus coups dont un sérieux à la tete .
Lamya fit alors apporter des onguents , quelques cataplasmes pour les y aposer sur les plaies ouvertes . Le général Mark était dans un sale état mais sa vie n'était pas en danger . Elle appliqua un cataplasme au niveau de son crane , et le protegea d'un bandage . Elle prépara ensuite un bouillon dans lequel elle mit des feuilles de Havangue , des racines de Sierge et d'autres plantes médicinales qui poussaient dans le région ou certaines plus rares qu'elle faisait venir de la jungle de Maguuma ou de l'ARCHE DU LION , non loin du temple des Ages , une zone tres fertile en végétaux .
1 Heure plus tard , le prince ordonna que l'on monte le général dans une des suites du palais . Le petit groupe constitué de Lamya , les 2 responsables de la défense du chateau , le cousin du Roi , officiant en tant que général responsable des troupes qui assurent la défense des environs immédiats de la cité , et Rurik , se réunirent autout du lit du général Mark , responsable des légions ascaloniennes basées à Ranik .
Le prince fut le premier à ouvrir le bal des mots :
- Général , que s'est-il passé ?
- Les Charrs nous ont eu par surprise . Nos informateurs les pensaient non loin de Nolani . Nous avons donc décidé d'y envoyer nos légions pour les prendre de revers et de ne laisser qu'un petit contingent au Fort .
Le cousin du Roi lui répondit alors :
- Vous avez commis là une grave erreur stratégique général . Pourtant vous savez qu'il ne faut jamais faire une confiance totale en vos informateurs .Il faut toujours se reserver une situation de secours en cas de désinformation .
- Je sais tout ça mais comprenez ma position . A Ranik nous ne disposons pas d'autant de légions qu'ici . J'avais là une occasion en or d'éliminer une grosse partie de la menace ouest d'Ascalon . Je ne pouvais y envoyer la moitié de mes troupes .J'avais besoin de la quasi totalité .
- Et de ce fait vous laissiez le Fort sans défense .
- Mais je ne pouvais pas prévoir .
Jocq le reprit alors :
- Tout bon général se doit de tout prévoir avant un assaut . Si vous vous saviez en sous effectif , pourquoi n'avoir pas demandé l'appui des légions du Seigneur Aldebern .
- Tout bonnement parce que le temps nous pressait . Nos informateurs nous laissaient entendre que les Charrs ne demeureraient dans cette région que 2 jours avant de lever le camp , et en outre Ascalon a deja fort à faire à défendre en ce moment le Rempart Nord .
- Soit , mais le résultat est là . Vous avez été pris à revers . En tant que chef de guerre , vous devez savoir que toute information est parasitée par de fausses données . C'est pour cela qu'il ne faut jamais se fier entierement à ses réseaux . C'est le role de tout bon maitre espion de déceler le vrai du faux dans les données qu'il recoit . Votre maitre espion ne vous a t'il pas informé de la chose ?
- Il a été assassiné il y a 2 jours , en revenant du camp des Charrs .
- Je vois . Ecoutez général , vous allez vous reposer ici pour le moment . Demain , dès l'aube , j'irai informer mon pere de nos intentions . Ce soir nous allons réunir un conseil extraordinaire . Je veux que dans 2 jours au plus tard , le Fort soit repris . Je ne laisserai pas tomber une place hautement stratégique aux mains de l'ennemi .
- Laissez-moi vous accompagner , prince , reprit le général Mark . Je ne laisserai pas mon bastion à ces betes .
- Ce soir vous allez vous reposer . Suivant votre etat je deciderai de ce que je ferai de vous général .
Tous laisserent alors le général dans son désarroi d'avoir été mis à mal dans son propre fief .

Le prince ajouta , une fois qu'ils furent sortis .
- Jocq , vous le spécialiste du contre espionnage , qu'en pensez-vous ?
- Prince , je peux vous dire que je m'inquiete beaucoup de ces révélations . Les Charrs ne sont certainement pas ceux qui sont derriere ce reseau de désinformation savemment orchestré .
- Qui alors ?
- Je pencherais plutot pour une guilde d'assassins , mais laquelle ? Prince , si les guildes commencent à pactiser avec les Charrs , les mois qui viennent risquent de voir couler beaucoup de sang .
- Décidement mon pere avait raison lorsqu'il me disait que ce n'est pas tant les Charrs que la traitrise humaine qu'il redoutait . Tout compte fait les Charrs sont surement une race de mécréants mais eux au moins agissent de concert quand il s'agit de défendre leurs territoires .
Puis se tournant vers chacun de ses accompagnateurs , il termina par ces mots :
- Parfois j'ai honte d'appartenir à la race des Hommes .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Momificateurs : campagne interactive   Sam 14 Juil 2007, 12:33

Dans la nuit du 25 au 26 .....

Lamya rentra dans sa suite . Elle fut surprise de voir Aémalivia assise contre la fenetre donnant sur les jardins du palais en train de bercer Nava .
- Vous ne dormez pas encore mon enfant ?
- J'ai du mal à dormir avec toute cette agitation . De plus les dernieres paroles de votre servant ne cessent de trotter dans mon esprit .Pourquoi y a t'il dans de gardes qui circulent au palais à cette heure - ci ? Quel est donc ce grand malheur ? Le Roi est il mort ?
- Par la grace des Dieux , non . A dire vrai , vous voir éveilée m'arrange quelque peu car ce qui s'est passé ce soir a des conséquences directes sur vos futures dispositions .
- Qu'entendez-vous par là ?
- Aémalivia , Fort Ranik est tombé aujourd'hui . Les Charrs ont pris possession du bastion .
Heureusement qu'elle était assise car Aémalivia se sentit défaillir .
- Mais alors .... mon pere .. MON PERE ..........
- Calmez vous mon enfant . Votre crainte est légitime mais je reste convaincue que votre pere s'est enfui avant que les Charrs ne le prennent .
- Vous ne connaissez pas mon pere .
- Il est vrai mais ....
- Jamais il n'aurait fui devant les Charrs , quand bien meme la situation deviendrait desesperée . Il a du tombé en meme temps que le Fort .Mon pere est MORT , comprenez-vous , mon pere est sans doute MORT , Lamya .
Lamya s'approcha alors d'Aémalivia , lui posant une main sur l'épaule .
- Je comprends ma fille . Votre pere est un homme valeureux . Les hommes de cette qualité ne meurent pas au combat . Les Dieux les protegent . Je suis sure qu'il est encore en ...
- ARRETEZ AVEC LES DIEUX . ILS SE MOQUENT BIEN DE MON PERE , DE RANIK , DE VOUS , D'ASCALON ET DE TOUTE LA TYRIE . LES DIEUX SONT HUMAINS ? NOONNNN ILS NE SONT NI HUMAINS NI NAINS NI CHARR ALORS POURQUOI NOUS PROTEGERAIENT ILS PLUS QUE LES CHARRS ? LES DIEUX NE S'INTERESSENT QU'A EUX , A RIEN D'AUTRE .
- J'entends votre peine Aémalivia mais le blaspheme n'est pas une solution . Demain vous resterez ici . Je compte vous garder quelques jours encore au palais , le temps que vous vous remettiez de vos émotions , le temps que vous fassiez votre deuil , meme si je reste persuadée qu'il vit encore .
Aémalivia ne repondit pas . Elle fondit en larmes . Ce fut Lamya qui poursuivit :
- Ecoutez Aémalivia , le Roi ne laissera pas les Charrs maintenir le Fort . Si cela peut soulager votre peine , il compte reprendre Ranik , des demain .
- Je veux y aller , laissez - moi me battre , laissez moi les accompagner .
- Vous n'etes pas censée Aémalivia . Vous tenez à peine sur vos jambes . De plus vous n'avez aucune experience du combat . Avez-vous jamais porté une armure ou manié une arme . A l'évidence non . Laissez cette tache à ceux dont c'est le métier . Une femme avec un nourrisson n'ont pas leur place sur un champ de bataille . Votre obstination , fort louable , aurait raison de votre progéniture si ce n'est de vous . Avez-vos réfléchi à cela . Est-ce cela que vous voulez ?
- JE NE SAIS PAS CE QUE JE VEUX . JE VEUX ETRE AVEC MON PERE POINT BARRE . JE VEUX N'AVOIR JAMAIS CONNU KARLE , N'AVOIR JAMAIS VECU A LA MAIN DU DESTIN .JE VEUX TOUT ET SON CONTRAIRE . JE VEUX QU'ON ME LAISSE TRANQUILLE .
Elle eclata en sanglots .
- Soit , reposez-vous alors , je vous laisse avec votre enfant . Nava a certainement plus besoin de vous en ce moment que vous de votre pere .
Sur ces dures paroles , elle sortit de la piece et alla chercher Jocq , le maitre espion du palais .

- Jocq , j'ai à vous parler .
- Plus tard Lamya , le moment est mal choisi . Je suis extremement occupé , vous devninez pourquoi .
- Oui mais .
- Ecoutez Lamya , ne m'obligez pas à devenir indigent à votre égard . Je vous le repete . J'ai à faire . je dois préparer la réunion des chefs de guerre du palais pour préparer l'attaque de Ranik .
- Jocq , j'en ai conscience mais ce que j'ai à dire ne peut l'etre qu'a vous . Ca ne prendra pas plus de 2 minutes .
Jocq , exténué , soupira , et répondit :
- Bon allez y alors . Racontez moi mais allez droit au but . J'espere pour vous , Lamya , qu'il s'agit d'affaires importantes .
- Ca l'est . Vous vous rappelez de la fille que nous avons recueillie il y a 5 jours .
- Venez en aux faits Lamya .
- Tres bien . Je sens que cette fille est particuliere . Je ne l'ai dit à personne auparavant mais lorqu'elle est arrivée ici , elle était morte , son enfant avec . Les Dieux l'ont fait revenir du monde des morts .
Jocq etait piqué au vif . Il fixa alors Lamya , soudain plus attentif à ses dires .
- Poursuivez je vous prie
- Nous avons sauvé l'enfant et j'ai compris par son histoire qu'elle et son pere avaient ete attaqués par une guilde , tres certainement , d'assassins , non pas par des bandits de grand chemin . Elle tenait beaucoup à son pere . Il aurait été apparemment l'objet de ces attaques . Je n'ai pas réussi à savoir pourquoi . C'est un sujet qu'elle veut éviter . Elle garde un secret en lien avec son pere , peut etre également avec son amant . Mais ce soir , à bout de souffle , elle a laché une information qui je pense pourrait vous interesser .
- Ah oui ? Et qu'elle est-elle ?
- La main du Destin . C'est là qu'elle vécut avec son pere . C'est de là que viennent ses tracas . Une partie de ses mysteres se trouve sans doute là bas .
- Ecoutez Lamya , pour le moment je n'ai absolument pas le temps de m'interesser à cette affaire . La reprise du Fort est ma priorité absolue et celle du Roi . Je vous promets de jeter un oeil lorsque tout cela sera fini , mais dites moi juste une chose .
- Oui ?
- Pourquoi vous interessez-vous de si près à cette fille ?
- Parce que les Dieux l'ont rescussitée , elle et son enfant .
Jocq ne répondit pas . Il plongea son regard de longues secondes dans celui de Lamya puis vaqua à ses occupations .

Lamya retourna alors aupres de sa protégée pour s'assurer qu'elle s'était calmée .

- Vous vous sentez mieux Aémalivia ?
- Chut , Nava dort . Ne parlez pas si fort , vous allez la réveiller .
A ces mots , Lamya sourit et vint s'asseoir aupres d'Aémalivia .
- Puis-je ? demanda Lamya tout en tendant ses bras en direction de l'enfant .
Aémalivia la lui tendit . Lamya serra l'enfant dans ses bras .
- En voila au moins une qui ne se soucie guere des Charrs .
- J'espere bien que jamais elle n'en ait à s'en soucier , Lamya .
- Vous avez raison ma fille . La pureté de l'innocence est ce qui manque à toutes ces légions . Tant de haine est déversée sur ces champs de mort . Les royaumes s'en porteraient mieux s'ils étaient dirigés par des enfants .
- Quelle belle utopie Lamya .Vous ne croyez donc plus aux Dieux ?
- Aémalivia , les Dieux font naitre les Hommes . ( tout en regardant l'enfant ) . Regardez comme ils sont purs . Ce ne sont pas eux qui les font grandir . Les Hommes sont responsables de leur propre destinée . Les dieux se doivent de laisser leurs enfants prendre leur envol .
- Et en ce moment beaucoup se sont écrasés . Peu ont les ailes assez solides pour atteindre l'autre rive .
- Les eaux sont remplies de requins en effet .
- Lamya , pensez-vous que mon enfant ait des ailes assez solides ?
- Plus que ça Aémalivia . Votre fille emmenera avec elle sur l'autre rive ceux qui chutent .
- Vous le pensez vraiment ?
- Les dieux me l'ont dit .
- Alors si vos dieux le disent ....
Sur ces paroles réconfortantes Aémalivia commenca à s'assoupir mais Lamya poursuiivit quand meme .
- Aémalivia , savez-vous ce que vous ferez demain ?
- Je reste ici , non ?
- Ce n'est pas moi qui vous chasserai .
- Je vous remercie Lamya ( puis tout en reprenant ses esprits ) , mais n'esperez pas que je reste eternellement . Je dois retrouver mon pere . Quoi que vous m'ayez dit auparavant je ne renoncerai pas à retrouver mon pere . J'irai à Ranik , mais .....
- Mais quoi ?
- Mais vous avez raison sur un point .
- Ah oui et lequel ?
- Les champs bataille ne sont pas des lieux pour les enfants . Je vous demanderai donc de bien vouloir garder ma fille aupres de vous , le temps que je revienne .
- Ecoutez moi Aémalivia . Je garderai votre fille le temps qu'il faudra mais vous vous partirez des demain .
- Comment cela ?
- Je sais que vous ne resisterez pas lontemps avant de vous rendre à Ranik . Vous etes trop déraisonnable pour écouter mes conseils . Des lors que vous aurez la force de chevaucher , vous n'hésiterez pas à me désobéir et partirez vous donner en pature aux forces ennemies .
- En aucun cas je ne compte périr .
- Peu d'habitants du Royaume de Grenth ont décidé de pénétrer son domaine . Je sais que votre intention n'est pas de mourir mais rien d'autre ne vous attend là bas que l'éternel repos . C'est pourquoi vous partirez des demain avec nos légions . Vous voyagerez ainsi en toute sécurité . Entourée de notre garde armée il ne risque pas de vous arriver malheur .
- Voyager ?
- Oui , je n'ai pas perdu la raison . Je ne compte pas faire de vous un soldat supplémentaire . Vous voulez revoir votre pere , alors soit . Mais vous l'attendrez dans un lieu tres proche de Ranik et vous le quitterez une fois le Fort repris , ce qui ne devrait prendre que quelques jours .
- Quel est donc ce lieu .
- Si je me souviens bien , le bastion le plus proche de Ranik qui echappe au controle des Charrs se trouve etre ....
( elle reflechit )
-...le temple de la Sérénité .

C'est sur l'évocation de sa destination qu'Aémalivia rejoignit le royaume des songes .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Momificateurs : campagne interactive   Sam 14 Juil 2007, 16:10

( par Dvorak )

Le 26, aux Temple de la Sérénité
Kaleena Dvorak, peu patiente, commença à s'impatienter. Elle se demanda si ce n'était pas un vaste plan orchestré par le Conclave, qui la recherché pour un contrat non-effectué sur un haut-dignitaire de Kaineng. Elle prit donc la fuite pendant deux ans en Tyrie, puis elle revint, à 20 ans, à Cantha, les recherches étant abandonnée. Mais lorsqu'elle revint, une crise économique s'abat sur Cantha, ce qui fait qu'elle vit dans un état précaire et qu'elle est mo-zing, c'est à dire un Asassin qui offre ses services aux plus offrant, chose assez rare sur Cantha. Mais la jeune femme aperçut un homme, dont la cape fendait la légère brise d'Ascalon, soulevant la poussière et les débris de terre. Il fit la révérence puis ...
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Momificateurs : campagne interactive   Sam 14 Juil 2007, 17:14

... puis il ajouta " auberge des braises éternelles , demandez Rafael "
Sur ces mots , Galik se faufila dans une des rues adjacentes puis disparut de la vue de Kaleena . Cette derniere demeura inactive quelques secondes . Elle hésitait encore . Elle ne se sentait pas à son aise ici , dans cette région tellement éloignée de sa natale Cantha , aux us et coutumes peut etre differents de ceux qu'elle connaissait , aux moeurs probablement divergents de ceux tolérés par chez elle . Sa curiosité l'incita pourtant à avancer . Elle n'avait tout de meme pas fait tout ce chemin pour flancer si pres du but .
Elle reprit son chemin , effectuant les quelques dizaines de metres qui separaient le lieu de sa rencontre du lieu du rendez-vous . Avant de pénétrer dans l'etablissemnt , elle prit le soin d'enduire sa dague , au cas où elle aurait à refuser l'offre de Rafael , au cas où elle ne trouvait pas le contrat suffisamment rémunéré . Bref elle voulait juste s'assurer une sécurité supplémentaire . Le monde des assassins est ainsi fait que les regles changent au grés de la tournure que prennent les evenements , et si la conversation devait s'envenimer , elle aurait de quoi répondre .
A l'interieur regnait une atmosphere etrange , absolument pas celle à laquelle elle se serait attendue . Sur sa gauche , attablés autour d'un sanglier encore fumant , un groupe de badauds s'esclaffaient sur les rythmes d'une troupe de saltimbanques qui s'adonnaient à un numéro de jonglage avec des cerceaux enflammés . Devant elle , s'élévaient des sons aux rythmes musicaux entrainants exécutés par des troubadours qui avaient apparemment fait le bonheur de 6 personnes , 2 hommes et 4 femmes pas plus agées qu'elle qui se trémoussaient allégrement . Au fond à gauche , attablés et discutant combats , elle aperçut ce qui ressemblaient à des gens de passage . L'armure encore souillée et bien cabossée , ces personnes étaient venues trouver un repos mérité dans ce lieu autour de bonnes grosses pintes de houbleux , un alcool tres répandu sur les 3 continents . Non loin de ce petit groupe , 2 amoureux se tenaient par la main et se bécottaient . Assis à quelques metres plus en avant , des vieux habitués contaient l'histoire de Garga , apparemment une gloire locale . Elle contempla ainsi la salle , scruta les convives de chaque table et se demanda lequel pouvait bien etre ce Rafael . Toute cette ambiance la mettait paradoxalement mal à l'aise . Elle était plus habituée à traiter affaires ou meme à cotoyer des auberges de son quartier , à Shing Jea . La ou elle avait l'habitude d'aller , on n'entrait pas sans connaitre le propriétaire des lieux , ou alors sans en avoir une raison valable autre que consommer ; et quand bien meme on réunissait ces éléments , il fallait s'assurer aussi avoir suffisamment d'argent pour qu'on vous laisse repartir sur vos 2 jambes . L'ambiance était trop chaleureuse ici , le décor trop en lumiere . Elle préférait les ruelles sombres , les établissements avec seulement des habitués et toujours un cadavre au moins par soirée .
Une douce odeur de porc fumé et de légumes cuits vint à ses narines . Déja l'appétit lui vint . Elle avait tres faim . Elle qui était peu habituée à manger convenablement décida que ce midi elle aurait la panse pleine . Ce long voyage l'avait épuisée . Ces Ettin l'avaient amochée et ces nains l'avaient retardée . Au moment de commander une assiette de " porc à la caboche " , apparemment le plat du jour , elle se ravisa et annonça au tavernier :
- Rafael je vous prie .
L'homme , d'une cinquantane d'années au ventre bien arrondi , au crane chauve et aux bras recouverts de peintures guerrieres , la toisa du regard et lui fit un signe de tete en direction des escaliers .
" 1er etage , chambre 4 "
Puis elle commanda son " porc à la caboche "
Sans attendre davantage , elle prit la direction des escaliers , mais l'homme ajouta :
- Nous vous ferons monter le plat d'ici 20 minutes . Veuillez payer à l'avance je vous prie . C'est 8 pieces d'or , 11 avec la boisson , 12 si vous désirez un surplus de pain . Je vous le conseille , le plat est riche en sauce .
Elle sortit alors sa bourse et tendit à l'homme la somme réclamée , soit 12 piece d'or . Elle avait une faim de loup .
- Je vous souhaite bon appetit et bonne soirée mademoiselle , dit-il en esquissant un subtil clin d'oeil .
Kaleena ne crut pas bon de lui répondre et monta les marches qui la menerent à l'etage superieur , en face de la porte portant le numéro 4.
Elle tapa alors 3 coups secs . Une voix intérieure s'éleva :
- "Entrez mademoiselle "
Elle tourna la poignée et pénétra les lieux .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Momificateurs : campagne interactive   Sam 14 Juil 2007, 19:19

Une atmosphere glauque régnait dans cette chambre . L'hote avait pris soin de tirer les rideaux et pour seule lumiere , un chandelier tronait sur une petite table où reposait également un pichet de vin . L'homme était assis à coté . A l'entrée de Kaleena , il ne prit pas la peine de se lever ni de la saluer .
- Asseyez-vous mademoiselle . Prenez part à ma table . J'ai fait commandé mon repas . Il ne devrait plus tarder maintenant . L'aubergiste devait commencer à le préparer à votre arrivée . Avez-vous commandé le votre ?
- Euh oui . L'aubergiste m'a dit qu'il me le ferait monter .
- Fort bien alors , nous allons dejeuner ensemble . Je dois vous avouer une faiblesse . Je ne supporte pas traiter affaire le ventre vide .
Sur ce il s'exclaffa et sortit une bourse dont il en retira une vingtaine de pieces d'or .
- Prenez , c'est moi qui offre . Vous etes mon invitée ..
Comme Kaleena le toisait toujours , hésitant à ramasser les pieces , il reprit .
- Oh , excusez-moi , j'avais oublié . Voici le reste promis lors de votre venue ici . Prenez également ces 500 pieces , vous les avez bien meritées . Je ne doute pas que votre voyage n'a pas du etre de tout repos . Pour l'occasion , ce soir vous dormirez ici .
Kaleena se racla la gorge . Il n'était pas question qu'elle partage la couche de cet individu , un homme qui pourrait etre son pere et qui n'était en plus pas vraiment dans ses canons de beauté . Un metre cinquante de haut était peut etre suffisant aux yeux d'une naine , mais certainement pas aux siens .
Voyant que Kaleena le regardait d'un air interrogateur fort accusateur et qu'elle n'avait pas encore pris la peine de ramasser ses sous , l'homme se mit à rire :
- Ne vous méprenez pas demoiselle , je me suis mal exprimé . Je voulais juste vous avertir qu'il n'était pas besoin pour que cherchiez à vous loger car j'ai loué la chambre pour la semaine et je compte quitter les lieux dès la fin de notre entretien .
Au fait j'en oubliais les bonnes manières . Je me nomme Pol , votre humble serviteur . Je suis ravie de faire la connaissance de Dvorak-Kaleena , une jeune femme de 23 ans , sans emploi depuis pres de 2 mois , orpheline depuis l'age de ses 14 ans , vivant aux cotés d'un tavernier , et aimant à travailler pour son propre compte . J'espere toutefois que l'absence d'amitiés ne vous pese pas trop . Vous avez bien fait je pense . Les amitiés sont un fardeau pour les assassins . J'espere que j'ai dessiné un portait exact de votre personne .
Kaleena , à l'énoncé de sa vie , resta sans voix . Elle se sentait comme violée à l'évocation de ses faits et gestes . Elle n'aimait pas qu'on mette à nu ses secrets .
Voyant qu'elle ne réagissait pas , Pol poursuivit .
- Ne faites pas cette tete demoiselle Kaleena . Il est normal qu'avant que je n'engage quelqu'un je m'interesse de pres à sa vie , ne serait-ce que pour m'assurer de ses competences . J'ai besoin de garanties lorsque j'invite quiconque à partager une partie de mes activités . C'est une regle d'or parmi les assassins . Rien de tout cela ne doit vous inquieter . Tout bon professionnel agit toujours ainsi . N'etes-vous pas d'accord ?
- Euh... si si , très certainement .
- Alors nous sommes d'accord . Maintenant veuillez partager ma table .
A ces mots , comme si tout était orchestré d'avance ,on frappa à sa porte .
- Messire , votre plat est pret . Celui de votre dame également .
Kaleena foudroya Pol d'un regard noir .
- Vous ne vouliez quand meme pas que je dise à l'hote des lieux que nous discuterions crime durant le repas .
- Non mais tout de meme , me faire passer pour une catin .
- Comment ça une catin ? Ai-je les traits d'un mécréant ? Vous savez , beaucoup de dames de ce monde , certaines de sang bleu , ont partagé au moins une fois ma couche . Mais bon mes relations intimes ne sont pas l'objet de notre conversation .
- En effet , je prefere que l'on change de sujet . Vos aventures sexuelles ne m'interessent pas le moins du monde .
Je suppose que Rafael est également une couverture , de meme que Pol .
- Vous supposez bien . Je vous laisse libre choix d'enqueter sur ma personne si vous le désirez mais vous rateriez en ce cas un juteux contrat . En plus vous risqueriez de ne pas en sortir indemme . Quelle est votre décision ?


Dernière édition par le Sam 14 Juil 2007, 19:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Momificateurs : campagne interactive   Sam 14 Juil 2007, 19:20

Kaleena reflechit , puis repondit :
- Je décide de manger . Cela fait 2 minutes que le serviteur attend à l'exterieur . Je n'ai pas fait tout ce chemin pour manger de la viande froide .

- Vous avez raison ( tout en riant ) dame Kaleena . J'aime votre répartie .Vous etes parvenue à me faire parler d'un tout autre sujet et j'en ai completement oublié le repas .
Pol fit alors signe au servant d'entrer . Ce dernier posa les 2 plats encore fumants d'où s'elevait une indescriptible bonne odeur de viande epicée accompagnés de legumes cuits à point .Il leur souhaite " bonne nappe petit " puis sortit .Entretemps , sans que Kaleena s'en rendit compte , Pol avait deposé 5 pieces d'or dans le creux de la main du serviteur .
Les 2 convives , tels 2 amoureux attablés dans une piece éclairée par l'unique lumiere d'une bougie , entamerent le repas . Pol , tres galant proposa de servir un verre de vin à son invitée . Elle accepta sans se faire presser . Le repas se poursuivit ainsi sans qu'aucun ne dise mot puis ce fut Pol qui entama les hostilités .
- Appréciez - vous ce mets local ?
- Excellent oui . Je ne me doutais pas que le porc fumé pouvait etre si bon assaisonné de la sorte et accompagné de cette façon . A part le vin que je trouve avoir un arriere gout de je ne sais quoi , tout est divin , je n'ai pas à me plaindre .
- Vous m'en voyez ravi alors . Il est vrai que de là d'ou vous venez , l'alcool de riz est plus en vogue .
- Il est vrai mais bon si je dois rester ici une semaine , il faudra que je m'habitue aux boissons locales .
- En fait le contrat que je vous propose ne devrai pas depasser un delai de 3 jours . C'est court mais je pense savoir où se trouve votre victime . Le lieu est bien gardé . Il sera ansi difficile de l'approcher . Je sais que les délais sont courts et les risques ainsi agrandis , mais je ne peux vous donner plus de temps . Acceptez-vous l'affaire ?
- Cela depend de ce que vous me proposez .
- Disons que si l'on prend en compte le fait que vous risquiez de perdre la vie si vous échouez , que la personne visée se trouve en ce moment dans une place forte , qu'elle est certainement sur ses gardes , je pense que 15 000 pieces d'or devraient etre raisonnables . Qu'en pensez-vous ? Bien sur , si vous ne me rapportez pas la preuve de votre réussite , vous ne recevrez rien .
- Quelle preuve désirez-vous ?
- Que vous me rapportiez la tete de la victime . Si cela peut vous motiver , si vous parvenez à effectuer cette tache avant 2 jours , votre récompense sera doublée et je vous proposerai d'autres contrats , si toutefois vous désirez toujours poursuivre avec moi .
- Le contrat me parait honnete . J'accepte . Qui dnc dois-je tuer ?
Pol sortit alors un papier griffoné .
-Voici le portrait de la victime . Elle se nomme Aémalivia Betternia . Elle est orpheline depuis peu . Elle vient d'avoir 16 ans le mois dernier . Elle se trouve actuellement en ASCALON . Aux dernieres nouvelles , il y a 2 jours encore , elle siegeait au palais .
- Comment ça ? Je dois assassiner une princesse ? Je dois penetrer au palais d'Ascalon ?
- C'est pour cela que la récompense est si forte .Mais ne vous inquietez pas , Aémalivia n'est absolument pas de descendance royale . Elle a juste été recueillie par la famille royale , par simple charité . Je ne pense pas qu'elle siegera encore longtemps au palais . Elle devrait sortir d'ici peu . Profitez en alors pour l'assassiner .Enfin je ne vais pas vous apprendre votre métier .
- Tres bien . J'apprécie ce genre de défis . Quel genre de contrats me proposerez-vous apres ?
- Nous n'en sommes pas encore là . Acquittez vous en premier lieu de cette tache . Il sera toujours temps de parlementer d'autres affaires le moment venu .
Il est toujours temps de vous retracter si véritablement vous sentez la tache trop hardue . N'hésitez surtout pas , je comprendrai . Vous ne seriez pas la premiere à refuser un de mes contrats .
Etrangement , comme Pol prononçait ces mots , elle sentit que la tonalité qui se dégageait de cet homme sous-entendait fortement qu'il ne lui laissait dorénavant guère le choix . Elle savait qu'ayant eu vent de la mission , elle se devait de l'accpeter et surtout de la réussir . Les 3 jours qui suivraient allaient etre tres palpitants pour elle .
Malgré ces menaces cachées , elle ajouta , sure de son fait .
- Tout porte à croire que vous etes homme d'importance Pol , que ce lieu n'est pas votre fief . Et si jamais je refusais de m'acquitter de cette tache .Si je vendais la meche à la famille royale . A y réfléchir de plus pres , elle me proposerait certainement plus que vos 15000 pieces si ce que vous dites est vrai , si cette fille vit actuellement chez eux . Ils doivent tenir suffisamment à elle pour debourser 50 000 pieces pour avoir des renseignements à votre sujet .
Pol cessa alors de manger . Il leva les yeux en direction de Kaleena et lui répondit :
- Vous etes ambitieuse ma chère amie . Je ne m'étais décidément pas trompé à votre sujet . Vous savez évaluer correctement une situation et la retourner en votre faveur . Vous avez un appoint que peu ont . Cela vous conduira loin . J'ai hate que vous acheviez cette mission pour parler affaire avec vous .
- Vous m'avez mal comprise Pol . Je désire 50 platines pour cette mission et 100 si je m'acquitte de la tache avant terme .Il s'agit tout de meme du palais d'Ascalon .
- Non ma chere je vous ai parfaitement entendue . Vous etes dure en affaires , mais de moi vos n'obtiendrez rien de plus que ce que je vous ai proposé . Pas une piece de bronze supplémentaire . J'ai dis 15000 pieces . Ma décision est irrévocable .
- Fort bien ( tout en mettant la main à la ceinture , là ou était camouflée sa dague ) ; alors je refuse .
- Certainement pas .
- Qui m'y obligera ?
- Vous meme .
- Pardon ?
- Ecoutez moi Kaleena , il est vrai que le vin avait un arriere gout ce soir . Savez vous pourquoi ?
- Non ? Mais quel est le rapport avec le vin ?
- La poudre de Kiss , issue de la fleur de Jinh , a tendance à acidifier les condiments .
- Et alors ?
- C'est une fleur qui ne pousse qu'en été . Pas de chance nous venons de celebrer l'automne il y a de cela 17 jours aujourd'hui . L'antidote n'est plus disponible .
- Quel antidote ?
- Celui du poison que vous venez d'ingurgitez ce soir Kaleena . Celui que j'ai placé dans cette carafe . Par chance , j'ai gardé une dose de cet antidote chez moi .
- Kaleena sortit alors sa dague .
- Inutile de me menacer . J'ai dit " chez moi , pas sur moi " .Vous seriez bien en peine de trouver cet antidote en moins de 3 jours , le délai que mettra le poison à agir . C'est une plante qui ne se trouve pas dans la région , ni sur vos terres . Elle ne pousse que sur les iles de feu . Son prix , je parle de l'antidote , avoisinne les 50000 pieces d'or la dose . Quand bien meme vous auriez la somme , vous seriez bien en peine de trouver une quelconque personne vous le vendant . Vous avez le désavantage de ne point connaitre la région et son réseau d'assassins . C'est un poison qui ne court pas les rues , encore moins les marchés locaux . Je pense que vous n'avez guere le choix désormais . Vous avez 3 jours , pas un de plus , sans quoi vous mourrez asphyxiée .
- Vous bluffez Pol . Je lis en vous . Vous n'etes qu'un menteur . Si vous en avez mis dans la carafe , alors vous en avez vous aussi bu . Vous etes tout autant contaminé que moi . Vous venez de dire qu'il ne vous restait qu'une dose . Vous vous contredites donc Pol . Votre subterfuge ne fonctionne pas sur moi .
- Vous etes maline Kaleena .J'en serais d'autant plus atristé que vous décliniez ainsi mon offre et de vous voir périr dans 3 jours dans une lente agonie . Vraiment tres peiné . J'ai de si grands projets pour vous . Peut etre vous manque t'il un élément . Vous savez , vous avez raison sur un point . J'ai bu moi aussi de ce poison . Mais contrairement à vous je suis immunisé contre ses effets .
- FOUTAISES , ca ne tient pas . Ce vin ne contient que de la poudre d'escampette .
-Fort bien . Puisque vous désirez une preuve , en voilà une .
Pol sortit alors un furet d'une cage qu'il avait positionné dans un coin de la salle . Il fit boire au furet une gorgée du vin contenu dans la carafe .
- Maintenant attendons , cela ne devrait pas prendre beaucoup de temps .
En effet , moins de 30 minutes plus tard , Kaleena vit des spasmes parcourir le corps du furet . 1 minute plus tard il gisait sur le sol , sans vie .
- Etes vous pretes à vous acquittez de votre tache dorénavant ?
- Vous etes un salop .
- Je suis un assassin , tout comme vous . Peut etre ai-je un peu plus d'experience que vous , c'est tout . Ne vous méprenez pas . J'ai fort apprécié votre engagement ce soir à vouloir obtenir le maximum de moi et tirer profit de la situation . Vous avez grandi dans mon estime . Ne prenez pas cela comme une attaque mais comme une épreuve . Voyez vous , je n'engage pas n'importe qui . Alors que décidez-vous ?
- Ou devrais-je vous apporter sa tete ?
- A Ascalon , auberge de la " cigogne en voyage " . Le tenancier est un ami . Il connait votre nom . Dites lui juste que vous venez de ma part , il vous donnera la marche à suivre .
- Tres bien .
- Maintenant je dois vous laisser . J'espere vous revoir à Ascalon tres prochainement .

Sur ce il ramassa son sac et sortit de la piece , laissant derriere lui le cadavre du furet et Kaleena dans le doute .
Au moment de franchir la porte d'entrée du Temple de la Serenité , il vit s'avancer un convoi de soldats qui portait les armoiries de la famille d'ASCALON . Il remonta derechef son capuchon pour couvrir son visage . Il ne faisait pas bon trainer dans les parages . Il reprit la route d'ASCALON , prenant bien soin de ne suivre aucune route commerciale .


Dernière édition par le Dim 15 Juil 2007, 08:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Momificateurs : campagne interactive   Sam 14 Juil 2007, 20:02

( sur une idée d'Hugar le Faucheur )

Cachetée du sceau de Fort Ranik , une missive fut envoyée à la Main du Destin , adressée au général Rockerfield

" Seigneur Rockerfield . Ce jour , 25 du mois du Zephyr , le Fort a été mis a mal par une attaque surprise des Charrs . Pour des raisons que je vous évoquerai sur place nous n'avons pu le défendre jusqu'au bout et empecher sa prise par leurs légions . Je me dirige actuellement sur Ascalon , demandant le soutien de la famille royale .
Au nom de notre ancienne collabaration et des liens qui unissent votre école à notre bastion , je vous demande solennellement d'avoir l'amabilité de nous céder une partie de vos troupes pour agrandir nos forces et nous assurer la reprise du Fort .
Nous vous attendrons jusqu'au matin du 26 , dès les premiers rayons de soleil . Je suis navré , mais le temps pressant , nous ne pourrons attendre plus longuement .
Mon fils étudie actuellement l'art de la chevalerie dans votre enceinte . Si vous le jugez apte je vous autorise à l'envoyer sur le champ de bataille .
En espérant voir vos troupes rejoindre les miennes et celle du prince Rurik ...

Cordialement , Général Tomas Mark , général en chef et seigneur de Fort Ranik ."

Le 25 au soir , un pigeon survola le ciel de l'enceinte de la Main du Destin et vint plonger dans la tour de l'école reservée aux maitres messagers . Cette batisse regorgeait d'une centaine de pigeons voyageurs et de quelques rapaces .
Samuel , un des messagers en poste , recut le pigeon , et retira la missive du collier de l'oiseau . Comme il reconnut le sceau de Fort Ranik , il alla derechef alerter le commandant Tanakot . Ce dernier le reçut et amena en personne la lettre cachetée au général .
Il frappa à ses appartements .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Momificateurs : campagne interactive   Jeu 19 Juil 2007, 00:51

Le soir du 25 au 26 , dans les appartements du général Rockerfield...

-Général , vous m'avez convoqué ? C'est en lien avec la missive de Fort Ranik ?
- Oui Tanakot , ca fait 3 heures que je lis et relis cette lettre , et je ne COMPRENDS PAS ...
- Quoi donc Général ?
Rockerfield jeta alors la missive au sol ..." lisez par vous-meme "
Tanakot fixa son général d'un air interrogateur , puis se baissa et lut la missive .
- Pourquoi donc les Charrs ont-il agi ainsi ? Il est encore beaucoup trop tot .A faire cela sans que l'ensemble de leurs troupes du Sud ne se soit organisées , ils courent à leur perte . Ascalon n'est pas encore affaibli . Avant d'attaquer de front , il faut pourrir le fruit de l'interieur . Karle n'est pas encore pret . Il vient tout juste d'entrer au temple pour parfaire sa formation de futur espion .
- Vous comptiez donc vraiment faire de votre fils le 13 eme haut conseiller , celui qui siegerait au palais d'Ascalon ? J'avais compris que vous l'envisagiez , pas que vous escomptiez réellement mettre ce projet à excécution .
-Tanakot , c'est le mal des faibles de ne pas suivre un sentiment , une idée , quand bien meme elle serait risquée . Lorsque j'ai décidé que Karle serait espion pour nous au palais , c'était pour le faire participer indirectement à notre entreprise . Cette idée me trottait depuis dejà quelques mois , et quand je vous l'ai annoncé ma décision était définitive . Je ne parle pas pour ne rien dire . Mettez-vous le bien à l'esprit .
- Excusez-moi général , il s'agissait d'une méprise .
- Ce n'est pas le problème du soir de toute façon . Avec cette attaque de Fort Ranik , les Charrs compromettent la réussite de 6 années d'infiltration , de parlementation et de collaboration . Ils sotn vraiment une race sans cervelle .
Cela fait tant d'années qu'ils attendent . Qu'est - ce que cela leur coutait d'attendre 1 an de plus , le temps que Karle soit en poste au palais ? Avec tout ça il risque de ne jamais y etre .
- Général , la situation est encore récupérable . Il est évident que cette attaque Charr causera la perte d'une partie de leur armée ouest , ce qui devrait repousser l'assaut final à quelques mois , le temps de reformer cette armée . Toutefois , si l'on se debrouille bien , la situation pourrait se retourner en notre faveur . Il faudra agir toutefois tres vite .
- Que voulez-vous dire ? Dejà Rurik et Mark ont assemblé leurs armées pour reprendre le Fort . Qui plus est , ils me demandent leur soutien . Comprenez ma position , elle est plus que délicate . Je dois envoyer une réponse dans une heure maximum , le temps qu'elle arrive à leur destinataire . Ca fait 3 heures que j'y songe et dans les 2 cas je risque de perdre tout crédit . TOUT CA A CAUSE DE CES ABRUTIS DE CHARRS .
- Général je comprends tout ça , mais ....
- Je n'ai nul besoin de vos compassions Tanakot . Je vous ai fait venir ici en tant que conseiller , pas pour me rassurer . Montrez-vous utile .
- Ne vous emportez pas général . Une idée m'est justement venue . Votre position est en effet plus que bancale . D'un coté , si vous aidez les armées d'Ascalon à récupérer Ranik , le prince vous en sera reconnaissant et les soupçons qui pèsent sur vous au palais quant à une éventuelle malversation avec l'ennemi pour renverser le pouvoir en place seraient en partie levés et nous permettrait d'agir avec plus de liberté au palais . Les Charrs risquent par contre de ne pas vous le pardonner et de s'en prendre à l'école , éliminant ainsi la Main du Destin , ce qui mettrait fin à vos prétentions royales . De meme , si vous optez pour aider les Charrs , ces derniers renforceront leurs liens avec vous mais cela risque d'etre vécu au palais comme un acte délibéré d'intelligence avec l'adversaire et vous risquez de voir votre tete mise à prix , l'école cesser son activité d'apprentissage et votre organisation démantelée .Dans les 2 cas , nous deviendrons des nantis .
- Voilà qui me rassure Tanakot . Si vous n'avez rien d'autre à dire que de me répéter ce que je constate depuis que j'ai pris connaissance de cette attaque , vous pouvez prendre congès .
- Ne vous méprenez pas général , j'ai une idée qui peut-etre pourrait voir la Main du Destin tirer profit de cette situation .
- Je vous écoute .
- C'est tout simple mais il faudra agir extremement vite , ce soir meme .
- Croyez-vous que j'étais sur le point d'aller prendre des vacances au Havre du Pecheur ? Venez-en aux faits , nous parlerons philosophie une fois prochaine , en espérant que ce ne sera pas au fin fond d'une cellule , dans une tour gardée jour et nuit , en attendant de nous voir passer à l'échaffaud .
- La solution est élémentaire en fait , tellement qu'elle vous ait passé devant sans que vous n'y ayez fait attention .
- Ah oui ? Quelle est-elle donc alors ?
- Envoyez votre fils à la tete de nos armées .
- Avez-vous perdu l'esprit Tanakot ? Karle n'a rien d'un chef de guerre , et en plus mes Hommes NE suivront jamais celui qu'ils considèrent comme une erreur de la nature .
- Ne soyez pas si intransigeant .Si vos Hommes n'ont pas connaissance de celui qu'ils servent , ils vous écouteront .
- Que voulez-vous dire ?
- Ecoutez mon général . Karle n'a effectivement pas la compétence encore pour mener vos troupes au combat , mais Karrek , lui , le peut .
- Certes mais Karrek ne fait officiellement pas partie de l'ecole et s'est retiré de la vie militaire . Mes Hommes ne suivront pas un inconnu .
- Karrek a l'avantage d'etre sur place . Je ne compte pas sur lui pour mener vos troupes , mais plutot en tant que conseiller de votre fils . C'est lui qui donnera les ordres dans l'ombre de Karle . Il saura analyser la situation . En matiere de stratégie militaire , il est parmi les 12 hauts conseillers le plus apte à soutenir la comparaison avec vous . Il saura agir sans que personne ne s'en rende compte . Son double passé de chef militaire et d'espion joue en sa faveur pour cette tache .
- Et Karle , comment obligerez-vous mes soldats à lui obéir ?
- Rien de plus simple . Son armure de dragon va enfin lui servir . Depuis ce jour où il a ramené ce dragon mort , tout le monde croit que quelqu'un l'aide en permanence .
- Expliquez-vous , je ne vous suis pas du tout dans votre raisonnement .
- Il est pourtant fort simple général . Lorsque Karle a ramené ce dragon au chateau il y a un peu plus d'un an , personne à l'école n'a cru qu'il avait pu , avec un talent inexistant , venir à bout lui-meme de cette créature mythique .
- Le dragon était petit il me semble . Il ne devait pas mesurer plus de 15 pieds . Sa peau était à peine formée .
- Quand bien meme général , meme si sa prestance parmi les villageois en sortit grandie , personne à l'école n'était dupe . Votre fils aurait été incapable de pareil exploit . Ce bébé dragon était plus fort qu'un ours . La seule explication est qu'on l'ait tué à sa place , qu'une personne protectrice envoyée par vous-meme agisse dans son dos .
- Foutaises , j'avais d'autres préoccupations à l'époque que de m'occuper du prestige de mon fils .
- Je le sais mon général , mais personne parmi les eleves et les chevaliers ne l'entendra . Et puisque tous croient que ce héros qui aide votre fils existe vraiment , on va le leur offrir dès demain .
- Et vous comptez le trouver où ?
- Aux cotés de Karrek meme .
- A ma connaissance Karrek n'a qu'un seul apprenti , Karle .
- Tout juste général . Lorsque Karle revetira cette armure d'écailles et de cuir de dragon , tous croiront obéir à ce singulier chevalier que vous avez nommé pour proteger votre fils . Personne ne reconnaitra que sous cette imposante armure se trouve un enfant de 17 ans qui connait mieux la liste des alcool que celle des passe d'armes .
- Tres ingénieux Tanakot . J'aurais du y penser .Heureusement que je vous ai à mes cotés .
- Mais pour que le subterfuge fonctionne , il vous faut intervenir encore une fois .
- Comme lors du départ de Betternia vous voulez-dire ?
- Oui , faites réunir vos soldats , prévenez les que demain ils partent à la guerre et user de vos talents d'orateur pour les motiver par un discours dont vous avez le secret .
- J'y compte bien . Je les ferai suivre mon fils , alias le commandant Rick , revetu de l'armure de dragon . Ainsi lorsque Karle aura participé à la victoire sur la reprise de Ranik grace aux conseils avisés de Karrek et au soutien des armées respectives du prince Rurik et du général Mark , il gagnera en crédit aux yeux de la Couronne , et il me sera plus aisé de le faire entrer au palais . Finalement , Karle risque d'entrer au palais plus tot que prévu , et ce grace aux Charrs .
Vous aviez raison Tanakot , cette mésaventure est récupérable .
- Et bien malin qui pourra faire le rapprochement entre le commandant Rick et votre fils . Tout compte fait , votre obstination à ne l'avoir jamais présenté à la Cour Royale vous sera bénéfique .
- Je vous remercie Tanakot . J'aurais aimé continuer discuter stratégie avec vous mais le temps presse . Réunissez moi les 400 chevaliers sur la grand place , tous armés . Ils partiront en direction de Fort Ranik des mon discours achevé .
Je vous donne 1 heure , le temps que je refléchisse aux mots que je choisirai pour les motiver et que je fasse rediger la missive donnant mon soutien aux troupes d'ASCALON .
- Une derniere chose encore général .
- Faites vite .
- Dois-je intégrer le fils du général Mark dans nos troupes sachant qu'il n'est pas encore chevalier et à mon avis encore un peu tendre pour le champ de bataille ?
- Peu importe , faites le combattre , ca l'endurcira . Je vais le préciser à son père dans ma missive .De toute maniere , s'il venait à succomber ce ne serait pas une grande perte . Il est toujours bon de se debarasser des rejetons des hauts dignitaires , surtout lorsque vos plans contredisent ceux de la vox populi .
- Entendu général , rendez-vous dans 1 heure sur la " place des Lames " , votre armée vous y attendra .
Tanakot se retira de la salle . Rockerfield fit convoquer Hector , le scribe officiel de l'école , et il commença à edicter son discours tout en songeant que jamais les Charrs n'apprendront qu'une partie de ses propres chevaliers ont participé à cet assaut .

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Momificateurs : campagne interactive   Mar 24 Juil 2007, 10:05

Dvorak Kaleena sortit, furieuse, de la chambre où elle avait partagé un dîner hautement désagréable avec Pol.
-Alors votre dîner, Madame Fu San ?
Elle le fusilla du regard. Puis elle se détourna du regard du serveur, et elle partit dehors. Retrouver Aemalivia est l'une de ses priorités. Mais peut-être pourrait-elle contacter quelques amis à elle ... Ou même sa soeur, qui travaille auprès de l'Oracle des Brumes. Elle pourrait lui parler de sa destinée ... Enfin bref. Allait-elle se venger de ce paria ? Mais où pourrait-elle le trouver, ce Pol ?
Enfin, elle prit la direction d'un hôtel prestigieux à Surmia, un lieu qui malgré les pires horreurs qui s'y sont abattues, se reconstruit peu à peu.
-Madame Fu San, nous vous attendions. Quelqu'un cherche à vous voir.
Kaleena fut étonnée de recevoir de la visite. Elle monta donc dans sa chambre, pour retrouver ce mystérieux invité.
-Alexandra ! Mais que fais-tu ici !
La soeur Ritualiste de Kaleena était assise sur le lit de la jeune Assassine. La jeune demoiselle au bandeau qui lui masquait les yeux était anxieuse. Elle avait dû apprendre par l'oeuvre de quelques miracles surnaturels ce qui arrivait à sa jeune assassine de soeur. 
-Kaleena je peux ...
-Je n'ai besoin de personne. Je vais crever ici comme un Kappa malade.
-Sous-estimerais-tu mes pouvoirs de Ritualiste ? Je peux lire l'avenir. J'ai appris ça auprès de mes grands maître. Le Ritualisme est un art profond et intéressant.
La jeune Ritualiste dégaina une baguette, puis elle décrivit un grand cercle avec son arme.
-Dwayna Hiro Fu Lyssa !
Un cercle bleuté s'ouvrit, et Kaleena y pénétra, aidé de sa jeune soeur.
La jeune Assassine regarda autour d'elle. Elle était apparemment dans une chambre d'hôtel. Puis elle vit ... Son employeur gisant dans son sang. Une dague lui traversait le buste.
Kaleena montra un grand sourire. Puis elle se tourna vers sa soeur.
-Es-tu ...
-On ne peut déjouer le temps. Lorsque j'ai une vision pareille, il est impossible de la déjouer, quoi que l'on fasse. Chaque décision que tu vas prendre est inscrite dans la ligne de Lyssa.
-La ligne de Lyssa ?
-Lyssa est la déesse de l'illusion, comme tu le sait. Mais ce que tu ne sait pas, c'est qu'elle est la Gardienne du Temps. Chaque décision que tu prend, elle la connaît 100 ans avant. Seul certains mort-vivant peuvent changer l'ordre des choses, mais cela n'est qu'une infime chance.
-Cela veut dire, que je vais assassiné Pol ? Mais comment ?
La Ritualiste hurla de son cri le plus aiguë, puis l'ambiance changea. Elle était moins froide, les rideaux étaient ouverts. Elles tournèrent leurs tête vers la porte d'entrée.
-Osiris ? Tu es sûr que je vais rentrer par ici ?
Osiris était le surnom de la jeune Ritualiste, notemment à cause de son adoration pour des Dieux éloniens ancestraux.
La porte s'ouvrit et laissa place à une créature très élégante. Kaleena vit que c'était bien elle. Une longue robe noire, coupée au niveau de la jambe. Décolleté un peu ouvert. Un maquillage qui masquait ses moindres défauts et donnait un air plus tyrien à la jeune canthienne. Pol, totalement sous le charme, avait les yeux rivés sur la demoiselle, qui s'avança de façon élégante vers le futur mort. Elle le fit tomber en arrière d'un coup de paume, et celui-ci s'allongea sur le lit. Elle vint à coté de lui.
-Pol ... Me désirez-vous ?
-Et bien, je dois dire que vous ne me laissez point indifférent.
-Je viens ici pour récupérer l'antidote. Vous savez ... J'aime travailler avec la certitude qu'un sang pur et sain coule dans mes veines, dit Kaleena, d'une voix sensuelle.
Pol ouvrit un tiroir, et en sortit l'antidote. Il avait prévu que Kaleena l'empoisonne. Mais malheuresement, son instinct primaire d'homme revint au galop devant cette charmante créature. Elle déboutonna légèrement sa robe, laissant place à une tenue pour le moins ... dénudée.
-C'est bien moi ?
-Oui. T'a changé depuis notre adolenscence, dit Alexandra, en pouffant de rire. A l'époque, Alexandra charmait plus les hommes que Kaleena. Les temps ont changé, pensa Alexandra.
Pol s'allongea et ferma les yeux. Kaleena déboutonna son chemisier pour finalement ... Faire pénétrer sa dague gauche dans son buste ! Pol, agonisant, hurla à la mort, et Kaleena l'assoma d'un coup de pied dans la tête.
-Joli coup, soeurette.
Elle retournèrent dans l'hôtel de Kaleena.
-Au fait, j'ai bien utilisé l'illusion de Lyssa pour cela, je me trompe ?
Osiris acquiesça en souriant.
-Tout est plus clair dans ma tête. Je dois te remercier, Osiris.
-Il n'y a pas de quoi. Mais je vais resté sur Ascalon, le temps que tu te te dépètre de ce sac de noeud.
Revenir en haut Aller en bas
Hugar
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Momificateurs : campagne interactive   Ven 10 Aoû 2007, 10:35

(Commandant Asselnorf)- Général Mark, les Charrs se rapprochent de plus en plus d'Ascalon mais nous partons demain pour Ranik, qui va protéger Ascalon ?
(Mark)- Vous voyez Ranik est tout pour moi donc vous allez rester ici pour protéger Ascalon en cas d'attaque, je n'ai pas besoin de vous à Ranik !
(Commandant Asselnorf)- Mais, mon Génér.....
(Mark)- Il n'y a pas de mais ! Vous allez protéger Ascalon coùte que coùte !
(Commandant Asselnorf)- Sale chien !
Mark sortit un poignard qu'il mit au cou d'Asselnorf
(Mark)- Avisez-vous de redire ça et je vous tranche la gorge, c'est compris mon ami ? Si vous essayer de vous venger en me tuant, car je sais que vous allez le faire, ayez un peu plus de jujote, ça vous rendrat la vie sauve ! Vous pouvez disposez !
Mark préparat ses affaires dans sa chambre quand quelqu'un vint frapper à sa porte
(Mark)- Entrez !
(Rurik)- Bonjour mon ami, je suis venu vous dire bonne chance car demain on ne se parlerat pas beaucoup même si je me battrais avec vous.
(Mark)- Merci, c'est bien aimable de votre part. Puis-je faire part de quelque chose ?
(Rurik)- Bien sûr !
(Mark)- Pouvez-vous engagez un espion pour moi ?
(Rurik)- Oui, mais pour quelle raison ?
(Mark)- En faites, je n'ai pas très confiance en Asselnorf et j'aimerais qu'il soit espionner car il doit mijoter quelque chose.
(Rurik)- D'accord, je m'occupe de ça ! Au revoir, mon ami.
(Mark)- Au revoir, Prince.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Momificateurs : campagne interactive   Ven 19 Oct 2007, 02:44

La nuit du 25 au 26, entrée de la cité d'Ascalon.

Araquan, arc à la main, s’engagea dans la cité d’Ascalon. Maussade, la tristesse en lui se faisait ressentir par les passants. Dur, dur la vie, surtout en ce moment, il y eut des temps bien meilleurs. Son familier, un phœnix arc-en-ciel était partit vers la Kryte, à la recherche d’informations sur un de ses compagnon. La personne qu’il désirait voir n’était plus là, il la suivait, depuis quelque temps. A chaque fois qu’il avait presque réussit à mettre la main dessus, quelque chose ou quelqu’un « brulait » ses traces. Il errait à sa recherche depuis maintenant un an. Il était fatigué, fatigué et las de cette chasse à l’homme. Lui, le chasseur sur les traces de sa proie, et des traces qui s’effaçaient brutalement, tel le feu qui dévore un brin d’herbe dés que quelqu’un s’approche. Le rôdeur ne comprenait se qu’il se passait. Mais il fallait absolument qu’il la trouve.
Il avança dans les ruelles, songeurs comme à son habitude. Arrivé près de la maison royale, il prit une chambre dans une auberge luxueuse. Ayant glissé environ sept cents pièce d’or dans la main de l’aubergiste, il bénéficia d’un bonus. Une chambre, avec vu sur le palais, sans bruit. Un lit de place, d’un confort éblouissant. Sa « suite » était étincelante, pas une trace de poussières, tout était à sa place et un bon repas l’attendait sur une table.
Il mangea, en silence, comme d’habitude plongé dans ses pensées. Après avoir remué toutes ses pensées et ses souvenirs de cette dernière année à traquait Kaleena, il n’en conclut qu’une chose : Elle se trouve à Ascalon. Les dires des nains qu’il a rencontré lors de son passage dans les CimesFroides, la lettre dont-ils ont parlé, les informations que le phœnix lui a rapporté, tout colle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Momificateurs : campagne interactive   Lun 22 Oct 2007, 10:18

Une dame voilée au milieu d’une plaine . . . La terre s’ouvrant sous ses pieds . . . Dans la fente, des âmes essayant de s’échapper poussant des hurlements de terreurs mêlés à des cris de folies . . . S’accrochant aux jambes de la damoiselle, essayant de se retenir et en même temps, de l’emmener dans les abysses . . . Elle hurla, de plus en plus fort, une terreur grandissant dans son âme, s’insinuant dans tous les recoins même les plus cachés . . . Et, elle commença à glisser, glisser, avant de tomber dans le vide emportait par les âmes . . .
Araquan se réveilla en sursaut, trempé de sueur. Ce rêve, ou plutôt se cauchemar le perturbait. Tout cela semblait si réaliste, et la silhouette de cette femme lui semblait si familière.
Le soleil se leva mollement sur Ascalon, les coqs se mirent à chanter, les habitants sortirent du lit paresseusement . . . Araquan, lui était déjà réveillé, l’esprit aux aguets, à l’affut de tout se qui pourrait sembler anormal. Il était là, dans sa chambre assit à table, perturbé et aux aguets. Le rôdeur avait le sentiment que quelque chose allait se passer, quelque chose qui influencerait beaucoup de chose, mais il ne savait quoi.
Tant de questions auquel il n’avait réponses. Et celle-là, venait s’ajouter à la longue liste. Le destin lui donnerait la réponse, soit, mais il faudra attendre et regarder les prochains évènements ; ce qu’il déteste faire. Ne pas connaître la réponse à se rêve, pour lui tout n’était que questions et réponses. Par conséquent, ce rêve était une question et il lui faudra trouver la réponse, avant que le futur ne lui apprenne, en quelque sorte une course contre la montre. Qui pouvait bien être cette femme ? Quel est le message qui est passé dans ce rêve ?
Finalement, il se concentra sur sa mission, retrouver dame Kaleena ; sans oublier que ce rêve pourrait bien être un atout pour le futur ou même, un désavantage . . .
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Momificateurs : campagne interactive   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les Momificateurs : campagne interactive

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La campagne de l'été : la couronne du destin...
» Blau Fluss, atterrissage en campagne près de Frankfurt.
» Campagne D&D 3.5 Nouvelle Année
» Campagne EMPIRE PLANETAIRE sur Tours
» marnes 1918: friedensturm hexasim la campagne!! trop top!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CERCLE DES EXPLORATEURS :: SALLE DES ARCHIVES :: GUILDWARS :: LA TAVERNE :: RP-