Communauté Multi-Games
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Histoire et background du jeu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eldorhaan
Patriarche
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3619
Age : 37
Localisation : Ici et là
Emploi : Fermier
Loisirs : Jeux Vidéo, Philo et l'écriture
Date d'inscription : 16/06/2006

MessageSujet: Histoire et background du jeu   Jeu 21 Oct 2010, 08:01

L'histoire des univers


Ici je veux vous raconter une histoire. L’histoire d’une race, la race des êtres humains. Ce qui m’étonne c’est que personne ne l’ait fait à votre époque. Mais je vous la raconte quand même car un jour, vous vous rendrez compte que le temps se déroule parallèlement.
Tout ce qui s’est passé dans le passé forme le présent, et le présent forme le futur. Nous avons trouvé un moyen de voyager dans le passé sans changer le futur. Le futur ne peut être changé que par des personnes qui le vivent. Ceci est difficile à comprendre, mais c’est un fait. Car c’est seulement en sachant qu’une chose s’est passée qu’on peut la changer, car c’est une partie de son propre passé. Toi-même tu seras effacé dès ce moment, c’est la seule différence, car pour moi, c’est déjà le passé.

Mais assez de suspense, enfin je vais commencer…

Tout a commencé en 2250, une année nommée Alpha, quand le premier être humain a osé un vol interplanétaire qui dura plus de 3 minutes et le transporta donc plus loin que n’importe quelle sonde n’avait jamais été.
Ce nouveau genre de propulsion (Propulsion d’impulsion – basée sur le principe du recul) permettait à l’homme de voler à la vitesse de la lumière. Bien sûr il y avait déjà eu des vols dans l’espace auparavant mais les distances étaient assez courtes. La civilisation n’avait tout simplement pas assez d’expérience avec les voyages spatiaux. Mais le besoin d’aventure poussa chacun, et bientôt vinrent les premiers développements qui élargirent la portée. La concurrence entre les différents fabricants aidait aussi, certainement. Boeing continuait à investir dans des nouvelles formes de propulsion à combustion. Sur la Terre, ceci était interdit à cause de la pollution, mais là aussi, l’espace avait ses propres règles. Airbus Industries voulait continuer le développement du réacteur à impulsion, une technologie qui n’était pas encore mûre et peu sûre. Des explosions de vaisseaux équipés avec ces réacteurs freinaient l’espoir. Mais le fameux physicien Aldabert Ainstein trouva une nouvelle variante, en n’utilisant plus les particules Y, mais un composé qui avait réagi avec celles-ci auparavant.

Cependant d’autres avaient aussi commencé l’exploration des galaxies et après les premiers vols interplanétaires on a développé de nouveaux réacteurs bien améliorés pour raccourcir les longues durées de vol. Les propulsions aussi utilisaient beaucoup de deutérium comme carburant, et donc de nouvelles galaxies pouvaient être atteintes dans une durée de vol acceptable..
Par contre le deutérium était très rare, en tout 0,015% de la quantité entière se composait de cet isotope. Mais même le meilleur deutérium ne suffisait pas. Les chercheurs du monde se disputèrent pendant des décennies de quelle façon on pouvait continuer, et la théorie la plus répandue était celle qu’une explosion de quasar libère un gaz Y, un gaz sur lequel on pouvait fonder une nouvelle technologie de propulsion.
Le processus de combustion de ce gaz, mélangé avec du deutérium, libèrait tellement d’énergie que les vaisseaux devenaient beaucoup plus rapides. Le chercheur Friedrich Terrane développa à partir de cette théorie un réacteur. Tout ce qui avait été critiqué par beaucoup de chercheurs du fait que cela ne devrait pas fonctionner (en théorie) devenait possible.
Avec ce réacteur les civilisations de ce monde pouvaient maintenant rapidement atteindre les galaxies de l’espace, et comme celui-ci était assez grand pour tous et disposait d’un très grand nombre de planètes colonisables, une longue période de paix et d’aisance s’annonçait.
De nouvelles cultures se créèrent et beaucoup disposaient d’incroyables trésors d’or. L’univers était calme et pacifique.


Un calme qui ne devait pas durer...
Les chercheurs continuaient à développer de nouvelles technologies pour pouvoir voyager encore plus rapidement. Et un jour, quand on croyait avoir atteint la fin, un groupe d’étudiants trouva une technologie qui permettait des vitesses incroyables : la propulsion d’hyperespace. Cette propulsion offrit la possibilité d’aller encore plus loin dans l’espace et d’explorer de nouveaux mondes.
Durant cette époque la diplomatie était vivante et il n’y avait guère de conflit jusque, oui, jusqu’à ce jour où une civilisation trouva le xentronium sur une de ces colonies. Tout de suite on savait que celui qui possédait cet élément allait tout contrôler.


La guerre commença...
Cet élément est tellement rare qu’on ne pouvait en trouver que 1,5 microgrammes.
Comme il était présent sur une colonie des terranien, ce peuple était le seul qui pouvait s’en servir dans ses laboratoires.
Le xentronium a un potentiel d’énergie de 10.000 soleils terranien par microgramme ! D’autres civilisations devinrent rapidement envieuses, et la première discorde depuis très longtemps commença.
Deux alliances se formèrent, la fraction pro-terraniene et la fraction contre-terraniene.
Déjà Nostradamus prévoyait une guerre pour conquérir cette chose très précieuse qui allait durer plus de 150 ans. Mais même 300 ans n’étaient pas suffisants. Des milliers de peuples disparurent. Un petit groupe de peuples qui cherchait un moyen de s’enfuir de cette guerre se demanda où aller.
125 ans après le début de la grande guerre un groupe de chercheurs de l’APF (Alliance des Peuples Fuyants) découvrit qu’en mélangeant du béryllium instable on pouvait générer un trou noir, permettant d’envoyer un vaisseau au travers. Le désavantage est qu’à la fin de chaque trou noir se trouve un trou blanc, ce chemin est donc à sens unique.

Après plusieurs fuites couronnées de succès, l’APF commença la construction de ces vaisseaux de sauvetage. Et 25 ans après la situation des pro-terraniens était difficile. Les contre-terraniens utilisaient l’arme oméga et l’univers dans lequel vivaient les peuples commençait à être détruit. Les armes oméga lançaient une vague d’énergie mortelle après l’autre dans les galaxies et 100 ans après la création de ces armes mortelles, l’univers entier serait détruit. Un système après l’autre disparaissait et on calcula qu’après seulement 24 ans de plus, tout ce qui se trouvait dans les galaxies connues allait être détruit. Le seul moyen de s’enfuir était les trous noirs. Un chemin de fuite sans retour…


Une nouvelle vie..
En sortant de ce trou blanc ils virent que dans toute cette galaxie il n’y avait qu’une seule planète colonisée. En y arrivant ils rencontrèrent un peuple étrange, les legoriens.
Ce peuple connaissait les mêmes technologies et était très généreux, les terraniens et les autres peuples furent chaleureusement accueillis. Le peuple des legoriens leur proposa de coloniser la galaxie, mais sous deux conditions :
Chaque peuple ne pouvait coloniser que neuf planètes, pour qu’il y ait assez d’espace pour tous les peuples, et on devait fonder une assemblée sur la planète dans laquelle tous les peuples auraient le droit de parler. Les peuples étaient d’accord avec cette offre ainsi que sur le fait de fonder une association de commerce et une garde d’honneur pour assurer la paix. Une nouvelle civilisation commença…


Certainement tu te demandes pourquoi je te raconte tout ça. En fait, c’est facile : Je te donne l’occasion unique de venir avec moi dans ce futur.
En venant avec moi tu pourras fonder ton propre peuple, sur ta propre planète. Tu seras souverain de cette planète magnifique qui aura beaucoup de place pour ton peuple.
En installant une infrastructure tu pourras augmenter ton pouvoir. Mais je te préviens, ça ne sera pas facile.

Je te quitte maintenant et la décision reste la tienne. Bonne chance!

______________________________
Le Savoir est une lumière guidant les ignorants que nous sommes au travers des ténèbres du temps...


Dernière édition par Eldoran le Dim 24 Oct 2010, 06:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.http://le-cercle.bbconcept.net
Eldorhaan
Patriarche
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3619
Age : 37
Localisation : Ici et là
Emploi : Fermier
Loisirs : Jeux Vidéo, Philo et l'écriture
Date d'inscription : 16/06/2006

MessageSujet: Re: Histoire et background du jeu   Jeu 21 Oct 2010, 08:11

Le routeur quantique

- Système de communication intergalactique -


1) Description
Il s'agit d'un appareil de télécommunication à portée extrême, la vitesse de propagation d'un signal émis par ce genre d'appareil est de plusieurs millions d'années lumière à la seconde. Ainsi, en théorie, c'est à dire que dans un milieu parfait, sans matière ni énergie, une distance équivalente allant du centre de l'univers connu jusqu'à ses limites ne mettraient que quelques secondes.

2) Théories miss en œuvre.
La technologie du routage quantique s'appuie sur le principe de la téléportation quantique, mise en œuvre pour la première fois au XXème Siècle (ancien calandrier), sur des photons, sur le principe des états superposés, ainsi que la théorie de psyché quantique.

3) Note technique
- L'émetteur
Il se présente sous la forme d'une sphère de quelques dizaines de mètres transparente, image de l'univers connu. Au centre de celle-ci se situe un projecteur de particule Epsilon qui envoie à loisir dans une, plusieurs ou toutes les directions à la fois selon les réglages apportés. Le flux de particule engendré sert d'onde porteuse.

- Le récepteur
Le récepteur ressemble à un capteur photovoltaïque. Sa voilure mesure 20 à 25 mètres carrés. Il s'agit d'un appareillage chargé de capter toutes les particules susceptibles d'être originaire d'un émetteur.

- Le logiciel
Afin de limiter les parasites et d'épurer le signal, un logiciel d'analyse, et d'encodage protocolaire doit être mis en œuvre. En effet le récepteur recevant toutes les particules Epsilon, qu'elles soient naturelles ou générées par un émetteur doit être capable d'en faire le tri. La norme en vigueur est une couche IPv8 dont chaque adresse est théoriquement unique dans l'univers connu. Les adresses sont codées sur 1024 bits, et fournit donc 2 ^ 1024 adresses possibles. Par convention l'adresse utilisée est la même que l'adresse physique StarNET (dont le fonctionnement est à peu près identique à l'antique norme Ethernet) du routeur.

- L'observateur
Il s'agit d'un composant, doté d'une intelligence et d'une sensibilité artificielles (ce qui lui permet d'avoir une conscience propre, et donc d'accéder à l'inconscient collectif), essentiel à la mise en œuvre d'un routeur quantique. Son rôle est de confirmer l'existence d'un flux de particule généré par l'émetteur, pour ensuite le répéter à l'échelle de l'univers connu par le principe de la téléportation quantique. Il désigne également des points (plusieurs milliards par nanosecondes) de manière arbitraire dans la sphère de l'émetteur. Chaque point désigné, à la fois, est et n'est pas l'image des coordonnées d'un récepteur, jusqu'à ce que l'observateur le détermine (par la mise en œuvre de la théorie de la psyché quantique). Ainsi les chances pour qu'un message ne soit pas reçu sont proches de 0%.

4) Limitations
Il a été démontré que lorsqu'une particule est mesurée alors, celle-ci changeait d'état. Ceci est du à l'imperfection naturelle des observateur quantiques. En effet, les lois de l'Univers n'autorisant pas l'omniscience d'un observateur ou d'un groupe d'observateurs sur toute son étendue, l'observation induit parfois des modifications de l'état des particules rendant ainsi chaque message potentiellement non conforme au protocole en vigueur. La solution à cet état de fait est simple, il consiste à répéter chaque trame reçue en décrémentant le compteur de répétition sur cette trame, pour éviter que celle-ci ne se reproduise indéfiniment. En effet, il fut, autrefois observé des paradoxes temporels provenant de ce manque de précaution : Des trames n'ayant pas encore été (et jamais) émises nous sont parvenues. Ceci s'expliquait par le fait que l'univers serait une forme finie mais sans limite (à l'image d'un sphéroïde), et des trames émise lors d'un futur possible aient « fait le tour de l'univers » pour nous parvenir, de la même manière que Phileas Fogg n'a pas fait le tour du monde en 80 jours mais en 79.

______________________________
Le Savoir est une lumière guidant les ignorants que nous sommes au travers des ténèbres du temps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.http://le-cercle.bbconcept.net
 

Histoire et background du jeu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Background du LA géant
» L'histoire de Nox reliant celle de N, Sakaï...
» [Background/Officiel] L'histoire des druchiis
» Background de la Fédération Dindrenzi (Dindrenzi Federation, VF)
» La fausse histoire d'un vrai menteur.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CERCLE DES EXPLORATEURS :: SALLE DES ARCHIVES :: OGAME :: INFORMATIONS-