Communauté Multi-Games
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 L'ascension de l'Ordre de la Lumière.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: L'ascension de l'Ordre de la Lumière.   Dim 25 Fév 2007, 04:01

Salutation, braves allié(e)s.
Alors, voilà, j'ai eu l'idée de faire un récit sur les CdL. Vous pouvez tous y participer. Pour l'instant, j'aimerai qu'il n'y ai que des Cdl et ceux qui ont étaient nommé das le texte qui y participe. Après, les CdL partiront à la ville des Joyaux Explorateur (c'est devenu une si grande alliance que ça a fait une ville) pour si réfugier en attendant d'avoir assez d'argent pour reconstruire un plus grand château et surtout pour mieux défendre la menace qui pèse sur cette alliance.
A vos claviers xD
L'Ascension de l'Ordre de la lumière.


Les étoiles scintillaient dans le ciel sombre, aucun nuage n’était présent, le silence régnait dans la forêt. Soudain, un cri perçant fendit l’air, en une seconde, des nuages apparaissaient, deux cavaliers galopaient, si vite que leur peaux auraient puent partir, les chevaux étaient trempés, pleins de boues, leur pelage si blanc était devenu marron, les cavaliers aussi étaient trempés, une femme et un homme, la femme était couverte de boue, du sang coulait sur son bras, deux dagues étaient accroché à sa ceinture, son armure légère était parsemé de boues, de sang et d’eau.

Le second cavaliers, lui aussi trempé et plein de boues n’arrêter pas de se retourner pour voir si ils ne les avaient pas semé, mais ces cavaliers squelettes étaient toujours derrière eux, accompagnaient par les molosses infernaux

Se cavalier était en armure lourde, taché de boue. Une lame pendait à sa ceinture, une lame sertie de joyau mais, cette lame rayonnait même dans la pénombre total.

Pendant ce temps là, au château de l’Ordre de la lumière, les étoiles scintillaient de mille feux, aucun nuage, les remparts reflétaient la lumière de la lune, des sentinelles marchaient sur les remparts en discutant, certains rester assis aux tours. Les gardiens de la porte, restaient en bas, dans une maison en brique, discutant jouant, riant.

Au donjon, le maître de guilde, Araquan, discuter avec ces plus braves officiers, ceux en qui il avait le plus de confiance. Aenarion, le général, Atila, un officier qui a jouer un grand rôle dans le développement de cette guilde, Rekza, Jeune chevalier impétueux, n'écoutant que sa bravour, se jetant au combat (et on se demande comment il a fait pour survivre) mais, écoutant la majorité du temps Araquan.

Il ne manquait que un officier répondant au nom de Fleekxer, mais lui, il était partit en mission.



Les deux cavaliers arrivaient bientôt au porte du château, l’homme prit le cor accroché à sa ceinture et soufflait dedans.

Au château, la pluie commença, la tempête démarra, tous les hommes se retirèrent dans leur maison, les sentinelles couraient aux tours pour s’y réchauffaient, en une seconde, tous ceux qui étaient dehors étaient trempé, l’eau dégouliner des maisons en pierre, les caniveaux étaient pleins d’eau, la rue dallé était glissante.

Tous le monde se réveilla d’un coups quant ils entendirent ce cor, les bébés se mirent à pleurer, tous les hommes du château prenaient armes et épées, les enfants prenaient eux aussi des armes, les mères aussi. Toutes les familles couraient par un passage abritait au donjon pour s’y réfugier avec les vivre qu’ils avaient vite chargez dans des roulottes et leurs objets préférer. Les soldats des tours s’emparèrent de leurs arcs, tous se mettaient à leur poste de gardes. Certains soldats entrouvrirent la porte ne laissant la place que pour deux cavaliers.

Quant Araquan ainsi que ses officiers entendirent le son du cor, ils bondirent vers l’écurie, ne jetant qu’un bref regard à la fenêtre. Tous prirent leurs armes avant de sortir, sur la rue dallé, leurs chevaux galopaient, Araquan en tête, suivit d’Aenarion, d’Atila et de Rekza. Plusieurs soldats vinrent les rejoindre, dont un qu’Araquan tenait en grande estime karle Rock, un grand allié. Sa maîtrise du combat lui sera énormément utile. Dés qu’ils arrivèrent à la porte, ils étaient environ une vingtaine. Les soldats descendaient de leurs chevaux, prirent arc et flèche, se préparèrent à les décocher. Araquan et Aenarion ne prirent pas le temps de de descendre de leur chevaux. Certains soldats étaient des élémentalistes. Armés de leur bâton et aidé par Atila, parangon, ils commencèrent à déchainer la puissance des 4 éléments.

Les deux cavaliers venaient de passer la porte que les morts vivants arriver à proximité, la porte se referma et un des morts vivants eu la tête coupé en essayant de passer. Araquan ordonna aux archers de tirer, les flèches envahirent le ciel, des météorites tomber du ciel, le feu se déchaina, l’eau devint glacial, si glacial que tous les ennemis touchés se firent congelé, l’air balaya les morts vivant, la terre se mit à trembler sous les cavaliers squelettes …

Ce fut la bataille général, les morts vivants ce firent décimer. A la fin de la bataille, Araquan, alla voir les deux cavaliers.



-Salutation, braves soldats.
Revenir en haut Aller en bas
 

L'ascension de l'Ordre de la Lumière.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La Lumière Aveugle
» L'Ordre des Hospitaliers
» La Lumière
» 4.0.1 et tangibilité de la Lumière
» Charte de l'Ordre du Mérite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CERCLE DES EXPLORATEURS :: SALLE DES ARCHIVES :: GUILDWARS :: LA TAVERNE :: RP-